Lyon - Toulouse (1-1): Les notes complètes [Ligue 1 - 10ème j.]

Homme du match: Van Den Boonen (7): le neerlandais a éclairé le match par ses longues transversales qui ont su aérer le jeu toulousain, apporter du souffle aux actions. C'est toujours lui qui oriente, qui initie et orchestre à merveille le jeu des siens quand il n'aide pas ses partenaires dans l'effort défensif. On l'a vu partout, toujours à son avantage et comme pour signer sa copie, sur le but de l'égalisation, il récupère le cuir et démarre l'action qui enlevera la victoire aux lyonnais. Il est remplacé par Diarra à la 84ème minute

Lyon (4-2-3-1)

Lopes (5): Le gardien de but lyonnais sort un ballon vicieux en profondeur que ni Mendes, ni Aboukhlal, les deux hommes en duel, ne touchent et il doit s'interposer du pied. A la 67ème minute, le portier portugais est battu dans son face à face contre Ratao avec le sentiment qu'il peut mieux faire dans ce duel

Gusto (4,5): Dans son soutien à ses partenaires dans le camp de Toulouse, il fait preuve d'approximation dans ses passes ou ses centres. Pour le côté défense, sa vaillance, sa vitesse font le job et le lyonnais s'en sort brillamment sur les majeures situations qu'il a eu à jouer. Cependant, son intervention lors de l'égalisation des hommes de Philippe Montagnier est mauvaise. A la ramasse, il se jettent dans le cafouillage mais enregistre un retard sur le passeur sans pouvoir intervenir

Thiago Mendes (5): Sa partie restait, pour la quasi-intégralité, plus que satisfaisante avec de la maitrise et de la propreté dans les relances. Mais malheureusement pas pendant le but égalisateur car le brésilien relance trés mal sur Lepenant puis il ne parvient pas à s'imposer et se fait duper dans le cafouillage dans sa surface

Lukeba (6): Solide, incontournable dans les premières relances de Lyon, le français a maitrisé son sujet sans faire d'erreur ou se mettre en défaut par les joueurs offensifs toulousains. On peut juste, sur le but de Toulouse, lui reprocher d'avoir été trop tendre au départ de l'action

Tagliafico (4): l'ancien de l'Ajax rend une partition neutre sans être particulièrement mauvais en défense mais sans faire d'éclat et plutôt quelconque offensivement voir absent. Sur le but de Toulouse, il est dépassé du début jusqu'à la fin, terminant même par trébucher sans avoir pu jouer l'action

Lepenant (4,5): Ses premières 45 minutes sont timides. Assez peu inspiré dans l'organisation du jeu, on le voit refractaire à prendre des risques dans un jeu vertical, se limitant à distribuer autour de lui. Il est mieux dans la seconde partie de la rencontre où il montre davantage sa palette technique dans quelques mouvements vers la profondeur mais ne permettra pas à son équipe de prendre les trois points ce soir

Tolisso (4): Présent par intermittence, il a jonglé entre moments où il se projette vers l'avant pour participer aux combinaisons offensives lyonnaises et périodes où il semble trop se fondre au milieu de terrain sans proposer de solutions à ses partenaires. Sa prestation penche plutôt vers le négatif. Il est remplacé par Caqueret à la 68ème minute

Tete (5,5): Il joue juste et va régaler sur tous ses ballons qu'il tente de bonifier par des accélerations dans les espaces laissés dans l'entrejeu. Il perd peu de balles même s'il réussit peu à créer des occasions mais sera rapidement buteur aprés une belle construction de jeu des Lyonnais dans les 20 derniers mètres. Mais plus la partie avance, moins on le verra. Cherki le remplace à la 79ème minute

Lacazette (5,5): Malgré un déficit technique dans les coups de pied arrêtés, il se tient indispensable dans les offensives lyonnaises dans ce poste de numéro 10. Il combine avec ses partenaires et lance la plupart des occasions avec justesse et intelligence de jeu. C'est lui qui démarre l'action du but et se mue en passeur décisif pour Tete le buteur. Aprés l'egalisation de Toulouse, Dembélé sort et le capitaine de Lyon est replacé en pointe. Il devient par conséquence moins impactant au jeu de son équipe

Toko Ekambi (5): Beaucoup d'activité, d'envie, de courses mais une certaine fébrilité balle aux pieds. Il perd souvent le ballon mais devient plus juste au fil du match. Il conclue deux situations mais ses frappes sont trop molles pour inquiéter Dupé. Le camérounais est davantage présent en seconde période où son aile est sollicité mais ne parviendra pas à changer la donne

Dembélé (4,5): Interessant dos au but, il est le relai de Lacazette sur l'action de l'ouverture du score. Concernant les actions qu'il a tenté de conclure, il dégage trop de nonchalance et ses frappes, que ce soit de la tête ou des pieds, manquent de force et de conviction pour tromper le portier toulousain. Il est remplacé par Reine-Adélaide à la 68ème minute

Toulouse (4-3-3)

Dupé (6,5): Il ne l'a pas été, dupé. Bien au contraire, il s'illustre par des arrêts devant Lacazette, Toko Ekambi ou Reine-Adélaide. Plongeons, arrêts reflexes ou bonnes détentes pour sortir les tentatives successives. Au début du match, il s'incline sur la frappe de Tete mais cette dernière est contrée par Keben

Keben (4): C'est lui qui dévie la frappe de Tete et prend à contre-pied son propre portier. En retranchant ce malheureux geste à sa prestation d'ensemble, ce n'est pas plus folichon. Fébrile dans ses interventions, il râte parfois les passes les plus simples et semble faiblement aider son équipe à la construction ou la maitrise du jeu pour son équipe

Rouault (5): Dés que Lyon a combiné dans la surface, il n'est jamais en mesure d'intervenir et semble dépassé dans tous les domaines, même aériens. Il tient un minimum la barraque car les lyonnais n'ont pas si souvent créé le danger dans la surface toulousaine

Nicolaisen (4,5): Même constat pour le deuxième défenseur central de Toulouse avec même un peu plus de fébrilité pour lui

Sylla (5,5): Trés offensif, le latéral n'a pas compté ses montées. Il joue beaucoup avec Chaïbi même si les deux hommes n'ont pas réussi à trouver la solution pour être décisifs mais ils ont tenté

Dejaeghere (5): Pas tout le temps à son avantage, le belge a su ressortir quelques bons ballons pour les redistribuer dans de bonnes conditions. Un match, cependant, sans grosse fausse note. Il est remplacé par Genreau à la 77ème minute

Spierings (6,5): Dans l'entrejeu, il s'est imposé et a compté une grosse quantité de récupérations. Solide, batailleur, il ne lache jamais et a vraiment solidifié et rassuré sa défense par son placement et son energie. Il est le relai de Van den Boonen sur l'action du but

Van den Boomen (7): voir haut de page

Aboukhlal (5,5): Il subit une quantité de fautes illustrant son intense activité avec enormement de courses et d'appels en profondeur même si son jeu, par la force des choses, est un peu haché. On le voit beaucoup en première mais il ne parvient pas à marquer malgré plein d'efforts. Il s'eteint en seconde même si on retient son plongeon sur le but qui lui permet de transmettre le cuir au buteur Ratao

Dallinga (3,5): match compliqué pour l'attaquant de 22 ans qui touche peu de ballons malgré beaucoup d'efforts et de courses de la part de ses deux partenaires de la ligne d'attaque mais lui demeure aux abonnés absents. Ratao le remplace à la 58ème minute

Chaïbi (5): De la même manière que son coéquipier Aboukhlal, il ne ménage pas ses efforts et joue les contre-attaques à fond. Il combine beaucoup avec Sylla, recherche souvent Aboukhlal dans la profondeur et n'est pas loin de trouver la solution. Par contre, il s'efface aussi en seconde mi-temps

 

Chardin Jean-Christophe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire plus