Ligue 1 – 17ème j. | Les notes de Monaco – Metz (4-0)

HOMME DU MATCH : SOFIANE DIOP (7) Une heure de jeu et une influence de tous les instants dans ce match. Des la deuxième minute du match c’est lui qui d’une frappe subtile et bien placée lance Monaco sur les bons rails. Vista, accélération du jeu et passes millimétrées comme sur le troisième but de l’ASM, où il délivre un caviar à Gelson Martins, il est sorti sous les applaudissements du juvénile public de Louis II. Remplacé à la 58ème par Golovin.


AS Monaco (4-4-2)


Nubel (6) : Un match tranquille pour le portier prêté par le Bayern. Il s’est contenté de pousser la voix sur les rares hésitations de ses défenseurs et d’assurer un rôle de libéro pour les relances monégasques.

Jakobs (5) : Un match mauvais où il a à peu près tout raté. Des pertes de balles à la pelle, un manque d’engagement surtout défensivement. Remplacé par Caio Henrique (68ème).

Disasi (6) : Match solide, sur la lancée de ses précédentes sorties, avec aucun déchet dans son jeu, une concentration de tous les instants. Un match référence pour lui.

Maripan (6) : A l’image de son binôme Disasi, un match sérieux et propre.

Sidibe (6) : Il a exprimé ses qualités sur certaines actions grâce à sa capacité à accélérer le jeu. Pour le reste il a livré une partition solide.

Jean Lucas (4) : Après ses dernières sorties plutôt encourageantes, il a complètement plongé cette après-midi. Il a joué à l’envers en perdant des ballons dangereux et a symbolisé les difficultés dans le jeu aperçues par instants dans chez les Monégasques. Remplacé par Fofana (45ème)

Tchouameni (6,5) : Bon match de l’ex Bordelais qui a retrouvé de la vista et de la précision dans le jeu long.

Gelson Martins (6,5) : Beaucoup d’énergie et souvent le premier à initier le pressing à la perte du ballon. Récompensé par un but de renard.

Volland : (7) : Un bon match de l’Allemand qui soigne ses stats. Buteur sur pénalty qu’il provoque lui-même, il a souvent été trouvé entre les lignes. Remplacé par Ben Yedder à la 78ème.

Boadu (6) : Un bon pressing en entame qui amène le but de Diop. Il n’a pas trop pesé sur le match mais il a effectué avec brio le travail de sape devant.

 


FC Metz (3-4-3)

Oukidja (4) : Il n’a pas pu éviter le naufrage messin. Deux belles sorties de la tête devant Ben Yedder qui auront évité au score de s’alourdir.

Jemerson (5) : De retour sur ses terres, il a fait ce qu’il a pu. Pas un mauvais match mais il a subi les événements.

Traoré (4) : De l’engagement et de la détermination mais limité dans la lecture du jeu. Il a coulé avec son équipe et n’a pas mis d’engagement avec l’adversité qu’on lui connait.

Kouyate (5) : Malheureux sur le centre de Volland qu’il détourne de la main dans la surface.

Bronn (5) : il aurait pu être le héros s’il avait transformé l’énorme occasion messine en début de rencontre. Il s’est écroulé au fil de le rencontre.

Centonze (5) : Il a été contrarié dans son jeu habituel et n’a pas eu l’apport offensif qu’on lui connait.

Delaine (4) : Bloqué par les montées de Sidibé, comme Delaine il n’a pas pu apporter offensivement.

Pajot (6) : L’un des rares a se montrer au niveau de la rencontre. Dans l’engagement et l’abnégation, il a été un symbole de la bonne période messine en première mi-temps.

Traoré (5) : Il a été mangé par Tchouameni, l’empêchant de se retourner face au jeu. @

Boulaya (5) : La touche technique des lorrains, son coup de patte à amener le danger sur les rares offensives des Grenats. Mais il s’est éteint au fil de la rencontre. Remplacé par Gueye (77ème).

Nguette (5) : Il a essayé de mettre de l’impact devant et de la vitesse, mais globalement les attaquants de Metz ont été bien pris par la défense de Monaco.

Niane (4) : Il n’a pas pesé sur la rencontre et ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver.

 

Lire plus