AS Saint-Etienne - Paris FC (0-2) : Les notes complètes [Ligue 2 - 12ème j.]

Homme du match : Le Cardinal (7) : Contre une équipe de Saint-Etienne où son meilleur atout a été son public, le latéral droit du Paris FC a réalisé une superbe performance en étant irréprochable défensivement, sur les quelques opportunités adverses. Mais c'est surtout sur le plan offensif qu'il s'est illustré grâce à son premier but de la saison où il est lancé dans la profondeur et ajusté d'un joli lob un Etienne Green esseulé par sa défense. Puis en fin de match, il se retrouve à la conclusion du but du break grâce à une récupération sur le bord de la ligne afin de servir Iglesias et après un poteau de Caddy, Chahiri en profite pour doubler la mise.

AS Saint-Etienne : 4-4-2

Green (2) : Une nouvelle fois, il encaisse deux buts dans ce match sur les deux frappes cadrées des parisiens. A voir s'il restera numéro 1 par la suite.

Bakayoko (5) : Malgré une première période de bonne qualité, il ne reviendra pas en seconde période sur la pelouse, dû à une blessure musculaire. Remplacé par Silva (2). Une entrée en jeu marquée par le premier but de Paris où il laisse Le Cardinal se relaxer avant de tromper Green. 

Briançon (3) : Pas serein sur le terrain, l'ancien nîmois ne met pas en avant son âme de capitaine d'une équipe en pleine crise.

Nadé (2) : Fautif sur l'ouverture du score parisienne où il ne suit pas Le Cardinal, le défenseur Vert a souvent été loin de son marquage et cela a coûté cher pour son équipe.

Maçon (3) : Auteur d'une faute après quelques secondes de jeu, ce dernier n'a pas été brillant dans ce match. Remplacé par Othman.

Bouchouari (4) : En difficulté dans le cœur du jeu, le jeune marocain n'a pas encore retrouvé son niveau qu'il avait à son arrivée dans le Forez. Remplacé par Moueffek.

Monconduit (5) : il sauve son équipe en contrant la frappe de Guilavogui qui avait pris à contre pied Etienne Green en début de match puis ensuite, il a essayé de trouver la solution, sans résultat.

Cafaro (non-noté) : Touché aux adducteurs en début de partie, il cède rapidement sa place à Pintor (3). Une entrée qui n'a pas été décisive.

Chambost (2) : On ne l'a pas vu sur le plan offensif cet après-midi.

Lobry (3) : A l'image d'une équipe stéphanoise qui n'a pas attaqué durant une grande partie de la rencontre, l'ancien palois n'a pas eu l'opportunité de s'illustrer aujourd'hui. Remplacé par Mouton.

Wadji (3) : Esseulé sur le front de l'attaque en l'absence de Krasso, il a été transparent en première période dû au bloc bas mise en place par ses coéquipiers. Ensuite, malgré quelques accélérations au retour des vestiaires, il n'a pas réussi à apporter du danger dans les trente-cinq derniers mètres adverses.

Paris FC : 4-2-3-1

Filipovic (4) : Il a attendu l'heure de jeu pour être mis à contribution, avec notamment une superbe parade main ferme sur une frappe de Mouton qui permet au PFC d'éviter l'égalisation. Néanmoins, après avoir pris quelques minutes auparavant un carton jaune pour gain de temps, il est expulsé après une faute hors de sa surface sur Wadji.

Le Cardinal : voir ci-dessus.

Chergui (6) : Peu inquiété durant la première heure de jeu, le défenseur parisien a par la suite, à l'image de ses coéquipiers, réussi à tenir la baraque.

Lefort (6) : Solide à son poste, il a su être présent défensivement et offensivement sur son côté.

Hanin (5.5) : Il a su apporter du danger dans la surface adverse par le biais de ses coups de pied arrêtés.

Mandouki (6) : Il a débloqué la situation en première période où il envoie en profondeur Le Cardinal, qui profite d'une laxisme défensif adverse pour lober Green et ouvrir le score.

Phiri (5.5) : Intéressant dans les combinaisons et précis techniquement, c'est un ensemble correct pour ce dernier.

Gory (5) : Il aurait pu ouvrir le score en début de match où il se retrouve à la conclusion d'un joli mouvement collectif mais voit sa frappe contrée par Monconduit alors qu'Etienne Green était pris à contre pied. Remplacé par Chahiri.

Iglesias (6.5) : Omniprésent dans le cœur du jeu, le numéro 10 du PFC est à l'origine du but du break où il centre pour Caddy qui touche le poteau avant de voir Chahiri en profiter pour conclure aux six mètres.

Hadjam (5.5) : Une partie assez satisfaisante de sa part où il a participé à plusieurs occasions de son équipe sans pour autant en être à la conclusion. Remplacé par Demarconnay.

Guilavogui (6.5) : Gros match de la part de l'attaquant parisien qui, sans avoir été décisif, aura mis à contribution la défense Verte. En effet, il n'a pas cessé d'enchaîner les appels dos au but et aurait même pu faire trembler les filets en première période où il profite de la mauvaise sortie de Green sur un corner pour tenter un ciseau acrobatique qui ne passe pas loin de la lucarne. Remplacé par Caddy.

Lire plus