Lille-Toulouse (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1-8ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du Match : Ounas (7,5) : Dans un match équilibré, durant lequel Toulouse n'a pas à rougir de son jeu, c'est sans doute le virevoltant Ounas qui a fait la différence et offert la victoire au LOSC, après 2 défaites consécutives à domicile. L'ancien milieu de Naples a réalisé un match plein, étant de toutes les offensives lilloises. Sur le premier but de David, c'est lui qui récupère et remonte le ballon jusqu'André Gomes. Sur son but, il effectue un superbe appel et bonifie l'ouverture de Benjamin André avec une volée du gauche placée sous le gardien qui permet à Lille de reprendre l'avantage. Remplacé par Virginius (77ème).

Lille (4-2-3-1)

Chevalier (5) : Les Toulousains n'ont tellement pas été dangereux que le jeune gardien lillois n'aura pas eu grand chose à faire. Impuissant sur le but toulousain, il s'est montré précieux sur les sorties aériennes.

Diakité (5) : Toujours bien placé, le latéral a remporté la plupart de ses duels et a bien bloqué son couloir.

Fonte (5) : Quelques interventions efficaces pour le capitaine lillois mais il s'est parfois retrouvé en difficulté face à la rapidité de certaines combinaisons toulousaines.

Yoro (5,5) : Pour sa première titularisation, à seulement 16 ans, le défenseur a réalisé une première mi-temps très propre, s'appliquant à la relance et n'hésitant à s'engager dans les duels. Sa mauvaise relance sur l'égalisation toulousaine l'a un peu destabilisé. Il lui faut désormais enchainer les matchs pour gagner en confiance et former un duo complémentaire avec son capitaine.

Ismaily (5) : Un match plus discret que ses dernières sorties. Appliqué en défense et à la relance, il a pêché dans la dernière passe et les toulousains ont réussi à prendre le couloir droit à plusieurs reprises.

André (7) : Très présent dans les duels, notamment de la tête, il est une nouvelle fois la première relance lilloise sur la plupart des actions offensives. C'est lui qui délivre une merveille de passe pour Ounas sur le 2ème but lillois.

Andre Gomes (5) : Discret en première période, il a su intensifier son pressing et être un complément plus efficace pour Benjamin André par la suite.

Bamba (6) : Après une première mi-temps un peu brouillonne, Bamba a réalisé une grosse performance athlétique en seconde période, multipliant les appels et les offensives tout en revenant défendre. Dommage qu'il pêche trop souvent dans le dernier geste et qu'il ne parvienne plus à être décisif.

Angel Gomes (5,5) : Après un début de match intense et une passe décisive pour David, il a semblé un peu plus en difficulté pour se créer des espaces, délaissant l'animation offensive à ses compères de l'attaque. Remplacé par Jonas Martin (58ème).

Ounas (7,5) : Voir plus haut.

David (6) : Un match réussi pour l'avant-centre canadien. Si son dribble a eu un peu de réussite, sa frappe enroulée ne doit rien à personne et tout ceci au bout de 5 minutes. Très mobile, il a multiplié les bons appels et a démontré une belle complémentarité avec Ounas. Remplacé par Bayo (85ème).

Toulouse (5-4-1)

Dupé (4,5) : Scotché sur sa ligne sur le but de David, le gardien toulousain n'a pas su détourner la frappe d'Ounas. Auteurs d'interventions solides par la suite, il a surement empeché le LOSC d'alourdir le score.

Desler (4,5) : Même s'il s'est montré très actif, le latéral droit a lui aussi pêché dans ses placements et a joué un cran au dessous de ce qu'il nous avait montré jusqu'ici. Remplacé par Keben (82ème).

Rouault (6) : Très solide, le jeune défenseur toulousain a remporté la plupart de ses duels et dégage une sérénité et une confiance assez étonnante pour son âge. On comprend pourquoi plusieurs clubs de Ligue 1 et européens s'y intéressent de près.

Nicolaisen (5,5) : Même s'il n'est pas suffisament agressif sur les buts lillois, le défenseur a gagné un grand nombre de ses duels et a su apporter le surnombre au milieu de terrain dans cette défense à 5.

Diarra (4,5) : A l'image des toulousains, Diarra s'est trouvé en difficulté quand le LOSC  a exercé un pressing beaucoup plus haut. Moins en vue que lors des derniers matchs.

Sylla (5) : Des montées percutantes dans son couloir gauche, mais un placement parfois mal choisi et des duels perdus, notamment sur l'action qui amène le but d'Adam Ounas. Remplacé par Birmancevic (76ème).

Spierings (5) : Battu dans les duels, le milieu hollandais a réussi quelques décalages avec Van den Boomen mais a souffert face au pressing lillois et aux courses croisées de Bamba notamment.

Van den Boomen (5,5) : Moins percutant, moins décisif, le métronome toulousain n'a pas su hausser son niveau de jeu ce soir. Comme contre le PSG et en deuxième mi-temps à Clermont. Finalement, quand Van den Boomen ne va pas bien, Toulouse ne gagne pas, malgré une performance plus équilibrée en seconde période.

Aboukhal (5) : Mis en difficulté lorsque le pressing lillois s'est intensifié, Aboukhal a su se créer des espaces et des enchainements qui auraient pu permettre à Toulouse de revenir avec le match nul.

Chaibi (6) : Pour son 5ème match de Ligue, Chaibi trouve la lucarne sur une passe un retrait de Dallinga à la suite d'une mauvaise intervention des défenseurs lillois. Un volume de jeu intéressant et quelques combinaisons avec ses partenaires.

Dallinga (5,5) : De bons appels mais trop esseulé, il a eu le mérite de se battre tout au long du match et c'est lui qui récupère le ballon et effectue la passe en retrait sur le but de Chaibi. Remplacé par Onaiwu (76ème).

Clément PEYROTTES

Lire plus