Milan AC - Napoli (1-2) : Les notes complètes [Série A - 7ème j.]

Homme du match: T. Hernandez (7): Comme à son habitude, le latéral a été percutant, utile et solide défensivement. Son apport dans le jeu est réel, à l'image de sa passe décisive pour Giroud après avoir déboulé sur son côté. Il est une des raisons pour laquelle Milan a globalement dominé le débat.

Milan AC (4-2-3-1)

M. Maignan (5,5): Il n'a pas eu à beaucoup s'employer pour sauver sa défense. Le mauvais penalty de Politano lui passe entre le coude et le genou, pas de chance.

D. Calabria (6): Défensivement toujours au top, offensivement, il a été plus discret. Ses habituelles courses sur son côté n'ont pas été de la partie, mais les récupérations précieuses, oui. Remplacé par S. Dest (45')

S. Kjaer (5,5): Plutôt fébrile en première mi-temps, il a semblé subir les dribbles napolitains avec peine. Remplacé par P. Kalulu (45')

F. Tomori (6): Un match en demi-teinte pour l'anglais, car sa première mi-temps a été de qualité, mais il a commit des erreurs défensives lors de la seconde. Le but de Simeone lui est clairement imputé.

T. Hernandez (7): voir ci-dessus

I. Bennacer (6,5): Précieux à la récupération, il est monté en puissance pour nous offrir une deuxième période de qualité. Ses capacités de passe et de conservation ont été indispensables au Milan.

S. Tonali (6): A l'inverse de son homonyme du milieu de terrain, il a été moins en vue en seconde qu'en première période, où il a été très influent sur le jeu milanais, et a distillé de nombreux ballons après les avoir habilement récupérés

A. Saelmaekers (5,5): Un match correct mais timide du belge, son apport a été assez pauvre et il n'est pas parvenu à être tueur devant le but de Meret. Cède sa place à J. Messias (66')

R. Krunic (5,5): Pas assez influent dans le jeu milanais, son apport ne s'est pas assez fait ressentir, et ses deux occasions de la tête ont bien été sauvées par Meret. Remplacé par B. Dias (66')

C. De Ketelaere (6,5): Un match encourageant pour le milieu offensif des diables rouges, il a été dans tous les bons coups milanais avec de bonnes passes axiales pour trouver Giroud, ou encore une belle ouverture pour Hernandez sur le but rossonero. Remplacé par Y. Adli (82')

O. Giroud (6): En dehors de son but, il a semblé assez emprunté mais également bien maîtrisé par un Kim des grands soirs. Il a tout de même brillé par sa science du placement.

Napoli (4-2-3-1)

A. Meret (7): Un match solide du portier italien, des arrêts réflexes impressionnants. Si le Napoli n'a pas pris l'eau, c'est en grande partie grâce aux mains de son gardien.

M. Rui (6,5): Présent sur plusieurs des attaques napolitaines, son entente avec Kvaratskhelia fait des ravages sur le côté gauche. Défensivement, il a su éteindre les quelques tentatives de Saelmaekers. Cède sa place à M. Olivera (90+1)

M-J. Kim (7): Clairement un très bon match du sud-coréen qui a su combiner propreté à la relance et couverture défensive. Physiquement, il a mangé Giroud toute la partie

A. Rrahmani (5,5): Un bon match, sans beaucoup plus. Il a su être présent lorsqu'il le fallait et a pu se reposer sur la grosse activité de son compère de la défense.

G. Di Lorenzo (5): Muet offensivement et fragile au niveau de la défense, son côté droit était la faille napolitaine, dans laquelle Hernandez n'a pas hésité à s'engouffrer à la moindre occasion.

S. Lobotka (6): Une bonne activité à la récupération et des qualités de projection instantanées, c'est ce qui a été précieux au Napoli lors de ses contre-attaques.

A. Zambo Anguissa (6): Dans la même veine que Lobotka, il a été une véritable pieuvre pour se sortir de la pression milanaise. Bien que, offensivement, on en attendait mieux.

K. Kvaratskhelia (6,5): Des dribbles dévastateurs dans le demi-espace afin de servir l'attaquant de pointe, voilà ce qu'on lui demandait, et voilà de quoi il a été capable ce soir. Juste techniquement, il est le leader de cette ligne de trois. Remplacé par T. Ndombele (87')

P. Zielinski (6): Moins en vue, certes, mais tout aussi efficace dans ses gestes. L'apport est parfois moins visible mais il est bien là. Cède son poste à E. Elmas (87')

M. Politano (5,5): En dehors de son penalty (mal tiré par ailleurs), son apport a été pauvre et on l'a même bien plus vu s'illustrer à la tâche défensive, ce qui est fâcheux. Cède sa place à A. Zedrin (66')

G. Raspadori (5): Invisible durant toute la première période, il n'est pas étonnant qu'il cède sa place à G. Simeone (66'), auteur du 2e but napolitain. Raspadori doit se ressaisir pour tenter de gagner sa place de titulaire.

Lire plus