France - Pologne (3-1) : Les notes complètes [Coupe du monde – 1/8 de finale]

Homme du match : Mbappé (9) : Inarrêtable ! La star des Bleus continue de réaliser une coupe du monde de très très haut niveau ! En effet, le numéro 10 français a su débloquer la situation en fin de première période où il lance parfaitement bien Giroud qui trompe Szczesny d'une frappe croisée. Ensuite, malgré plusieurs pertes de balles dû à ses tentatives de gestes techniques à chacune de ses prises de balles et son apport défensif inexistant, le parisien a su faire une nouvelle fois la différence en seconde période avec un doublé de but magnifique. Dans un premier temps, il envoie une lourde frappe dans la lucarne au premier poteau avant de récidiver quelques minutes plus tard dans la lucarne opposée grâce à une enroulée du droit parfaite. Avec cinq buts et deux passes décisives dans cette compétition, le natif de Bondy est bel et bien prêt à aller chercher une troisième étoile avec le groupe des Bleus.

France : 4-2-3-1

Lloris (4) : Le capitaine des Bleus est devenu ce soir le joueur le plus capé de l'histoire des Bleus, en égalant Lilian Thuram. Et pour cette occasion, il a essayé d'obtenir un clean sheet jusqu'au dernier moment, en arrêtant dans un premier temps, le penalty de Lewandowski avant qu'il soit retiré et transformé. Malgré tout, le portier des Spurs n'a pas été rassurant à certains moments avec des relances approximatives et quelques mauvaises sorties aériennes.

Koundé (4) : Si les polonais n'ont pas eu autant d'opportunité que la france, c'est sur son côté que la Pologne s'est offert leur plus grosse action. En fin de première période, l'arrière du Barça se fait déborder par Bereszynski qui adresse un centre à Zielinski qui frappe à deux reprises, puis Kaminski s'y essaye. Heureusement, à chaque fois, ses partenaires ont su éviter l'ouverture du score. Remplacé par Disasi.

Varane (5) : Pas encore à 100% de ses moyens, le tôlier de la défense française a réalisé un match timide, à l'image de l'arrière garde des Bleus, avec plusieurs interventions manquées.

Upamecano (5) : Moins impressionnant que ces matchs en phase de poule, ce dernier a été mis en difficulté dans une grande partie de ses duels aériens. Il est d’ailleurs fautif sur le but polonais en concédant un pénalty dans le temps additionnel.

Hernandez (6) : Un bon match pour le latéral de l'AC Milan qui a une nouvelle fois su être précieux offensivement avec de nombreux débordements dans la moitié de terrain adverse.

Tchouaméni (6.5) : Une grosse heure de jeu de sa part où il a été le joueur qui a nettement touché le plus de ballons, et s'est montré intelligent dans ses relances. Averti d'un carton jaune, il cède sa place à Fofana.

Rabiot (7.5) : Un nouveau match de patron pour le milieu français qui continue sur sa lancée. Effectivement, son important volume de jeu, il a su apporter son aide sur le plan défensif où il a intercepté un grand nombre de ballons.

Dembélé (7) : Virevoltant dès sa première prise de la balle, l'ailier des Bleus a su réaliser de nombreuses différences en s'infiltrant notamment dans l'axe du terrain. S'il a buté à une reprise sur le gardien polonais, le barcelonais a délivré une superbe passe décisive à Mbappé après une contre-attaque rondement bien jouée. Remplacé par Coman.

Griezmann (7) : Le chef d'orchestre du jeu offensif des Bleus n'a pas été décisif ce soir mais a tout de même réalisé un match de haute qualité en étant à l'origine d'une grande majorité des occasions françaises.

Mbappé : voir ci-dessus.

Giroud (7) : Une soirée record ! Un huitième de finale qui se conclut par une qualification des Bleus et un Olivier Giroud qui devient seul, meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France en inscrivant aujourd'hui, sa cinquante-deuxième réalisation. En effet, si le numéro 9 tricolore a été peu en vue durant une bonne partie de la première période avant de débloquer la situation juste avant la pause. Bien servi par Mbappé, il ajuste bien Szczesny d'une frappe croisée pied gauche. Enfin, il était proche d'un doublé en seconde période avec un ciseau acrobatique qui termine dans le petit filet, mais l'arbitre signalera une faute de Varane. Remplacé par Thuram.

Pologne : 4-2-3-1

Szczesny (4) : Malgré plusieurs parades au cours du match, le gardien polonais n'a pas réussi à garder sa cage inviolé en encaissant un but en toute fin de première période par Giroud avant d'être impuissant sur les deux lucarnes de Mbappé.

Cash (5) : Il avait un sacré client face à lui aujourd'hui, du nom de Mbappé. Même s'il a su prendre l'avantage sur son vis-à-vis à certain moment, le latéral polonais a surtout été rapidement dépassé sur une majorité des accélérations du français.

Glik (5.5) : Une rencontre solide pour l'ancien monégasque qui a su être présent dans la plupart des duels contre Giroud en première période.

Kiwior (3) : Il a été en dessous du rendez-vous sur le plan défensif en étant loin des actions. Remplacé par Bednarek.

Bereszynski (5) : Rapidement pris par la fougue de Dembélé, il n'a jamais véritablement su prendre le dessus avec un marquage trop laxiste sur l'ailier des Bleus. Néanmoins, il est tout de même à l'origine de la triple opportunité polonaise en fin de premier acte avec un superbe débordement face à Koundé et son centre trouve Zielinski qui bute sur Lloris puis sur Hernandez avec que Kaminski voit sa frappe, sauvée sur la ligne par Varane.

Szymanski (4) : Match timide de sa part où ses partenaires n'ont pas su le trouver dans la défense des Bleus. Remplacé par Milik.

Krychowiak (6) : Il a été précieux dans le cœur du jeu de la Pologne avec de nombreuses prises de balles de bonnes qualités. Remplacé par Bielik.

Zielinski (6.5) : Le métronome de la sélection polonaise a réalisé un bon match en étant à l'origine comme à la conclusion de la quasi-totalité des situations offensives de son équipe avec notamment ses coups de pied arrêtés qui ont apporté des frissons dans la défense française. Il était d'ailleurs proche d'ouvrir le score avec une double frappe repoussée par Lloris et Hernandez au point de pénalty.

Kaminski (5) : Malgré plusieurs ballons intéressants à jouer dans les trente-cinq derniers mètres adverses, ce dernier a manqué de justesse dans un geste ultime malgré sa frappe contrée par Varane sur la ligne du but français. Remplacé par Zalewski.

Frankowski (4) : Il n'a pas su se montrer dangereux dans la moitié de terrain adverse avec une faible activité de sa part. Remplacé par Grosicki.

Lewandowski (5.5) : Dans une rencontre où il n'a pas été véritablement influent, il termine la rencontre en inscrivant un but sur pénalty.

Lire plus