Getafe - Atlético de Madrid (0-3) : Les notes complètes [Liga - 1ère j.]

Homme du Match : Félix (8) : Triple passeur décisif sur chaque but de son équipe, rien que ça, le jeune Portugais donne le ton dès le premier match de sa saison en Liga. Proche, par plusieurs fois, de s'offrir un but, il devra patienter encore un peu pour débloquer son compteur. Profitant de la faible résistance défensive des voisins Madrilènes, il laisse Correa en profiter à partir de son remplacement à la 83ème.

 

Getafe CF (5-3-2) :

Soria (5.5) : Il a fait ce qu'il a pu le pauvre, trois fois lâché par ses centraux, il a même fait des miracles en sauvant plusieurs vraies opportunités pour les colchoneros d'aggraver le score.

Angileri (6) : Penchant à droite, côté Iglesias, ses coéquipiers ont préféré trouver le latéral droit et ainsi jouer là où ça fonctionnait plutôt que d'adresser la balle au piston gauche.

Duarte (4.5) : Bon relanceur mais trop stéréotypé, il cherchera souvent à transmettre proche de lui.

Mitrovic (4) : Assez facilement mis en difficulté par les joueurs rouge et blanc, il n'a pas vraiment su où se placer entre ses deux centraux et à ainsi laissé de l'espace à Morata et Félix, qui n'en demandaient pas tant.

Djené (5.5) : L'un des plus en vue, le défenseur Togolais a contribué offensivement en montant pour faire circuler le ballon et ainsi trouver une faille, qui ne sera finalement pas trouvée. Défensivement, il reste valeureux tout au long de son match. Dans les derniers instants de la rencontre, Djené a notamment gêné Correa, ôtant du pied de l'Argentin l'opportunité d'allourdir la note d'un ballon piqué.

Iglesias (6.5) : De très loin le meilleur de son équipe, il multiplie les centres précis et enveloppés pour toucher ses deux attaquants qui ne les ont que mal exploités. Chaque opportunité est venue de lui, et gâchée par ses camarades.

Arambarri (5.5) : Une paire qui fonctionne avec Angileri, qu'il a au final un peu effacé, il aurait pourtant pu aider plus souvent son partenaire direct pour apporter du surnombre sur l'aile.

Maksimovic (3.5) : Loin de s'être montré essentiel dans l'entrejeu, comparé à la bonne présence d'Arambarri par exemple, il est coupable d'une passe horrible, presque décisive pour les joueurs de Simeone. C'est sans doute cette grossière erreur qui coûte le match à son équipe, qui s'était auparavant montrée tout proche de revenir. Remplacé par Jaime Seoane à la 63ème.

Alenà (4.5) : Manquant parfois de concentration, l'ancien Barcelonais a fait preuve d'aggressivité mal placée à certains moments du match. Il écope d'ailleurs d'un jaune avant de sortir et commet plusieurs autres fautes évitables. Remplacé par la recrue Cristian Portu (58ème), arrivant en prêt de la Real Sociedad.

Ünal (5.5) : Très bon lors du long temps fort des joueurs du Sud de Madrid, il n'a pas su en profiter pour répondre au tableau des scores avant de s'éteindre puis d'être remplacé par Moi. Pas moi personnellement, mais c'est bien sûr Moisés Parra Gutiérrez, milieu de terrain de 20 ans, qui le remplace à la 81ème.

Mayoral (4) : Quel gâchis ! Alors certes, il réalise un match loin d'être évident et s'en sort bien, devant se contenter de ballons à reprendre de la tête. Mais il rate une grosse occasion à la 42ème, en envoyant une reprise sur la barre, reprise sur laquelle il n'a pas semblé y croire beaucoup. Alors que son équipe est menée 0-2, il envoie une tête pourtant difficilement manquable directement sur l'autoroute à proximité. Son équipe sera sanctionnée moins d'une minute plus tard par un troisième but. Remplacé par Mata à la 81ème, qui n'y changera rien.

 

Atlético de Madrid (5-3-2) :

Oblak (5.5) : Aucun tir cadré côté Getafe. S'il n'avait pas joué, cela n'aurait rien changé.

Saul (5.5) : Difficile d'évaluer le match de Saul comme latéral gauche, parce qu'il n'a presque pas joué dans son couloir. Explication : sans ballon, il se replace sur l'aile, pas de soucis, mais avec ballon, il reprend son poste habituel, dans l'axe. Il ne fait pas un mauvais latéral, mais il fait un bien meilleur milieu de terrain. Remplacé par Carrasco à la 62ème, un joueur de couloir, lui.

Reinildo (6) : Rarement mis en difficulté par un vis-à-vis direct, il aura finalement vu de manière récurrente les centres d'Iglesias lui passer au-dessus pour filer au second poteau.

Witsel (5.5) : Tour de contrôle de l'Atlético dans les airs, attention néanmoins à éviter les quelques approximations commises au pied.

Savic (5.5) : Bien mais peut mieux faire, dirait-on à Savic après avoir connu du bon et du déchet (peu tout de même).

Molina (6.5) : Une très bonne pioche que ce jeune Argentin de 24 ans dégoté à l'Udinese. Pour son premier match en Espagne, il aura marqué les esprits par sa capacité à enchaîner les longeurs et à contribuer au jeu offensif de son équipe, paraissant parfois être aligné en attaque plutôt qu'en défense.

Lemar (6) : Homme de l'ombre, il récupère plusieurs ballons intéressants mais c'est surtout dans l'utilisation de ceux-ci qu'il a fait la différence. Cherchant systématiquement à jouer rapidement vers l'avant, c'est en jouant ainsi qu'il a permis à son équipe d'ouvrir le score. Mais arrêtez tout, il est remplacé par Griezmann à la 62ème qui marque son premier but en Liga en 2022. Il était temps.

Koke (6) : Bon dans l'ensemble, le fidèle joueur de l'Atlético aura surtout fait acte de présence pour contrecarrer les rares offensives construites de Getafe.

Llorente (6.5) : A abattu un boulot considérable au milieu et sur le côté droit, si bien que Molina n'a quasiment pas eu à défendre. Remplacé par De Paul à la 62ème après un match certainement usant.

Félix : Voir ci-dessus.

Morata (7.5) : Evidemment crédité d'un bon match, le revenant aura directement claqué un doublé face à un adversaire qui l'a laissé jouer comme il l'entendait. Efficace, il conclut une action de grande classe au quart d'heure avant de s'offrir un second but au terme d'un pressing bien amené qui pousse l'adversaire à la faute. Remplacé par Cunha (83ème), montrant la profondeur de banc de cette équipe.

Lire plus