Dinamo Kyiv - Stade Rennais FC (0-1) : Les notes complètes [Europa League - 4ème j.]

Homme du match : Wooh (7) : Christopher Who ? Christopher Wooh ! Sa première avec le maillot Rennais sur les épaules se soldera par un but, et quel début ! Il ferait déjà presque oublier Rodon qui a du faire un joli sourire forcé sur le banc à la 48ème, lorsque le novice reprend brillamment un corner tout aussi brillant de son capitaine. Un vrai geste d'attaquant. En bon attaquant qu'il aurait presque été ce soir, il a fait quelques fautes défensives évitables, pas toujours juste dans ses interventions. Petit bémol pour ce soir, mais attention au gros bémol sur un match ou il serait plus sollicité.

 

Dinamo Kyiv (4-2-3-1)

Neshcheret (5) : Pas grand chose à faire au final, les Rennais n'ont pas cadré beaucoup et n'ont pas été si dangereux que ça. Peut en vouloir à sa défense sur l'unique but de la rencontre car lui ne peut pas y faire grand chose.

Dubinchak (6) : Bon match du latéral, qui a tant bien que mal contenu les offensives de Bourigeaud, aidé par Assignon. Le premier nommé aurait aimé pouvoir compter sur le soutien d'un Garmash absent derrière. Remplacé par Vivcharenko à la 66ème.

Syrota (3.5) : Un marquage désastreux sur Wooh à la 48ème lui offre l'opportunité de tromper son gardien, et se fait encore berner a la 60ème, encore sur Wooh. Ne peut pas être surpris deux fois.

Zabarnyi (4) : Tient la baraque convenablement mais voit tout son travail sabordé par le marquage, ou plutôt, l'absence de marquage sur Wooh de son camarade Syrota.

Tymchyk (4) : Très en difficulté face à Meling, le latéral de cette formation a souffert face aux percées du Norvégien qui n'ont pas toutes abouties, heureusement pour lui. Remplacé par Karavaev à la 78ème.

Shepelev (4) : A beaucoup reculé dans cette partie, il n'a pas pu contenir les deux milieux Rennais pourtant loin d'avoir affiché un niveau d'anthologie. Remplacé par Andrievsky à la 70ème.

Sydorchuk (4.5) : Abat plus de boulot que Shepelev notamment sur la relance, se montre aussi plus pressant sur Ugochukwu.

Garmash (4) : Est passé à côté de son match bien comme il faut, aussi absent défensivement qu'offrensivement, n'a pas servi à grand chose dans le jeu de son équipe. Remplacé par Kabaev à la 66ème.

Buyalskyi (4.5) : Pas aussi menaçant qu'attendu, il avait les clés du jeu, mais n'a pas trouvé la serrure.

Tsygankov (6) : Le seul Ukrainien vraiment menaçant, il a plusieurs fois pris le dessus sur Meling qu'il a pris de vitesse. Il apporte le danger sur ses centres souvent justes, comme juste avant la pause ou le ballon parcourt toute la surface à l'image de la goutte de sueur dans le dos de Bruno Genesio, en voyant ce ballon filer entre 5 Rennais sans être touché.

Besedin (5) : Malin, il a su compenser le peu de ballons touchés par une bonne présence aux avants postes qui a permis à son bloc de monter. Remplacé tôt dans cette rencontre au vu d'un match compliqué mais d'assez bonne facture par Vanat à la 66ème.

 

Stade Rennais FC (4-4-2) :

Mandanda (6) : Partie relativement tranquille, avec les quelques prises de balles réglementaires sur des ballons trop longs de l'équipe adverse, une ou deux sorties dans les pieds et autant d'arrêts vraiment importants, copie conforme de plusieurs matchs où il ne croule pas sous le travail.

Meling (5.5) : Très en vue, partout, devant, derrière, et en même temps... Un peu nulle part. A manqué de justesse technique aux avants-postes et ne s'est pas toujours appliqué face à un Tsygankov à l'affût de la moindre faille.

Theate (6) : On se rend compte avec Wooh à ses côtés que ce sont deux profils similaires : deux défenseurs dotés d'une bonne relance et d'une bonne vision du jeu, parfois imprécis sur leurs interventions mais appréciant monter (et marquer) sur corners notamment. Theate a composé dans son registre ce soir. Wooh aussi.

Wooh : Voir ci-dessus.

Assignon (6.5) : Héros du dernier match a l'extérieur du Stade Rennais en Europa League, titulaire ce soir en l'absence de Traoré suspendu, il a fait l'essuie-glace, rôle favori de Traoré. Le jeune Rennais a énormément couru, et a bien dédoublé avec Bourigeaud.

Terrier (6) : Bon match mais un peu effacé, il a surtout vu Doué jouer sur son côté notamment en fin de première période et n'a pas pu s'exprimer pleinement avec la présence du tout jeune Rennais. Remplacé à la 66ème par Sulemana.

Majer (6) : A porté son équipe vers l'avant mais avec parfois trop de touches de balle, alors que des solutions auraient pu être trouvées dans la profondeur. Manque d'instinctivité, d'instantanéité, de spontanéité. Est autrement venu au secours d'Ugochukwu, parfois enfermé par deux ou trois Ukrainiens qui voulaient lui ôter la balle des pieds.

Ugochukwu (6) : Peut-être son meilleur match depuis le début de la saison, il a été très clair sur ses interventions pour bien contrarier la paire Shepelev-Sydorchuk tout comme Buyalskyi et Besedin. Usant de son physique, il a pu museler les Ukrainiens sur ce point. Doit se servir de cette bonne performance pour progresser, notamment à la relance. Malgré un bon jeu de passes, il hésite, temporise trop avant de relancer et s'est parfois retrouvé bien enfermé.

Bourigeaud (7) : Très bon match du capitaine Rennais, encore et toujours au rendez-vous dans un match crucial. Portant son équipe vers l'avant, en distillant des bons ballons, en combinant avec ses partenaires, et en dédoublant avec Assignon, il n'en oublie pas pourtant de défendre avec plusieurs bons retours. Remplacé par Truffert, pour resserrer le jeu, à la 84ème.

Doué (6) : Peut être un petit peu trop individualiste parfois, il a toutefois joué plus collectif que sur certains autres matches, et a su faire progresser son équipe dans le camp adverse. Remplacé par Tait à la 73ème pour repasser à trois au milieu, il finira le match capitaine.

Kalimuendo (5.5) : Pas beaucoup de ballons touchés mais toujours ce petit frisson dès qu'il commence une course. Pas souvent récompensé de son bon pressing. Remplacé par Gouiri à la 73ème.

Lire plus