Lens - Lyon (1-0) : Les notes complètes [Ligue 1 - 9ème j.]

Homme du match  - Sotoca (7) : On ne sait jamais où il joue ! Aujourd'hui encore, l'attaquant lensois ne cesse ses courses et ses appels. Toujours débordant d'intensité et de maitrise, il continue son excellent début de saison. Le penalty ne venant que récompenser un début de saison canon et un match plein de sa part. Symbole de l'attaque déroutante, et parfois du manque de finition de son équipe. Remplacé par Buksa (87')

Lens (3-5-2)

Samba (6) : Le gardien a eu un match très tranquille ce soir, bien protégé par ses défenseurs et par la pauvreté de l'attaque de l'OL ce soir. Malgré quelques belles sorties de balles au pied, il manque de se faire avoir sur un très bon pressing de Lacazette.

Cabot (6) : Le piston commence à s'installer sur son côté. Offensivement, il apporte un punch capable de faire dynamiter les défenses adverses. Ses accords défensifs avec Haïdara permettent au racing de ne pas se retrouver dépourvu en défense. Sa frappe sur le poteau aurait mérité un meilleur sort. Mais sa qualité sur les coups de pied arrêtés permet à Lens de se créer de nombreuses occasions.

Haidara (6) : Elle était là l'interrogation côté du racing club de Lens. Le défenseur n'était pas à sa place, et pour sa centième en ligue 1, il a montré qu'il a tout le talent pour jouer à tous les postes en défense. Parfait dans ses placements et ses interventions, il a pu combiner sur de nombreuses montées permettant d'amener le surnombre au milieu.

Danso (7) : Après un début de saison un peu en-dessous, l'autrichien se remet dans le droit chemin depuis plusieurs matchs. Débordant d'énergie en défense, toujours bien placé, costaud dans les duels. Le défenseur central ne cesse de prendre de l'ampleur. De plus, il est essentiel sur les phases offensives, où sa grande taille permet de peser sur les défenseurs lyonnais, un peu fébrile sur les phases arrêtées.

Médina (6.5) : Son entente avec Danso n'est plus à prouver, le défenseur argentin prend lui aussi plus de place depuis la blessure de Gradit. Il a beaucoup de ballons à la relance, et la qualité de son pied gauche permet de se montrer à son avantage. Toujours physique dans les duels, il joue de son gabarit et de sa force de caractère pour s'imposer et s'affirmer comme l'un des hommes forts du spectaculaire début d'année lensois.

Machado (6) : Très bon dans son couloir, le colombien a été moins en vue que son collègue de l'autre côté. Mais ses appels sont toujours tranchants et ses retours défensifs excellents. Là aussi, son entente avec Médina ne cesse de grandir, et permet à l'ensemble de bien couvrir Tété pourtant le Lyonnais le plus remuant du début de l'année. Remplacé par Frankowski (78') 

Abdul Samed (6.5) : Jamais fatigué, équipé de trois poumons, le milieu lensois ne cesse d'éclabousser les matchs de sa classe. Récupérateur inlassable de ballons, harceleur au milieu. Il est précieux dans les phases offensives par ses récupérations hautes. Son implication et ses nombreuses courses vers l'avant permettent aussi de créer du surnombre.

Fofana (5.5) : Un peu plus en retrait sur ce match, le milieu du racing continue son travail au milieu. Toujours capable de se projeter très vite, il offre tout le temps une solution à ses coéquipiers. Ses récupérations sont aussi essentielles à l'ensemble de la copie rendue par les lensois. Moins en vue certe, mais toujours important ! Remplacé par Onana (87')

Da Costa (5.5) : Le jeune portugais a fait une bonne première mi-temps, jouant entre les lignes et avec des passes lasers, il continue à faire évoluer son jeu. Sa jeunesse laisse quelques déchets, mais il grandit à vue d'oeil. Remplacé par Claude Maurice (72')

Sotoca () : Voir au-dessus

Openda (6) : Dans la profondeur il a martyrisé la défense lyonnaise. Des appels tranchants, des courses déroutantes, le belge continue son excellent début de saison, malgré tout un peu de déchet dans le dernier geste qui l'empêche d'être plus clinique devant le but. Remplacé par Saïd (72')

Lyon (4-2-3-1)

Lopes (6.5) : Il a encore éclaboussé de sa classe tout le match. On peut lui reprocher ses sorties parfois kamikazes, mais il demeure l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur gardien de la ligue 1. Impeccable sur sa ligne et dans ses sorties, Lopes sauve à plusieurs reprises la maison Gone, comme face à Médina ou juste devant Cabot. Un gardien exceptionnel !

Tagliafico (4): A l'image de son équipe, il a manqué d'intensité en attaque, ne se présentant qu'à très peu de moments plus loin que le centre du terrain. Quand on connait sa grinta et son association avec Toko Ekambi on se dit que Lyon a perdu une sacrée cartouche en ne profitant pas des deux. En défense, il a bien couvert son côté, mais a souffert dans les duels face à Cabot. Remplacé par Kumbeli (74')

Diomande (6) : Pour son retour à la compétition il a montré qu'il était une alternative crédible dans l'axe. Bon sur l'homme, fort physiquement comme dans son duel face à Openda où il ne tombe pas. Ses relances sont encore à travailler, mais Lyon tient peut-être le deuxième homme fort de sa charnière pour la saison.

Mendes (3.5) : Toujours placé en défense, le milieu brésilien manque encore de repères quand il y a des appels dans son dos. Physique et souvent à la limite de la faute, il est fautif sur le penalty. Les semaines s'enchaînent et le problème est toujours le même : Mendes dépanne mais n'arrive pas à s'imposer dans ce rôle compliqué.

Henrique (4) : Très mal placé en première mi-temps, il a eu du mal à se mettre en route. En cause de mauvaises appréciations sur les ballons lensois. Pas vraiment impliqué offensivement, il sort d'un match terne, neutre dans plusieurs approches. Lui qui avait la chance de s'imposer dans son couloir, manque une belle occasion.

Lepenant (4) : L'ancien caennais continue de s'imposer dans le milieu Lyonnais. Aujourd'hui il faisait face à un sacré duo du milieu de terrain. Bon dans ses interventions, il n'y avait pas assez de folie devant pour qu'il puisse se projetter et donner de bons ballons. Sa prestation fut correcte sans être extraordinaire.

Caqueret (5.5) : Comme son collègue du milieu, il était le meilleur lyonnais ce soir. Bon avec le ballon, capable de ressortir proprement et serein dans ses interventions. Sa propreté et son efficacité n'ont pas permis à Lyon de vraiment se montrer dangereux. Dommage quand on voit son implication !

Cherki (3.5) : Il rêvait de devenir titulaire et ce soir il loupe une cartouche. Dans le rôle de Tolisso ce soir, il manque de repli défensif en première mi-temps laissant ses milieux livrés à eux-même. En manque de punch en attaque, l'attaquant français a perdu trop de ballons et n'a pas assez organisé le jeu pour vraiment être dangereux. Remplacé par Reine-Adélaide (74')

Tete (3) : Très décevant sur son côté, le brésilien a touché peu de ballons. Un excellent appel en premier mi-temps aurait pu déboucher sur une frappe, mais la sortie de Samba l'en empêche. Une copie à revoir pour le meilleur attaquant lyonnais depuis le début de saison.

Toko Ekambi (3.5) :En manque de jus, lui non plus n'a pas pesé sur la défense adverse. Sevré de ballons, peu dangereux balle au pied. Lui aussi est très décevant ce soir.

Lacazette (5.5) : Il était partout ce soir. Très bon dans les replis défensifs, il n'hésite pas à se salir les mains pour aller aider ses coéquipiers. En première mi-temps, il est le seul à amener de la vie dans l'attaque lyonnaise. Depuis son retour, le général s'impose comme le maillon essentiel de l'olympique Lyonnais. Remplacé par Barcola (74')

Lire plus