EA Guingamp - ASSE (2-1) : Les notes complètes [Ligue 2 - 9ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Courtet (7) : Un match plein d'audace et de réussite pour l'attaquant guingampais. En effet, l'ancien ajaccien a lancé les hostilités en première période avec une volée aux quarante mètres qui est claquée au-dessus du but par Dreyer alors que la tentative semblait prendre le chemin de la lucarne. Puis, en fin de première période, il profite d'une défense adverse attentiste pour armer une lourde frappe qui vient se loger sous la barre d'un Dreyer impuissant. En plus de ses gestes d'attaquant exceptionnels, le numéro 18 des bretons n'a rien lâché et s'est battu sur chacun de ses ballons et son jeu dos au but a fait mal à la défense stéphanoise. Remplacé par Guillaume.

EA Guingamp : 3-5-2

Basilio (6.5) : Outre sa sortie manquée qui aurait pu coûter cher aux guingampais et à la réduction du score adverse, le portier breton a réalisé un gros match. Effectivement, l'ancien de Concarneau a réalisé un grand nombre d'arrêts au cours de cette partie avec notamment une superbe parade dans les pieds de Wadji en première période mais également en fin de match à l'instar de la talonnade de Krasso où il se couche bien au premier poteau.

Roux (6.5) : Solide défensivement, il a su s'imposer à différentes reprises dans les airs.

Lemonnier (non-noté) : Dans un duel sans véritable contact avec Wadji, le défenseur breton se tord de douleur au niveau du genou et sort sur civière. On espère que les examens seront rassurants. Remplacé par Eboa Eboa (5). Malheureusement pour lui, et après une bonne entrée en jeu, il contre une frappe de Lobry et trompe son propre gardien pour permettre aux Verts de revenir dans le match.

Riou (4.5) : Un peu moins à l'aise dans son secteur que ses coéquipiers, ce dernier a tout de même réalisé une assez bonne partie.

Tchimbembé (6.5) : Une belle partie de sa part où il se retrouve décisif sur l'ouverture du score. En effet, il récupère le ballon à la suite d'un six mètres adverse et envoie Courtet dans la profondeur. Ce dernier enchaîne d'une magnifique frappe sous la barre. De plus, le milieu guingampais a eu une belle opportunité de faire trembler les filets où il trouve le poteau à la suite d'un centre en retrait de Gaudin. Remplacé par Barthelmé.

Louiserre (6) : Toujours présent dans le cœur du jeu, l'ancien niortais a eu de la concurrence durant une bonne partie de la rencontre avec notamment le jeune marocain Bouchouari.

Muyumba (4.5) : Moins en vue qu'à son habitude, ce dernier n'a pas été présent offensivement. Remplacé par Diarra.

Sivis (6) : Son association avec Gaudin a permis aux Bretons de réaliser plusieurs différences dans la défense adverse.

Gaudin (6.5) : Grosse activité offensive pour le jeune breton. Cela se traduit tout d'abord par une belle tentative en début de match au second poteau mais Dreyer solide sur sa ligne repousse le ballon. Ensuite, sa connexion avec Sivis sur le côté se conclut par un centre en retrait pour Tchimbembé qui heurte le poteau. Enfin, il profite d'un mauvais renvoi de Dreyer pour servir Livolant qui d'une frappe enroulée double la mise. Remplacé par KianKaulua.

Courtet : voir ci-dessus. 

Livolant (6) : Jamais rassasié, le capitaine de Guingamp s'est une nouvelle fois illustré aujourd'hui en seconde période avec une belle frappe enroulée qui trompe Dreyer pour le but du break.

ASSE : 3-4-1-2

Dreyer (6) : Malgré plusieurs parades de belles qualités à l'image d'un arrêt somptueux sur une tête de Eboa Eboa, l'ancien lorientais a tout de même pris deux buts aujourd'hui, avec le premier où il ne peut rien faire sur la frappe puissante de Courtet sous la barre. Puis en seconde période, il est fautif sur le break des Bretons avec une mauvaise relance dans l'axe.

Giraudon (5.5) : Auteur d'une belle première période, dans laquelle la défense stéphanoise était solide, l'arrière des Verts a su mettre fin à plusieurs opportunités adverses grâce à ses interventions autoritaires.

Briançon (4.5) : Une nouvelle fois averti, le capitaine de Sainté a eu du mal aujourd'hui, où il a souvent été pris de vitesse.

Pétrot (4) : Son marquage laxiste a permis à Courtet d'ouvrir le score en fin de première période. Ensuite, il manque de précision dans ses transmissions où il relance souvent loin alors qu'il a des solutions dans le jeu court.

Maçon (5) : Il n'était pas loin de faire une nouvelle fois trembler les filets aujourd'hui. En effet, après que Wadji est pris le meilleur sur Basilio, l'attaquant des Verts touche le poteau et Maçon à la réception de cette frappe ne parvient pas à cadrée alors qu'il avait sans doute mieux à faire. Remplacé par Lobry. Une entrée en jeu marquée par une frappe contrée par la défense adverse et qui finit dans le but.

Bouchouari (6) : Belle première période où l'international espoir marocain s'est installé dans la moitié de terrain adverse grâce à sa qualité technique. Ensuite, un retour des vestiaires compliqué, à l'image de son équipe avant de se remettre dedans dans les vingt dernières minutes.

Monconduit (6) : Sa bonne qualité de transmission a permis aux Verts de s'offrir de belles occasions avec notamment une merveille de passe dans la profondeur pour Wadji qui perd son face à face contre le gardien guingampais. Remplacé par Mouton.

Pintor (4) : Après-midi compliqué où l'ancien troyen n'a pas su véritablement s'illustrer offensivement. Remplacé par Aiki.

Chambost (5.5) : Intéressant dans le cœur du jeu durant la première période, l'ancien troyen a eu plus de mal au retour des vestiaires avec moins d'influence dans le jeu. Remplacé par Cafaro.

Wadji (6) : A l'image des Verts, il peut avoir des regrets. En effet, l'ancien attaquant de Qarabag n'a pas su trouver la faille aujourd'hui malgré quelques belles situations. C'est notamment le cas en première période où il est idéalement servi dans l'axe par Monconduit, mais perd son face à face contre Basilio qui sort l'arrêt parfait. De plus, sur une sublime passe dans le dos de la défense adverse par Krasso, l'attaquant stéphanois prend le meilleur sur la sortie de Basilio hors de sa surface mais se décale sur le côté, sa frappe trouve le poteau et Maçon suit mais ne cadre pas.

Krasso (6.5) : Malgré la défaite, l'attaquant phare de Sainté nous a comme à son habitude régalé grâce à ses qualités techniques exceptionnelles. Effectivement, il a su à différentes reprises prendre le meilleur sur ses vis-à -vis dans des espaces réduits par des dribbles fous. De plus, il n'était pas loin de s'offrir une passe décisive grâce à une belle ouverture dans la profondeur pour Wadji qui trouve le poteau.

Lire plus