Liga - 17ème j. | Les notes de Osasuna - Barcelone (2-2)

Homme du match : Abdessamad Ezzalzouli (7,5) : Dans une rencontre électrique où le Barça s’est fait rattraper deux fois au score pour finalement concéder le nul, le jeune marocain s’est montré le plus dangereux durant son temps de jeu. Auteur de multiples percées, il a très souvent créé le danger dans la surface adverse très compacte. Ses efforts offensifs seront finalement récompensés à la 49ème minute de jeu par son but sur une magnifique reprise de volée pour le 1-2.

Osasuna (4-1-4-1)

S. Herrera (5,5) : malgré les deux buts concédés, il se sera montré décisif chaque fois qu’il a été sollicité.

Juan Cruz (5,5) : Très solide défensivement, il s’est mué en un véritable mur pour ses vis-à-vis.

David Garcia (6) : Très présent à la charnière centrale, il a surtout été très impeccable dans les airs. C’est d’ailleurs sur un coup de tête chirurgical qu’il a inscrit le but du 1-1 à la 14ème.

Unai Garcia (5) : Il a été auteur d’un bon match, tout comme son coéquipier de la défense centrale.

Nacho Vidal (5) : Très en difficulté face à la pression offensive catalane sur son couloir, il s’est néanmoins montré très combatif jusqu’à son remplacement à la 74ème minute par J. Valdes.

L. Torro (5,5) : Bien en place au poste de sentinelle, il a prêté main forte à la défense pendant les séquences offensives adverses. Il a également été remarquable dans les relances.

M. Sanchez (5) : Il a largement participé dans le pressing offensif et dans le jeu défensif pour soutenir son équipe, avant de céder sa place à la 73ème minute à R. Sanchez.

Jon Moncayola (6) : Il est passeur décisif ce soir pour le but du 1-1. Comme un vrai patron, il a su apporter de la stabilité au cœur du jeu. A l’image de toute l’équipe, il a été présent sur tous les fronts.

R. Garcia (5,5) : Très solide, il a fait montre de beaucoup d’engagement avant d’être substitué à la 68ème par D. Brasanac.

Kike Barja (6) : Il a conduit les séquences offensives sur son couloir. Il a surtout illuminé par ses appels de profondeur qui ont le plus souvent mis en difficulté le camp barcelonais. Remplacé à la 68ème minute de jeu par E. Avila, ce dernier apportera une nouvelle énergie offensive jusqu’à son but à la 86ème pour scellé le score à 2-2.

Kike (5) : Il a pressé très haut les adversaires et a beaucoup participé au jeu défensif avant de laisser sa place à A. Budimir à la 68ème.

FC Barcelone (3-3-3-1)

Ter Stegen (5) : Impuissant sur les deux buts concédés, le portier allemand n’a pas été le plus rassurant de la partie.

S. Umtiti (5) : Titulaire ce soir dans une défense à trois, le défenseur français a pris un peu de temps pour entrer dans le match. Pour une première après une longue période d’absence, il aura tout de même répondu présent.

G. Piqué (5) : Très à l’aise dans le jeu d’anticipation, il a su intercepter les offensives adverses qui s’annonçaient souvent dangereuses. Comme toujours, la vitesse aura été une nouvelle fois son manquement.

Araujo (5,5) : Solide et engagé, il a surtout été propre dans ses interventions.

Gavi (6) : Très présent dans les séquences offensives et défensives, le jeune milieu espagnol a apporté de la vitesse et de l’efficacité. Il a une nouvelle fois régalé par sa qualité de passe, notamment celle décisive pour le but du 0-1.

S. Busquets (5,5) : Il s’est exprimé au cœur du jeu catalan par son expérience et la qualité de jeu qui lui est reconnue.

Nico Gonzalez (5,5) : Il a largement contribué à la construction du jeu du Barça. Oublié de tout marquage, il sanctionnera très tôt les hôtes dès la 12ème minute de jeu en inscrivant le but pour l’ouverture du score, et cèdera sa place à O. Mingueza à la 73ème minute.

Abdessamad Ezzalzouli : voir ci-dessus (homme du match)

F. De Jong (5) : Malgré sa qualité technique et son apport, on peut lui reprocher ce soir d’avoir été inoffensif avec beaucoup de manquements.

O. Dembélé (5) : sorti sur blessure à la 81ème et remplacé par P. Coutinho, l’attaquant français aura déclenché des courses et des percées sans pour autant se montrer très dangereux à la finition.

L. De Jong (4) : Très peu vu dans l’ensemble du match, l’attaquant néerlandais aura tout simplement fourni un rendement très médiocre.

 

Lire plus