FC Metz - AS Saint-Etienne (3-2) : Les notes complètes [Ligue 2 - 14ème j.]

Homme du match : Sabaly (7) : La défense stéphanoise n'a tout simplement pas réussi à le stopper aujourd'hui. En effet, l'ailier messins a mis la misère à l'arrière garde adverse durant une bonne partie de la rencontre et notamment en première période où ses crochets ont mis dans le vent ses vis-à-vis. Sans être décisif sur le plan comptable, il s'est tout de même retrouvé à l'origine de nombreuses situations et notamment sur le second but où il s'infiltre dans la surface des Verts avant de servir Jallow qui bute sur Dreyer avant que N'Doram conclut.

FC Metz : 4-2-3-1

Oukidja (5) : Un match solide de sa part où il a su rassurer sa défense grâce à ses sorties sur coups de pied arrêtés tout en étant vigilant sur sa ligne à l'image de sa parade sur un coup-franc de Cafaro.

Kouao (4) : Mis en danger sur les quelques percées de Wadji, le latéral des locaux a ensuite tenu sa place.

Kouyaté (6) : Il ne peut rien faire sur le but stéphanois où Wadji se met dans sa course ce qui empêche le défenseur messins de récupérer le cuir. Ensuite, ses qualités physiques ont été précieuses puisqu'il a su récupérer plusieurs ballons et notamment dans les pieds de Krasso.

Candé (5.5) : Il a pu compter sur le soutien de ses partenaires afin d'éviter à Krasso d'avoir le champ libre.

Udol (7) : Le capitaine Messins y est allé de son but ce soir avec un exploit individuel où à vingt-cinq mètres des buts adverses, il déclenche une lourde frappe du droit qui vient se loger au ras du poteau de Dreyer.

Maiga (6) : Face à son club formateur, le milieu ivoirien a réalisé une bonne rencontre en étant présent défensivement et offensivement. Remplacé par Danley.

N'Doram (6.5) : Il n'a pas hésité à aller de l'avant et ça a payé. En effet, à la suite d'une belle action collective, il suit bien la tentative de Jallow repoussé par Dreyer pour enchaîner et redonner l'avantage à son équipe.

Musaba (6) : Il a rendu une belle copie où il a rapidement pris le meilleur sur Maçon. De plus, il est à l'origine de l'ouverture du score avec un corner frappé au premier poteau et où Krasso propulse le ballon dans son propre but. Remplacé par Gueye.

Jallow (6) : Il est décisif sur deux des trois buts de son équipe ce soir avec dans un premier temps, une reprise à bout portant qui est stoppé par le gardien adverse mais N'Doram suit pour inscrire le deux but à un. Ensuite, il sert Udol à l'heure de jeu et ce dernier se charge du reste avec une frappe dans le petit filet opposé.

Sabaly : voir ci-dessus.

Mikautadze (5.5) : Il a su participé au jeu collectif de son équipe avec un jeu dos au but très intéressant. Remplacé par Niane.

AS Saint-Etienne : 5-3-2

Dreyer (3) : Une nouvelle fois pas aidé par une défense fragile, le portier des Verts a encaissé trois buts.

Namri (2) : Il a pris l'eau face au virevoltant Sabaly dans son couloir durant la quasi-totalité de la rencontre. Remplacé par Nadé. Son but n'a pas suffit à obtenir un résultat positif.

Bakayoko (2) : Une première période totalement manquée avec un marquage laxiste. Remplacé par Saban (4). Une première entrée en championnat avec quelques bonnes incursions dans la surface adverse.

Giraudon (2) : A l'image de l'ensemble de la défense de Sainté, c'est une nouvelle fois de la fragilité qui qualifie sa performance. Le but d'Udol montre bien le niveau catastrophique de cette défense où personne, dont lui, ne sort sur le porteur de balle.

Pétrot (2) : Sa passe décisive sur le but de Nadé en toute fin de partie est l'unique point positif de sa performance.

Maçon (2) : Il est tout simplement passé à côté et son match nous rappelle son piètre début de saison. Effectivement, il est pris sur chaque accélération de Musaba et se met à commettre des fautes pour stopper les offensives adverses. Remplacé par Silva.

Bouchouari (3.5) : Timide dans le cœur du jeu, il a eu quelques sursauts om on l'a retrouvé à la conclusion d'occasions Vertes, sans résultat.

Lobry (4) : Il a de quoi se sentir seul. L'ancien palois a une nouvelle fois essayé de construire le jeu mais n'avait pas d'aide autour de lui.

Chambost (2.5) : Entre ses problèmes d'appuis et ses déchets techniques, il n'a pas réussi sa partie. Remplacé par Cafaro.

Krasso (3) : Malheureux sur le premier but adverse où il dégage le ballon dans son propre but, le capitaine du soir s'est rattrapé quelques minutes plus tard en délivrant une passe décisive pour Wadji. Ensuite, il a su créer quelques différences mais n'a pas toujours choisi la bonne option.

Wadji (4.5) : Un premier but dans le jeu cette saison où il gère à merveille le ballon que Krasso lui transmet. En effet, il prend le meilleur sur Kouyaté et fixe bien Oukidja pour l'égalisation.

Lire plus