Clermont - PSG (0-5) : Les notes complètes [Ligue 1 - 1ère j.]

Homme du match : Neymar (7,5) : Une prestation de très haut niveau de la part de l'international brésilien. Auteur du premier but parisien sur un enchaînement limpide, contrôle puis frappe du pied droit (9’), il profite par la suite de la perte de balle de Gonalons pour lancer une contre-attaque éclair qui sera à l’origine du deuxième but signé Hakimi (26’). Il confirme sa bonne forme avec ce coup de pied arrêté proprement tiré qui sera converti par son compatriote Marquinhos (39’) avant de délivrer à la fin de la seconde période cette passe décisive pleine d’altruisme pour Messi (80’). Actif et dynamique sur tout le terrain, il ne pouvait débuter le championnat d’une meilleure manière que celle-ci. Il ne reste plus qu’à espérer pour lui que cela dure !

 

Clermont (4-2-3-1)

 

Diaw (4,5) : Ça a été une reprise de championnat pour le moins assez violente pour lui. En effet, il n’a pas été épargné par la fougue de l’attaque parisienne qui ne s’est pas gêné à le mettre en très grosse difficulté avec entre autres ces cinq buts infligés. Et ses quelques bonnes parades notamment face à Ramos (29’), Messi (45’) ou encore  Neymar (58’) n'auront malheureusement pour lui pas suffi à stopper l'hémorragie au score.

Seidu (6) : En dépit de la lourde défaite de son équipe, L’arrière droit ghanéen a fourni sur le plan individuel une prestation plus que correcte avec des judicieuses interventions défensives comme sur cette action où il dévie la frappe de Neymar (6’). Une belle volonté également à produire les efforts nécessaires en particulier dans ses courses et retours défensifs.

Wieteska (4,5) : Si on exclut sa bonne sortie quelques minutes avant la fin de la première période (41’), le défenseur central n’aura pas fait d’étincelle sur le plan défensif avec des lacunes dans le marquage de l’adversaire sur les coups de pied arrêtés.

Ogier (4,5) : Même constat que son coéquipier de la charnière centrale. Il a peiné à imposer sa présence défensivement avec cette négligence vis-à-vis du marquage des attaquants parisiens.   

Borges (5,5) : Pour son entrée sous les couleurs de Clermont, il a donné à voir une performance assez encourageante avec une belle qualité de passe (19’) et une gestion intelligente de ses déplacements dans son couloir.  

Gonalons (4) : Lui aussi aurait sans doute espéré débuter ce championnat sur une note plus joviale tant sur le plan individuel que collectif. En effet, il a rencontré un certain nombre de difficultés dans la récupération et la conservation du ballon, sans compter les pertes de balle à répétition. Remplacé par Baiye (84’).

Gastien (4) : Un compte rendu pas très florissant de la part du milieu de terrain qui n’a pas su apporter sa plus value dans l’animation du jeu des clermontois.

Allevinah (5) : Responsable d’une faute qui n’aurait pas lieu d’être sur Vitinha qui lui a par ailleurs coûté un carton jaune en plus d’un but encaissé sur coup franc à l’encontre de son équipe (37’), il se démène en seconde période afin de dynamiser le jeu de sa formation avec des efforts dans la récupération du ballon et quelques tentatives aux buts néanmoins pas assez dangeureuses pour le portier parisien. Remplacé par Dossou (72’).

Cham (5,5) : Il s’est montré très combatif dans ses interventions pour récupérer le ballon et a été en capacité de faire preuve de résistance dans ses duels. Remplacé par Magin (72’).  

Rashani (5) : Une lecture du jeu assez intéressante qui lui a permis de récupérer quelques ballons et une performance physique assez solide comme il en fait la démonstration avec son contrôle à terre réussi alors même que Ramos tentait tant bien que mal de le déstabiliser dans son dos (21’).  Remplacé par Khaoui (81’).

Andric (5) : Toujours disponible dans la profondeur, il a réussi à créer des moments de danger dans la surface de réparation parisienne notamment sur cette action où il se fait prendre en sandwich par la défense adverse (19’) ou encore sur cette action dos au jeu où il parvient à se retourner et effectue une frappe en pivot qui ne trouvera finalement pas le chemin des filets (52’). En outre, un surplus de performance dans sa vitesse lui aurait sans doute permis de bénéficier de plus de réalisme et d'efficacité face aux cages.

 

PSG (3-4-1-2)

 

Donnarumma (6) : Comme la semaine dernière lors de la rencontre pour le trophée des champions, le portier italien n’a une nouvelle fois pas été énormément mis à contribution avec une attaque adverse qui n’a jamais réussi à passer la défense de fer parisienne. 

Marquinhos (6) : Le capitaine parisien s’est montré sous un beau jour avec une bonne réactivité tant sous le plan défensif que offensif avec se coup franc tiré par Neymar qu’il transforme sur une frappe de la tête limpide (39’).

Ramos (6) : L’international espagnol a fourni un travail défensif satisfaisant. Comme à son habitude, il a également tenté d'apporter son apport sur le plan offensif mais qui n'a cette fois-ci pas produit les résultats escomptés notamment avec cette reprise de corner raté (29’). Remplacé par Mukiele (67’).

Kimpembe (6) : Une belle performance sur le plan physique solide avec cependant quelques interventions sur Seidu un peu trop musclées. 

Hakimi (6,5) : Décidément à son aise dans son rôle de piston, il a brillé avec son incroyable endurance dans ses courses et sa vitesse fulgurante qui lui a par ailleurs permis de chiper le deuxième but parisien des crampons de Messi (26’).     

Vitinha (6) :  Le milieu de terrain portugais a montré qu’il disposait des arguments physiques et techniques pour évoluer dans cette formation de talent parisien. En effet, il s'est montré performant sur tous les fronts que ce soit dans la récupération de balle, dans la conservation du ballon mais aussi dans son aptitude à trouver des solutions dans la zone de vérité adverse. Remplacé par Paredes (67’).

Verratti (6) : Sur une passe de Hakimi, il tente sur une initiative personnelle de surprendre la défense des clermontois, sans succès (4’). Sur le reste du match, il s’est montré efficace dans la récupération de balle ainsi que dans la circulation du ballon. Remplacé par Zaïre Emery (81’).

Mendes (6,5) : Un match bien rempli pour le piston du couloir gauche. Il a eu une grosse activité sur son couloir et a su répondre physiquement aux duels. Remplacé par Bernat (77’).  

Messi (7) : Dans cette première journée de championnat, la ligue 1 à eu le plaisir de retrouver un Messi resplendissant au top de ses capacités techniques. Sur sa belle complicité avec Neymar, il a su apporter un précieux investissement offensif avec ses deux buts (80’), dont le deuxième à été marqué sur un sublime contrôle de poitrine qu’il fait suivre d’une volée acrobatique du pied gauche (86’). De quoi être impatient de voir l’évolution de la pulga tout au long de la compétition.

Sarabia (6) : A l’origine du premier but de Neymar (6’), l’international espagnol a réussi à assurer une bonne présence offensive dans la profondeur tout au long de la rencontre. Reste à voir s'il va réussir à maintenir le niveau au côté du binôme de choc Neymar-Messi tout au long de la saison. Remplacé par Ekitike (78’).

Neymar (7) : Voir ci-dessus.

 

 

Lire plus