Ligue 1 - 18ème j. | Les notes de Metz - Lorient (4-1)

Homme du match : Boulaya (7) : Auteur d'un début de match très volontaire, son sublime coup franc et troisième but Messin a d'abord clos tout suspens avant d'entériner définitivement la partie d'un nouveau coup franc distillé idéalement sur la tête de Niane.

Metz : 4-5-1

Caillard (6): Il avait pour principale mission de ne pas faire de boulette, il a accomplit sa mission avec brio y ajoutant quelques arrêts déterminants.

Centonze (6): A nouveau décisif sur un centre détourné dans son propre but par Jenz, il s'est ensuite concentré principalement sur son rôle défensif et a plutôt bien tenu.

Bronn (c) (6): Enfin une prestation aboutie, il semblait avoir à cœur de s'imposer aujourd'hui et a remporté de nombreux duels. Il s'est montré très complémentaire de son compère Kiki Kouyaté dans cette défense à 4.

Kouyaté (6): Toujours dans le combat, il a été omniprésent défensivement. Si il a parfois été coupable de quelques errements et choix curieux, il a toujours su compenser par une volonté de fer.

Delaine (6): S'il a été moins tranchant offensivement qu'à l'accoutumé, il a bien fermé son couloir et le danger n'est que très rarement venu de son coté.

Maïga (5,5): il a parfaitement rempli son rôle de sentinelle et été relativement juste avec le cuir jusqu'au but lorientais où l'une de ses approximations aura indirectement couté un but.

Pajot (6): Très volontaire et agressif, il a longtemps dominé ses vis à vis. Son engagement de début de match s'est avéré décisif et contagieux.

Sarr (6): Buteur heureux suite à un corner mal repoussé qu'il dévie directement dans le but, il a ensuite beaucoup travaillé et s'est montré très appliqué. Pas le meilleur Sarr mais déjà bien meilleur que lors de la première de saison.

Boulaya : Voir plus haut.

Nguette (6): Très en vue lors de la première demi heure où il a réellement mis au supplice la défense merlu, il a ensuite décliné et eu du mal a aider ses partenaires à respirer sous la  timide pression Lorientaise.

De Préville (6): Toujours aussi constant, il a encore fait la preuve de son abnégation dans ce style qui lui est unique. Il a lui aussi souffert physiquement en deuxième période et fut remplacé par Niane qui d'une jolie tête catapultée dans les filets a enfin mis un but.

Lorient : 5-4-1

Nardi (4,5): Pas franchement aidé par sa défense, il rentre dans sa bretagne avec 4 buts dans la musette sans avoir pu y faire grand chose. Digne représentant des chardons.

Mendes (4): En grande difficulté surtout en début de match, un match à oublier.

Laporte (4): Il a brillé par son manque d'initiative dans la relance. Défensivement il a été au diapason de ses partenaires.

Jenz (4): Un but contre son camp et beaucoup d'approximations défensives. Et un but anecdotique qui a redonné un semblant d'espoir au lorientais.

Igor Silva (4): Peu tranchant offensivement après un début de match amorphe.

Le Goff (4): Il a vraiment eu beaucoup de mal avec Nguette et surtout Centonze. Particulièrement impliqué sur le 4 ème but messin.

Abergel (3): A l'ouest quasiment toute la partie, une partie qu'il n'aurait pas du finir sans carton rouge.

Le Fée (5): Surement le Lorientais le plus en vue, il a essayé d'organiser le jeu de son équipe avec un certain talent.

Diarra (4): Pas franchement dangereux.

Ouattara (4): Il a eu beaucoup de mal à exister.

Moffi (4,5): Il a la vitesse, le physique, les appels, mais il a gâché toutes les situations qu'il aurait pu créer dans un cocktail de manque criant de confiance et de maladresse.

 

Lire plus