Belgique - Maroc (0-2) : Les notes complètes [Coupe du Monde - 2e j.]

Homme du match: R. Saïss (8,5): Un match de patron pour le capitaine marocain. Sa solidité a transpercé l'écran, crevé les yeux, et gâché les tentatives belges. Si la Maroc tient le coup dans les 15 dernières minutes, c'est en majeure partie grâce à lui. Il détient le record du match de nombre de dégagement, avec un total fou de 12 unités.

Belgique (4-3-2-1)

T. Courtois (4,5): Pas un match de grande classe pour le portier belge, qui prend deux corners directs (l'un annulé par la VAR), ainsi qu'un but au premier poteau, pas évident à gérer. Mais vu ses standards, on en attendait plus.

T. Castagne (4,5): En grande difficulté sur son côté droit face à Ziyech et Hakimi, surtout en deuxième période, l'ancien de l'Atalanta n'a pas brillé ce soir. Même offensivement, c'était insuffisant.

J. Verthongen (5): Tout juste correct, ce qui ne veut pas dire bon. En effet, le taulier belge n'a pas été d'un calme olympique, à l'image de toute sa ligne de défense.

T. Alderweireld (4,5): Coupable de plusieurs errances défensives, son manque de vitesse et ses hésitations auraient pu coûter cher à la Belgique à plusieurs reprises, surtout face aux dribbles dévastateurs de Boufal.

T. Meunier (4,5): A l'image de toute la défense, Meunier a été mauvais dans la gestion de la profondeur, laissant passer son vis-à-vis dans son dos à plusieurs reprises. De plus, offensivement, c'était l'un des plus empruntés techniquement.

A. Witzel (4,5): Tout simplement invisible, voire fade, le milieu de terrain de l'Atlético de Madrid a été inoffensif. Et encore, si il avait été juste techniquement, cela aurait rattrapé sa performance. Mais non, il a trop perdu le ballon sans tenter grand chose.

A. Onana (5,5): Une satisfaction côté belge, car le jeune des Toffes a été l'un des seuls à apporter le danger, ainsi qu'à faire progresser le jeu. Dans les duels, il a été solide. Remplacé par Y. Tielemans (60').

T. Hazard (5): Un match en demi-teinte, car la première mi-temps est satisfaisante, mais la seconde est fantomatique. C'est pourquoi il sort pour L. Trossard (74').

E. Hazard (4): Si un joueur a été régulier ce soir, c'est bien l'ailier de Madrid. Malheureusement, il a été régulier dans la sobriété, ainsi que le manque de justesse lorsqu'il a tenté. De plus, à l'image de beaucoup de ses partenaires, il a manqué de mobilité sans le ballon, et lorsqu'il fallait construire. Cède sa place à D. Mertens (61').

K. De Bruyne (5,5): Pas un grand match du Citizen, mais il reste l'un des hommes les plus influents de cette équipe belge. sa qualité de passe et de centre a vraiment été dangereuse pour la défense marocaine.

M. Batshuayi (4,5): Un manque crucial de qualité technique pour s'emmener le ballon, ainsi que de détente pour ajuster ses têtes sur les caviars de De Bruyne. Il a donc finalement peu apporté, même si son jeu de pivot a été appréciable, bien que mal exploité par ses coéquipiers. C. De Ketelaere prend sa place au dernier quart d'heure (75').

Maroc (4-3-3):

Munir (5,5): Un match solide du portier marocain, remplaçant de Bono à la dernière minute, pour cause de vertiges. quelques arrêts qu'il a effectué sont vraiment décisifs.

N. Mazraoui (5,5): Une rencontre où le bavarois a été vraiment bon défensivement, solide sur les appuis et agressif lorsque nécessaire. Offensivement, c'était correct, et son duo avec Boufal peut faire des malheurs.

R. Saïss (8,5): Voir ci-dessus.

N. Aguerd (6,5): Si le Maroc continue sur cette lancée, ils pourraient bien avoir la meilleure charnière de la compétition. En effet, le joueur de Hammers a été d'une solidité hors-pair,  et d'une sérénité géniale face au talent offensif belge.

A. Hakimi (6): Encore un match où le parisien se montre ultra incisif offensivement. Cette fois-ci, on l'a plus vu défendre, et ce, avec une vraie qualité d'anticipation. Remplacé par le vicieux buteur sur coup franc A. Sabiri (68').

S. Amallah (5): Pas des plus en vue dans cette partie, il a surtout été le régulateur de cette équipe. Il a laissé ses coéquipiers s'occuper de la tache offensive. Y. Attiyat Allah le remplace (68').

S. Amrabat (5,5): Le meilleur joueur marocain contre la Croatie a été moins étincelant lors de cette rencontre, toute mesure gardées bien sûr, puisque ses qualités physiques ont été précieuses à la récupération.

A. Ounahi (5,5): Une amélioration est à noter dans le jeu du jeune milieu du SCO d'Angers, qui a fait preuve d'une certaine vista pour trouver ses coéquipiers, où même se projeter dans la profondeur par moments. Cède son poste à J. El Yamiq (78').

S. Boufal (6,5): Un vrai bon match pour l'ailier de percussion. Son pied gauche a fait des ravages par le dribbles pour se rabattre dans le demi-espace et déclencher une frappe, ou bien trouver un coéquipier dans la surface. Double coaching gagnant pour Walid Regragui qui fait entrer à la place de Boufal Z. Aboukhlal.

H. Ziyech (7): Le leader offensif de cette équipe a porté ses résponsabilités. Ses qualités de conduite de balle, de passe (2 passes clés), de dribbles (3 réussis) et sur les coups de pied arrêtés ont été décisives au Maroc. D'autant plus qu'il marque sur coup franc direct un magnifique enroulé, annulé par la VAR.

Y. En-Nesyri (5): Il manque toujours au Maroc ce véritable buteur tueur devant le but, ou qui participe aux actions , car pour l'instant, il est insuffisant (seulement 12 ballons touchés). Remplacé par A. Hamdallah (73'), qui touche presque autant de ballons en 20 minutes (10).

 

Lire plus