AS Rome - Lazio Rome (0-1) : Les notes complètes [Série A -13ème j.]

Homme du match : Romagnoli (8,5) : Prestation de haute volée pour l'ancien milanais, pour son premier derby romain. Injouable dans les duels, notamment aériens en fin de match, il a mis un à un les attaquants adverses dans sa poche. Monstrueux

 

As Rome (3-4-3)

 

Patricio (5) : Il ne peut rien sur l'unique but du match. Pour le reste, il n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence

Mancini (5) : Auteur d'une première mi temps correcte , le solide defenseur , averti dès la 8eme minute, est remplacé à la mi temps par Celik (4,5) , dans un rôle moins offensif qu' a Lille, qui ne lui permet pas de montrer tout son talent

Smalling (6) : Match solide du defenseur anglais, patron de la défense de la Roma. Sa présence dans la surface adverse dans les derniers instants représentait la rare menace pour la Lazio

Ibanez (3,5) : Dans un match ou il n'était pas en difficulté, il a changé le destin de la rencontre , dans le mauvais sens, après une prise de risque incompréhensible, amenant le seul but de la soirée

Karsdorp (4,5) : Beaucoup de bonne volonté, de tentative de percussion, mais souvent de la maladresse dans les transmission. Remplacé par El Shaarawy (63')

Zalewski (4,5) : Le jeune polonais a lui aussi essayé d'apporter, mais avec du déchet. Défensivement, il a fait le boulot. Remplacé par Belotti (73')

Camara (4) : Pas avare d'efforts, le guinéen a affiché un niveau technique trop faible pour une équipe de ce standing. Remplacé par Matic (73')

Cristante (5,5) : Plus à l'aise que son homologue du milieu de terrain, il aura tenté d'apporter offensivement. En vain, mais certainement pas aidé par la faiblesse de ses attaquants

Zaniolo (3) : Lourd , souvent maladroit, l'ancien grand espoir romain stagne de manière inquietante.

Pellegrini (5) : Même si on a peu vu le capitaine de la Roma, bien cadenacé par la défense adverse, sa blessure à la cuisse est un coup dur pour son équipe. Remplacé par Volpato (54'), qui mériterait plus de temps de jeu dans cette attaque amorphe

Abraham (3,5) : Auteur de la première frappe du match, l'avant centre anglais a été trop peu en vue par la suite, n'existant pas face à la charnière centrale adverse

 

Lazio Rome (4-3-3)

 

Provedel (6) : Peu mis à contribution, le gardien de la Lazio a été rassurant dans les airs.

Lazzari (6,5) : Le latéral droit a réussi un match plein, muselant d'abord Pellegrini, puis faisant preuve d'une bonne qualité de relance. Remplacé par Hysaj (69')

Casale (7) : Pour son premier derby romain , le défenseur central italien a réalisé un grand match, plein d'assurance. A 24 ans , le transfuge de l'Hellas Vérone peut être la révélation de la Lazio

Romagnoli (8) : Voir ci dessus

Marusic (5,5) : Discret offensivement, le monténégrain s'esr montré solide dans son couloir gauche

Cataldi (6,5) : Travailleur de l'ombre, le milieu récuperateur et capitaine réussi tout de même quasiment tout ce qu'il entreprend. Des différences pas spectaculaires certes, mais précieuses

Vecino (6) : Milieu de terrain complet, l'uruguayen est aussi à l'aise dans la domination de la première période, qu'au moment de subir en fin de match

Luis Alberto (6,5) : Beaucoup d'activité au milieu du terrain, et des passes bien senties. Typiquement le joueur que la Roma n'a pas. Remplacé par Basic (71')

Pedro (7) : Très en jambe, le champion du monde 2010 a affiché un très bon niveau du haut de ses 35 ans. Passeur décisif sur le seul but du match. Remplacé par Cancellieri (69')

Zaccagni (6) : Appliqué et combatif, l'ailier italien a en revanche été peu percutant. Remplacé par Romero (85')

Felipe Anderson (7) : Auteur d'une très belle première période, le brésilien unique buteur du match,  n'a pas tremblé sur sa seule veritable occasion. Plus discret par la suite

 

 

Lire plus