Mondial 2022 - Qualifications | Les notes de Bosnie-Herzégovine - France (0-1)

Homme du match : Griezmann (7.5) : Présent dans tous les bons coups de la France, Grizou a délivré les Bleus d'une superbe tête en seconde période dans un match difficile. Le 4ème meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France a réalisé un grand match avec une bonne qualité technique.

Bosnie-Herzégovine : 5-3-2

Šehić (5.5) : Il n'a rien pu faire face au but de Griezmann et sa tête au premier poteau. Le portier de la Bosnie n'a finalement pas eu beaucoup de frappes à arrêter.

Ahmedhodžić (6) : Le latéral était tout proche d'ouvrir le score en première période avec une reprise de la tête à bout portant. Malheureusement pour lui, Lloris est présent. Le bosnien a réalisé un bon match dans l'ensemble.

Hadžikadunić (5.5) : Malgré une équipe de France en manque d'inspiration offensive, le défenseur n'a pas fait un grand match et notamment avec l'entrée de Giroud qui lui a posé des problèmes.

Saničanin (6) : Rencontre satisfaisante pour lui avec une bonne solidité face aux offensives adverses.

Todorović (6) : Auteur d'une superbe frappe à la 23ème minute, le bosnien a réalisé un match correct. Remplacé par Stevanović.

Hadžiahmetović (5) : Une rencontre difficile pour ce dernier qui n'a pas su s'imposer dans ce milieu de terrain.

Pjanić (6) : Comme attendu, le barcelonais a réalisé un match solide avec sa qualité de passe quasi parfaite et sa rapidité à se projeter vers l'avant.

Cimirot (5.5) : Le milieu bosnien n'a pas su faire face à Paul Pogba ce soir malgré une bonne influence dans le jeu de son pays. Remplacé par Gojak.

Kolašinac (6) : Gros match du latéral qui a su apporter son expérience au niveau défensif mais aussi offensif.

Džeko (6.5) : Précieux dans le jeu, le capitaine bosnien a été d'une grande aide pour sa nation aujourd'hui en décrochant à plusieurs reprises et en ayant apporté des difficultés à la défense française.

Krunić (5.5) : Il aura été très présent sur le front de l'attaque mais n'aura pas su être dangereux. Remplacé par Prevljak.

France : 4-4-2

Lloris (7) : Pour sa 123ème sélection, le capitaine des Bleus a endossé le costume de héros durant la première mi-temps  à l'image de ses arrêts à la 23ème et 25ème sur une tête à bout portant.

Pavard (5.5) : Un match en demi-teinte pour le bavarois qui a semblé être en grande difficulté sur différentes phases défensives. Ensuite, ses relances hasardeuses reflètent le match bien terme de ce dernier.

Kimpembe (6.5) : Match satisfaisant pour Presnel qui continue sur sa lancée avec une nouvelle performance plus que correct et ce malgré l'adversaire du jour, Džeko.

Varane (6) : Solide défensivement, le madrilène a été précieux pour les bleus avec ses très bonnes interventions.

Hernandez (5.5) : Après une première période quasi fantomatique, le latéral français a été plus en vue durant le second acte avec notamment le changement de couloir de Coman notamment.

Coman (5.5) : Le bavarois n'a pas su faire de différence ce soir malgré son activité sur les côtés. Remplacé par Giroud.

Pogba (6.5) : Dans un milieu en difficulté ce soir, la Pioche a répondu présent et a su apporter de la stabilité aux Bleus avec ses prises de balles autoritaires et ses relances propres.

Rabiot (5.5) : Sa passe décisive lui a sauvé son match. Effectivement le milieu de la Juventus a manqué de justesse technique en perdant plusieurs ballons dans le rond central. Enfin, le français a montré quelques difficultés défensives à l'image d'une potentielle faute commise à vingt minutes du terme de la rencontre et qui aurait pu donner un pénalty à la Bosnie.

Lemar (7) : Il a sans aucun doute marqué des points ce soir. En effet, le milieu de l'Atletico a été juste techniquement, à l'origine de la quasi totalité des attaques françaises, le numéro 8 des bleus a rendu une très belle copie ce soir. Remplacé par Sissoko.

Griezmann : voir ci-dessus.

Mbappe (5.5) : Beaucoup d'efforts pour peu de résultat. La star parisienne n'a pas su se montrer dangereuse aujourd'hui. Il faut dire qu'à chaque fois qu'il accélérait sur le côté, un adversaire était présent pour lui barrer la route.