FC Nantes : La Coupe du Monde va donner de la visibilité à la formation, et voici pourquoi

Après Jordan Veretout (OM), Didier Deschamps a en effet fait appel à Randal Kolo Muani (Francfort) afin de pallier le forfait pour cause de blessure de Christophe Nkunku.

Ils seront donc deux joueurs formés au FC Nantes à disputer la Coupe du monde sous les couleurs de l'équipe de France. Une fierté pour le centre de formation des Canaris, selon Samuel Fenillat.

"C’est bien pour eux, ils vont vivre une superbe aventure, ce que tout joueur de foot rêve de faire un jour. Mais c’est aussi bien pour le club, ceux qui les ont côtoyés, qui les ont vu grandir. Nous on essaie de faire en sorte qu’ils grandissent sportivement et humainement, parce qu’ils passent du temps chez nous et que les parents nous les confient. C’est une fierté de les voir représenter l’Équipe de France et d’une certaine manière la formation nantaise même si Randal est arrivé un peu plus tard au centre de formation que Jordan Veretout(...) C’est forcément un signe positif et ça donne de la visibilité à la formation. Dans un monde très concurrentiel, où on a parfois un petit peu moins de moyens que certains, c’est aussi la preuve que cela fonctionne bien, qu’on peut accéder au très haut niveau avec l’équipe de France et participer à des évènements internationaux. C’est un signe très positif sur lequel on pourra s’appuyer pour montrer aux gens et aux familles qu’ils peuvent nous faire confiance, qu’ils peuvent venir à la Jonelière pour nous confier leurs enfants", a fait savoir le directeur du centre de formation du FC Nantes, sur les ondes de France Bleu.

Lire plus