Mondial 2022 - Qualifications | Les notes de Angleterre - Pologne (2-1)

Homme du match : Rice (6,5) :

Plaque tournante de cette sélection des Three Lions, ce jeune joueur a parfaitement su allier technicité et impact physique. D'une part, il a été impérial dans les contacts corps à corps. D'autre part, ses transmissions de qualité ont toujours trouvé un partenaire démarqué dans le camp adverse.

 

Angleterre (4-3-3) :

Pope (4) : Avec l'absence de Lewandowski sur le front de l'attaque polonaise, le gardien de Burnley s’attendait certainement à réaliser un cleen sheat ce soir. C’est sans compter sur une erreur individuelle de son compatriote Stones...

Chilwell (6) : Actif dans son couloir gauche, le numéro 3 a multiplié les montées de façon à semer la zizanie dans la défense adverse. Ses replis défensifs ont été salvateurs pour stopper les actions polonaises.

Stones (5,5) : Intraitable dans les duels, John Stones a été aussi bon dans les airs qu'au sol. Le joueur de Manchester City a aimé transmettre le ballon à Declan Rice qui se trouvait devant lui, pour que celui-ci oriente le jeu de la meilleure manière qui soit. Toutefois, il ne dégage pas le ballon assez vite, se le fait subtiliser, ce qui entraîna l’égalisation.

Maguire (6) : Le défenseur passé par Leicester a fait preuve d'une grande qualité en termes de première relance. Effectivement, il a dégagé une certaine aisance pour trouver ses compairs du milieu et d'attaque ; tant avec des ballons courts que longs. Buteur sauveur pour son équipe.

Walker (5) : En difficulté pour se projeter vers l'avant, le latéral droit n'a pas réussi à déjouer les plans défensifs de Maciej Rybus. D'un point de vue défensif justement, Walker a été en revanche plutôt bon.

Mount (6) : Inspiré de par ses choix de passes, le jeune meneur a ainsi pu trouver son coéquipier Sterling avec aisance dans la profondeur. Son jeu le long de la ligne de touche a été utilisé à bon escient.

Rice (6,5) : Voir ci-dessus.

Phillips (5,5) : Tout comme Rice, il a lui aussi été omniprésent au niveau de la ligne médiane. Il est toutefois contestable qu'il n'ait pas été plus au marquage de Moder sur l'action amenant au 1-1.

Sterling (5,5) : Nous lui connaissions une réelle capacité à provoquer son vis-à-vis grâce à ses dribbles, l'ailier l'a démontré une fois de plus ce soir. C'est d'ailleurs ainsi qu'il provoqua une faute de Helik dans sa surface, synonyme de penalty. Remplacé par Lingard à la 90e.

Kane (5,5) : Assez discret sur le front de l’attaque anglaise, l’attaquant des Spurs de Tottenham a néanmoins su garder son sang froid afin de convertir un penalty au bout de 20 minutes de jeu. Remplacé par Calvert-Lewin à la 89e.

Foden (6) : Auteur d’une réussite totale en ce qui concernait ses transmissions, la pépite mancunienne a grandement participé à l’élaboration des attaques de son pays. Un bon match dans l'ensemble pour lui, même s'il n'a pas été décisif aujourd'hui. Remplacé par James à la 86e.

 

Pologne (5-3-2) :

Szczesny (5) : Finalement assez peu sollicité, le portier de la Pologne encaisse le premier but anglais de la rencontre sur penalty, où il ne pouvait pas grand chose. Le second est dû à un corner mal négocié par ses partenaires.

Rybus (5,5) : Intéressant dans son couloir gauche, le joueur passé par l'OL a mis en échec Walker lorsque celui-ci tentait de s'infiltrer dans son camp. Nous pourrions peut-être lui reprocher de ne pas avoir assez osé en attaque. Remplacé par Reca à la 87e.

Bednarek (5,5) : Ses combinaisons avec Rybus et Moder ont été telles qu'il a pu relancer idéalement son équipe en repartant de derrière. Néanmoins, il faut reconnaître qu'il n'a pas pu empêcher Foden de prendre l'espace dans son dos.

Glik (4,5) : Pas forcément le défenseur polonais le plus rassurant, le joueur actuel de Benevento en Italie a fait preuve de fébrilité face aux déplacements de Kane, ou bien même de Sterling.

Helik (4) : Fautif sur l’ouverture du score anglaise, avec cette faute dans sa surface entraînant un penalty, il est sans doute logique d'attribuer cette défaite à son compte. Élément pouvant nuancer positivement sa prestation : suite à cette action, il fit meilleur dans son camp. Remplacé par Jozwiak à la 54e.

Bereszynski (4) : Ne sachant plus où donner de la tête, le joueur de la Sampdoria n'a pas su contenir les trois joueurs anglais évoluant côté gauche ; à savoir Chilwell, Mount et Sterling. Certaines de ses pertes de balle ont débouché sur de chaudes occasions adverses.

Moder (5,5) : Il ne réalisait pas un match phénoménal ce soir, mais reste malgré celui qui a ramené la Pologne à hauteur de l'Angleterre. Quelques difficultés tout de même à défendre sur Rice ont été observées.

Zielinski (4) : Du mal à exister au milieu, le joueur de 26 ans n'a pas supporté la pression exercée par ses homologues anglais. C'est pour cela qu'il perdit un nombre assez important dans l'entrejeu. Remplacé par Grosicki à la 87e.

Krychowiak (5) : Match correct de la part de l'ancien parisien qui a effectué un bon travail défensif à la récupération du ballon. Un peu plus de mal lorsqu'il fallait participer à la remontée de ce dernier.

Swiderski (3) : Absent des débats, il s'est littéralement heurté à une défense adverse imperméable. Remplacé à la mi-temps par Milik (5,5) qui fît mieux. En effet, grâce à un pressing sur Stones, le marseillais récupéra le ballon, et le transmit à Moder qui marqua le but du 1-1.

Piatek (3) : Lui aussi, il n'a pas été en mesure d'exister durant cette partie ; la faute à la très bonne gestion du match de la part des hommes de Southgate. Remplacé par Augustyniak à la 76e.

Romain Caballero.