Ligue 1 - 17ème j. | Les notes de OM - Brest (1-2)

L'Homme du Match : Honorat (7.5) : Il a tout donné, jusqu'à sortir au bord de l'épuisement en fin de rencontre, et encore une fois il a été le meilleur brestois, avec une création de danger permanente sur le but marseillais et un but superbe sous la barre.

OM (3-2-4-1)

Pau Lopes (5) : Difficile de le juger sur ce match ou il n'a rien eu à faire, si ce n'est un pénalty ou il est pris à contre pied, et une frappe incroyable d'Honorat ou il ne peut pas intervenir.

Luan Peres (4) : Pas inspiré ce soir, il n'a jamais réussi à apporter dans la construction du jeu et a été souvent battu en défense, notamment sur le deuxième but ou il laisse Le Douaron et Honorat s'entendre passivement

Alvaro Gonzalez (4.5) : Présent au contact, il est encore apparu timoré avec des replacements hasardeux, et ne semble toujours pas retrouver son niveau de la saison dernière

Saliba (5.5) : Il a été plutôt costaud derrière et n'a pas été trop pris à défaut, et il a eu le mérite de sortir régulièrement balle au pied vers l'avant, même s'il a eu un peu de déchet à la relance

Kamara (3.5) : Encore une sortie catastrophique pour lui qui décidément n'a plus la tête à l'OM depuis plusieurs mois. Il a tout raté, ses passes finissaient souvent contrées par l'adversaire, dont une par Le Douaron qui aurait pu être dangereuse, et il provoque maladroitement le pénalty avec un geste mal maîtrisé du bras. Ca commence à faire beaucoup ..

Rongier (6) : Plus de 125 ballons touchés dans cette rencontre, ce qui démontre l'incroyable abattage de l'ex-Nantais encore, qui a été une plaque tournante pour les Marseillais, avec beaucoup de précision et de rigueur

De la Fuente (4.5) : C'était un peu moins mauvais que lors de ses dernières apparitions, mais cela reste insuffisant avec du déchet, une disponibilité limitée qui le rend difficile à trouver autrement que dans des situations perdues d'avance trop près de la touche.

Gerson (7) : Incroyable, lui qui était catastrophique sur les 15 premières journées semble avoir trouvé le déclic à Nantes, et a encore livré ce soir une copie excellente ! Positionné plus haut, il a été décisif avec un but tout en lucidité, mais à également fait d'incroyables efforts défensifs avec des interventions autoritaires et millimétrées.

Guendouzi (4.5) : Il a paru émoussé, lui qui enchaîne les matchs depuis le début de saison, et à souvent couru dans le vide, puis il manque l'immanquable sur une remise de Lirola en seconde période

Harit (5) : Du bon en début de partie ou il faisait la différence et décorchait intelligemment, puis il a un peu perdu son jeu au fil du match avant d'être remplacé par Lirola dont l'entrée a été excellente.

Payet (5.5) : Il a encore été important comme accélérateur de jeu et par sa finesse technique avec notamment un geste magnifique pour trouver De la Fuente dans son dos en première période, mais il a manqué un brin d'inspiration dans ses derniers gestes

Brest (4-4-2)

Bizot (5) : Il n'a pas été décisif mais ne peut rien sur le but de Gerson, ensuite en deuxième période les marseillais, inoffensifs une fois devant le but, lui ont facilité la tâche.

Duverne (6) : Vif à la relance, ses accélérations ont souvent fait mouche et amené du danger dans le camp marseillais, un match intéressant de sa part

Hérelle (6) : Costaud derrière, il n'a pas toujours été inspiré balle au pied, mais il a largement fait le travail défensif, ce qui est la base

Chardonnet (5) : Un peu moins en vue que le reste de la défense Brestoise ce soir, il a été présent physiquement au duel mais n'a que rarement apporté dans le jeu des siens

Pierre-Gabriel (7) : Une défense masterclass de sa part ce soir, avec un impact très important sur l'adversaire, des tacles très appliqués et une remontée de balle efficace.

Honorat (7.5) : Voir ci-dessus

Belkebla (5) : Pas inintéressant dans ses relais assez fluides entre la défense et l'attaque des Bretons, il n'a pas eu un rôle assez fort dans l'entrejeu malgré tout

Magnetti (6.5) : Le jeune Brestois de Marseille a fait une prestation très appliquée, avec des gestes précis, de l'audace avec plusieurs frappes tentées dont celle qui amène le pénalty qui fait basculer le match

Faivre (6) : Toujours un peu discret dans le jeu comme souvent cette saison après la précédente ou il crevait l'écran, il a tout de même eu toute la lucidité qu'il fallait pour transformer le pénalty de l'égalisation

Le Douaron (5.5) : Il a gêné les Marseillais car il était souvent dans les pieds de ces derniers, mais il a eu beaucoup de déchets sur ses ballons, il finit cependant bien le match avec une superbe passe décisive au tempo parfait pour Honorat

Del Castillo (5.5) : Pas toujours facile à trouver car il ne se repliait pas forcément suffisamment tôt en première période ou les siens étaient dominés, il a ensuite pu exprimer son jeu en seconde période et à contribué à inverser la vapeur du match par des accélérations et un déplacement sans ballon très opportuns.

Lire plus