Ligue des Champions - 6ème j. | Les notes de Wolfsburg - Lille (1-3)

Homme du match: J. Ikoné (7.5): Le Lillois était dans un grand soir. Il a multiplié les accélérations, les appels dangereux et les dribbles tranchants. C'est grâce à sa superbe course et à son bon décalage pour Yilmaz que Lille ouvre le score. Il récidive à la 77e minute en offrant son premier but au jeune Angel Gomes. Le français aurait même pu clore le score sans une belle parade de Casteels en fin de match. Un poison pour les défenseurs adverses. Remplacé par Y. Yazici (83e)

Lille (4-3-3)

I. Grbic (5): Un match calme pour le portier lillois qui a su bien négocier les quelques situations qui se présentaient à lui, mais ne peut rien sur le but de Wolfsburg. Il a également été plutôt juste dans ses relances.

Z. Celik (4.5): Moins entreprenant qu'à son habitude, le turc a trop peu souvent pris son couloir et a laissé Ikoné isolé sur les phases offensives. Les attaques de Wolfsburg se sont concentrées sur le côté gauche lillois et il a donc été peu mis en danger défensivement. Remplacé par T. Djalo (83e)

J. Fonte (6): Il a bien su contenir Weghorst par son bon placement et réalise un match constant.

S. Botman (6.5): Le défenseur central a été précieux dans les duels aériens, repoussant les nombreux centres dangereux de Mbabu. Il a également été agressif dans son pressing.

Reinildo (5.5): Il a magnifiquement débuté le match en se projetant sur les phases offensives et en muselant parfaitement Mbabu. Au fil de la rencontre il est moins monté et a laissé un peu plus d'espace même si il a continué de gagner ses duels. Seul bémol: son altercations inutile avec Steffen en fin de match.

B. André (5.5): Comme à son habitude le milieu lillois a ratissé un très grand nombre de ballons. Il a su se montrer agressif et n'a pas hésité à tacler lorsque que c'était nécessaire. Néanmoins il fait preuve d'un léger déchet technique assez inhabituel chez lui.

R. Sanches (3.5):  C'est sans aucun doute le lillois en moins en vue ce soir. Il n'a que très rarement crée la différence par le dribble et a perdu un nombre incalculable de ballons en ratant des passes simples. C'est sa perte de balle qui cause le but de Wolfsburg.

J. Ikoné (7,5): voir ci-dessus.

G. Gudmundsson (6): Titularisé en l'absence de Bamba et Weah, le suédois ne s'est pas contenté de faire le job, il l'a bien fait ! Ses permutations avec Reinildo en début de match et ses accélérations ont amené des situations dangereuses. Par la suite son bon placement lui a permis de récupérer de nombreux ballons hauts. Attention toutefois au repli défensif, car il a trop souvent laissé Mbabu seul. Remplacé par A. Gomes (68e) qui marque son premier but.

B. Yilmaz (4): Certes il a permis à Lille d'ouvrir le score grâce à une belle finition du plat du pied, mais il a trop souvent fait les mauvais choix et a gâché de grosses occasions sur des erreurs techniques bêtes. Dans la continuité de ses derniers matchs. Remplacé par A. Onana (75e).

J. David (6): Le canadien scelle la victoire de son équipe en inscrivant le troisième but lillois, son troisième sur les trois derniers matchs de Ligue des Champions. Son pressing a été bon et a mis en grande difficulté l'équipe adverse. Néanmoins, il n'a pas été assez trouvé par ses partenaires.

Wolfsburg (3-4-3)

K. Casteels (3) : Le score fleuve est à l'image de son match: désastreux. Il en prend trois et n'est pas loin d'offrir un but sur un plateau aux lillois après une très mauvaise relance. Le belge n'a jamais réellement semblé serein.

P. Otávio (3.5): Inexistant en attaque et absent en défense, le latéral s'est fait balader par les dribbles d'Ikoné. Remplacé par J. Roussillon (63e)

M. Lacroix (3.5): Le français a été dans le mal à la relance face au bon pressing lillois. Il perd quelques ballons chauds et par son mauvais placement, il est fautif sur les deux derniers buts du Losc.

S. Bornauw (3): Le défenseur central a pris l'eau au fur et à mesure du match. Il a été incapable de stopper Ikoné puis Gomes. Comme Lacroix, il est fautif sur les deux buts.

J. Guilavogui (5): Davantage positionné comme sentinelle que défenseur central sa présence a été précieuse au milieu de terrain. Ses passes courtes et précises ont permis à Wolfsburg de résister au pressing. Remplacé par F. Nmecha (75e).

K. Mbabu (6): Le suisse a représenté le principal danger côté Wolfsburg. Il a su profiter des espaces laissés par Gudmundsson pour monter. Ses centres précis auraient pu mener à un but. Attention toutefois car à force d'attaquer il a laissé de l'espace dans son dos. Remplacé par B. Baku (63e).

Maximilian Arnold (5): Il s'est efforcé de jouer simple et a permis d'assurer une stabilité au milieu de terrain.

A.Vranckx (6): Le belge a été le moteur de l'équipe allemande. Il a été impressionnant par sa justesse technique et sa capacité à dézoner pour soutenir Mbabu.

G-L. Waldschmidt (5): Du trio de devant, il a été le plus entreprenant. Il a tenté quelques frappes ou dribbles spontanés mais trop souvent sans réussite. Remplacé par R. Steffen (75e).

Y. Gerhardt (4): Il a été peu trouvé par ses partenaires et n'a pas représenté de danger. Remplacé par D. Lukebakio (46e).

W.Weghorst (5): Les défenseurs savaient à quoi s'attendre avec lui: des duels aériens et une grande présence physique. Malgré une assez bonne performance, il n'a pas su s'imposer face à un Botman des grands soirs.

Lire plus