Ligue 1 - 16ème j. | Les notes de Nantes - OM (0-1)

Homme du match : Gerson (7,5) :

Régulièrement et logiquement critiqué depuis son arrivée à Marseille, le Brésilien a joué un peu mieux ce soir. Sans avoir été emballant, il a néanmoins su faire parler son jeu de protection de ballon grâce à son corps. Son apport offensif a été certain, avec notamment, et surtout son deuxième but de la saison : Gerson à l'OM, épisode 2, le réveil ? Remplacé par Gueye à la 81e.

 

Nantes (4-3-3) :

Lafont (6,5) : Sûr lors de ses interventions, le gardien a repoussé le danger à quelques reprises en s'opposant aux frappes marseillaises avec brio. Il ne peut toutefois rien sur la puissante tentative de Gerson.

Merlin (5) : En difficulté aujourd’hui, le jeune latéral gauche n'a pas été en mesure d'empêcher les marseillais de combiner dans son couloir. Déterminé, il n'a jamais baissé les bras et a ainsi contré de nombreux centres adverses.

Pallois (non noté) : Exclu dés la demi-heure de jeu suite à un deuxième carton jaune, le défenseur central a mis dans le dur ses coéquipiers ; eux qui venaient d'encaisser le premier but de la rencontre quelques secondes auparavant.

Castelleto (4) : Dominé par ses adversaires, comme la plupart de l'équipe Nantaise, le joueur de 26 ans n'a que très peu touché le cuir. Il ne s'est pas avéré être très rassurant dans sa propre surface de réparation.

Appiah (4,5) : Sous pression, Dennis Appiah n'a pas pu avoir le temps nécessaire afin de relancer proprement et sans déchets. Il a toutefois dégagé les quelques ballons chauds qui transitaient dans sa surface de réparation.

Girotto (6) : Meilleur joueur de champ du côté des hommes de Kombouaré, le combattif brésilien a tenté tant bien que mal de comblé les lacunes défensives de son équipe ; dues notamment à la longue période jouée en infériorité numérique.

Cyprien (5,5) : Il a été compliqué de faire jeu égal avec les milieux de terrains Ciel et Blanc, mais le joueur passé par l'OGC Nice a transmis de bons ballons dans la profondeur à ses attaquants.

Moutoussamy (5) : Très peu en vue, le milieu de terrain a perdu presque chaque duel qu'il a entrepris. Rapidement repositionné comme défenseur central suite à l'exclusion de Pallois, Moutoussamy a manqué de repères aux côtés de Castelleto.

Simon (4,5) : Avec très peu de ballons à négocier, le remuant ailier s'est cantonné à défendre pour palier les largesses défensives de son latéral gauche. Remplacé par Geubbels à la 77e.

Kolo Muani (5) : En forme ces derniers temps, l'attaquant nantais a failli marqué un but à la brésilienne à la 24e. Il s'est procuré les plus franches occasions de son équipe, mais n'a jamais réussi à tromper le gardien phocéen.

Blas (4,5) : Disponible un peu partout sur le terrain, le numéro 10 a surtout dû dépanner en phase défensive. C'est la raison pour laquelle nous ne l'avons pas vu exister dans la moitié de terrain olympienne.

 

Marseille (3-4-3) :

Lopez (5,5) : Sans avoir eu de réelles menaces ce soir, le portier espagnol réalise ainsi son 7e clean sheet de la saison en Ligue 1 Uber Eats.

Peres (5,5) : Pas vraiment mis en danger aujourd'hui, le joueur venu tout droit de Santos cet été a eu dur à faire avec la gestion de Kolo Muani. Il a d'ailleurs pu se reposer sur l'aide de son coéquipier Alvaro lorsqu'il avait été pris de vitesse.

Alvaro (5,5) : Rugueux dans ses duels, l'Espagnol a laissé que très peu d'espaces aux attaquants adverses. Avec des tacles salvateurs qui ont soulagé ses partenaires.

Saliba (6) : Solide défensivement, l’international français chez les Espoirs a tout bonnement été impérial dans sa moitié de terrain. Il a annihilé les rares montées de Simon de manière déconcertante.

De La Fuente (5) : Moins flamboyant qu’à son arrivée, le joueur formé au Barça n’a pas fait la différence ; qu’il ait été côté gauche, comme côté droit. Remplacé par Milik à la 66e.

Kamara (6) : Laissé sur le banc le week-end dernier, le minot a livré une bien belle prestation. En effet, il a été très propre lorsqu'il était en possession du ballon, mais aussi infranchissable au milieu de terrain.

Guendouzi (6,5) : Excellent quant à ses choix de passes et ses choix de placement, le néo-international tricolore a énormément joué sur le côté droit pour combiner au mieux avec Harit. Une omniprésence qui a posé de biens grands problèmes aux Nantais. Ces qui n'arrivaient d'ailleurs pas à lutter physiquement avec lui.

Rongier (6) : L'ancien Canari a fait preuve d'une certaine justesse technique en transmettant de bons ballons à ses attaquants. Il a occupé un double poste, à la fois latéral et milieu, en fonction des situations de jeu. Sa capacité à répéter les efforts lui a permis d'assurer sur le terrain aujourd'hui.

Gerson (7,5) : Voir ci-dessus.

Payet (7) : Meilleur olympien pour le moment cette année, le capitaine est encore une fois décisif lors de cette rencontre avec une passe décisive en plus. Très bon sur ses coups de pieds entrepris, Dimitri semble s’être parfaitement remis des derniers incidents dont il a été victime.

Harit (5) : Virevoltant sur son côté droit, le joueur passé lui aussi par le FC Nantes a multiplié les courses dans le dos du jeune Quentin Merlin. Ses combinaisons avec Guendouzi ont crée des décalages qui ont apporté le danger. Remplacé par Pol Lirola à la 82e.

Romain Caballero.

Lire plus