FC Metz : Un actionnaire du club très déçu par la relégation des Grenats

Le vice-président du FC Metz, Jean-Luc Muller, est revenu sur la descente du club dans lequel il est actionnaire. Il est touché par la relégation.

"Oui, parce qu’on avait mis encore plus de moyens que les saisons précédentes. On avait fait ce qu’il fallait au niveau des salaires des joueurs, on avait pris des garçons qui, en grande partie, connaissaient la Ligue 1. Beaucoup avaient été excellents la saison d’avant. On avait un coach qui comptait 600 matchs en L1 et qui n’était jamais descendu. On pensait qu’on avait terminé ce cycle infernal de yo-yo, on avait mis les moyens, tant au niveau sportif que structurel. La déception est très forte et il faut se poser les bonnes questions", a-t-il expliqué[mfn]Dans Républicain Lorrain [/mfn].

Lire plus