France - Australie (4-1) : Les notes complètes [Coupe du monde - 1ère j.]

Homme du match : Giroud (8) : Un mondial qui débute sur les chapeaux de roues pour le numéro 9 des Bleus. Placé à la pointe de l'attaque française, le buteur milanais s'est retrouvé décisif sur l'un de ses premiers ballons dans la surface adverse, où il est bien servi par Rabiot et conclut dans un but vide. Toujours en mouvement, il a enchaîné les appels et son jeu dos au but avec Mbappé et Griezmann, a fait mal à la défense australienne. En seconde période, il est à la retombé d'un centre de Mbappé et place une tête imparable pour s'offrir un doublé et égaler ainsi Thierry Henry en tant que meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France avec cinquante et une réalisation. Remplacé par Thuram.

France : 4-2-3-1

Lloris (4) : Battu à bout portant par Goodwin en début de match, le capitaine français a par la suite vécu une soirée tranquille.

Pavard (3) : Loin d'être dans un grand jour, le latéral des Bleus n'a pas du tout rassuré ce soir. Effectivement, il a été inexistant dans le secteur défensif avec plusieurs pertes de balles et un marquage inexistant qui a permis à Goodwin d'être à la retombé d'un centre et d'ajuster Lloris à bout portant en début de partie. De plus, il n'a pas apporté le surnombre sur le plan offensif. Remplacé par Koundé.

Upamecano (6.5) : Il a rendu une copie plus que satisfaisante en étant présent dans de nombreux duels. Ensuite, le bavarois a terminé le match en étant le joueur qui a touché le plus de ballons et a su utiliser le cuir à bon escient. En effet, ses nombreuses transversales vers l'avant ont cassé les lignes adverses et cela a permis à ses coéquipiers de se créer plusieurs occasions.

Konaté (4) : Une partie timorée pour le défenseur des Reds qui n'a pas rassuré balle aux pieds et a été moins solide que son partenaire de charnière centrale au niveau des duels.

Hernandez (non-noté) : L'hécatombe continue... A peine dix minutes de jeu et le latéral français sort sur blessure au niveau du genou droit après un mauvais appui. Remplacé par Théo Hernandez (6). Une entrée en jeu difficile avec une perte de balle dans l'axe qui a offert une occasion pour l'Australie, sans conséquence. Par la suite, le latéral milanais a su élever son niveau et se montrer dangereux dans les trente-cinq derniers mètres adverses avec sa qualité de centre qui s'est traduite par une passe décisive sur l'égalisation de Rabiot avec une transmission du gauche pour la reprise de la tête de ce dernier.

Rabiot (7.5) : Un match exceptionnel pour le joueur de la Juventus qui a su remettre la France sur les bons rails grâce à ses nombreuses incursions dans la défense adverse. Dans un premier temps, Il reprend parfaitement bien le centre de Théo Hernandez et d'une tête propulse le ballon dans les filets pour l'égalisation. Puis quelques minutes plus tard, avec l'aide de Mbappé, il récupère le cuir au abord de la surface australienne et fixe le gardien avant de servir Giroud qui conclut dans un but vide.

Tchouaméni (6) : Précis balle aux pieds et solide dans ses duels, le milieu français a réalisé une rencontre de haut niveau ce soir, montrant ainsi l'importance qu'il a dans cette équipe. Remplacé par Fofana.

Griezmann (7) : Son gros volume de jeu lui a permis d'être à l'origine comme à la conclusion d'une grande majorité des occasions françaises. Malgré le fait qu'il ne se soit pas montré décisif, le numéro 7 des bleus a su dynamiser le jeu de son équipe au cours de la partie avec une justesse technique de grande classe.

Dembélé (7) : Virevoltant dans son couloir, l'ailier du Barça débute bien la compétition avec une belle passe décisive pour la tête de Mbappé. Toujours actif dans son couloir, il a su créer un grand nombre de différences grâce à ses qualités techniques et a su donner le tourni à ses vis-à-vis. Remplacé par Coman.

Giroud : voir ci-dessus. 

Mbappé (7) : A l'origine mais surtout à la conclusion d'un grand nombre de situations offensives des Bleus, l'attaquant parisien s'est offert un but en reprenant de la tête un centre de Dembélé. Ensuite il offre à Giroud un doublé avec un joli débordement et une transmission en retrait pour le 9 de la France. Malgré tout, le champion du monde a manqué de justesse et de précision dans le dernier geste avec notamment quelques dribbles manqués et une reprise de volée à bout portant qui passe totalement au-dessus de la cage adverse.

Australie : 4-3-3

Ryan (3) : Face à la domination française, le gardien de l'Australie a été impuissant sur la quasi-totalité des frappes cadrées des bleus, avec une seule parade en fin de match mais surtout quatre buts encaissés et un tir sauvé par un coéquipier sur sa ligne.

Atkinson (3) : Il se retrouve fautif sur le second but français avec une perte de balle sur son côté, qui permet à Rabiot de décaler Giroud dans l'axe. De plus, il a souvent été pris de vitesse par Mbappé malgré quelques interceptions lors des prises de balles de ce dernier. Remplacé par Degenek.

Souttar (3) : Une seconde mi-temps compliquée sur le plan défensif où malgré sa taille, il est en retard dans son duel avec Mbappé qui en profite pour inscrire le troisième but français, d'une reprise de la tête.

Rowies (3.5) : Une bonne entame de match avec quelques anticipations sur plusieurs ballons en profondeur. La suite sera plus difficile, à l'image de ses coéquipiers, avec une baisse de régime au niveau physique.

Behich (4) : Il a souffert d'entrée face aux diverses crochets de Dembélé. En effet, le latéral australien n'a pas réussi à véritablement prendre le dessus sur le virevoltant ailier français. Néanmoins, il a tout de même essayé d'éviter le pire à son pays en sauvant sur la ligne une frappe de Griezmann à l'heure de jeu.

Mooy (3.5) : Il a tenu son rôle sans pour autant en faire plus puisqu'on ne l'a pas vu dans les trente-cinq derniers mètres adverses.

Irvine (4.5) : Auteur d'une reprise de la tête sur le poteau au cours de la première période, le milieu des Socceroos a surtout eu du mal à dominer son duel face à Tchouaméni. Agressif dans les duels, c'est après avoir concédé plusieurs fautes qu'il sera averti en fin de match. Remplacé par Baccus.

Mc Gree (3) : Sa faible activité offensive s'est traduite par un centre pour Irvine qui vient heurter le poteau. Remplacé par Mabil.

Leckie (4.5) : Un début de match intéressant puisqu'il délivre une passe décisive sur l'ouverture du score des Australiens avec un centre pour Goodwin au second poteau et qui se termine par une frappe sous la barre.

Duke (3) : Un match timide de sa part où il aura eu très peu de ballons à son actif. A noter malgré tout une grosse frappe au vingt-cinq mètres qui passe tout proche de la lucarne de Lloris, qui semblait battu. Remplacé par Cummings.

Goodwin (5) : Il a su profiter du marquage laxiste de Pavard au cours de la partie, pour s'infiltrer dans la défense française. C'est d'ailleurs lui qui a ouvert le score dans ce match en étant servi au second poteau par un bon centre de Leckie et où il enchaîne d'une frappe en première intention sous la barre. Remplacé par Kuol.

Lire plus