Ligue 1 - 19ème j. | Les notes de OGC Nice - RC Lens (2-1)

Homme du match: Pablo Rosario (7): Une partie pleine pour le Néerlandais, qui a été l'un des seuls Aiglons à surnager après une piètre première période pour Nice. Dans le deuxième acte, il s'offre deux passes décisives pour Lemina et Kluivert en plus de sa projection vers l'avant qui a été la clé dans une rencontre longtemps verrouillée.

 

 

Nice (4-4-2):

 

Benitez (5): Il sort un arrêt décisif à 0-1 devant Pereira Da Costa qui aurait peut-être scellé le sort du match, et s'est rattrapé de l'ouverture du score de Kalimuendo sur laquelle il n'est pas exempt de tout reproche.

Bard (4): Une nouvelle fois, ce fut compliqué pour l'ancien lyonnais, dont le but lensois vient de son côté et celui-ci vient surtout d'une erreur de relance de sa part. L'occasion de Pereira Da Costa vient également après un de ses loupés.

Dante (6,5): Impeccable défensivement. Cela devient une habitude ces derniers temps pour le vétéran de 38 ans, qui enchaîne après avoir joué l'intégralité de la rencontre de Coupe de France à Cholet trois jours auparavant.

Todibo (5): Il est passé à côté de sa première mi-temps mais s'est repris en seconde en ne commettant que très peu d'erreurs techniques et en rassurant petit à petit sa défense.

Atal (6): Il a été l'un des meilleurs Aiglons des quarante-cinq premières minutes et se procure l'une des plus belles occasions des siens dans ce match, mais Leca s'est interposé joliment. Derrière, il a poussé en deuxième sans être récompensé par un but ou une passe décisive.

Kluivert (7): Après une entame timide, il a nettement haussé son niveau pour délivrer une véritable masterclass après la pause. Il conclut sa très bonne prestation par un but à la suite d'un slalom où il élimine quatre joueurs lensois.

Lemina (6): Blessé dès les premiers instants, il a continué et cela a payé car il a égalisé d'une reprise de volée avant de sortir juste après. Remplacé par Morgan Schneiderlin (64'), auteur d'une bonne entrée dans l'entrejeu.

Rosario (7): Voir ci-dessus. 

Boudaoui (5,5): L'Algérien s'est battu, même si son entente avec Atal n'a pas toujours été visible dans cette rencontre. Il est à l'origine de l'égalisation niçoise et a également fait des efforts défensifs.

Gouiri (3): Dans cette rencontre, le meilleur buteur de l'OGC Nice a été fantomatique. Il a énormément dézoné pour toucher le ballon assez bas, mais de ce fait il n'a jamais été en bonne position dans la surface lensoise.

Dolberg (4): Il a tenté de combiner avec Gouiri ou Kluivert, mais il n'a jamais semblé en mesure de se créer une occasion, à part sur la sortie de Leca où il semblait de toute façon hors-jeu. Le Danois n'a plus marqué à l'Allianz Riviera depuis octobre 2020. Remplacé par Andy Delort (74'). 

 

Lens (3-5-2):

 

Leca (5,5): Une belle intervention devant Atal en première période avant de s'incliner sur les deux rares frappes cadrées des Aiglons dans cette partie, avec les tentatives de Lemina et Kluivert.

Haïdara (5): Comme pour l'ensemble des défenseurs du RC Lens, il a semblé passif en deuxième période malgré une première de bonne facture. La frustration qu'il a affichée au coup de sifflet final symbolise la série actuelle des Sang et Or.

Wooh (5,5): Passeur décisif pour Kalimuendo, il a vécu une première période tranquille défensivement avant d'être beaucoup plus mis à contribution après la pause. Il est un peu trop naïf sur le but de Kluivert.

Gradit (5): Coupable d'une légère faute qui a blessé Lemina dès la première minute, son ensemble est mitigé. Il est tendre sur l'égalisation de ce dernier en ne sortant pas sur lui, puis il assiste impuissant au but de Kluivert.

Frankowski (4,5): A l'instar de Jonathan Clauss, le Polonais a eu des difficultés pour se projeter vers l'avant. Bien quadrillé par le côté droit de Nice, il n'a pas eu le rendement qu'il affiche à l'acocutumée.

Fofana (5,5): Un ensemble frustrant pour l'un des meilleurs joueurs de cette phase aller. S'il a réussi à se défaire à plusieurs reprises du pressing niçois, cela s'est en revanche compliqué en s'approchant de la surface de Benitez.

Cahuzac (4,5): Capitaine ce soir, l'ancien milieu du SC Bastia a vécu une soirée plus compliquée que Doucouré et Fofana au milieu. Il a été embêté par l'intensité des milieux niçois et n'a pas résisté au temps-fort de Nice après la pause. Remplacé par Ignatius Ganago (82'). 

Doucouré (6): Un placement toujours juste et une qualité technique de très haute volée pour le milieu lensois, qui malgré la défaite des siens a toujours été menaçant par ses prises de décision et ses initiatives.

Clauss (4,5): Le piston droit n'a pas réalisé sa meilleure prestation de la saison. D'habitude ultra offensif, il n'a pas eu énormément de possibilités de se montrer dangereux et la deuxième réalisation azuréenne vient de son couloir. Remplacé par Corentin Jean (89'). 

Pereira Da Costa (5,5): Des mouvements intéressants dans cette rencontre, il est l'auteur de la première offrande qui crée l'occasion de Kalimuendo dès le début du match, et a su bien se glisser entre les lignes niçoises, ce qui lui a permis de se procurer une opportunité franche avant la pause.

Kalimuendo (6): Le joueur prêté par le PSG a confirmé sa bonne première partie de saison en ouvrant le score à la demi-heure, quelques secondes après une énorme occasion qui a failli se transformer en but.

 

Lire plus