Mondial 2022 - Qualifications | Les notes de Burkina Faso - Algérie (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Feghouli (6.5) : Buteur en première période après un caviar de Slimani, le milieu offensif de Galatasaray n’a eu de cesse de proposer des solutions entre les intervalles à ses coéquipiers. Toujours bien placé, il a su profiter à merveille du travail de fixation de superSlim pour faire de belles incursions. A la récupération il a effectué des retours salutaires malgré sa position de numéro 10 du soir. Il est remplacé par Belkebla à la 57ème minute.

  Burkina Faso : 4-3-3

Koffi (6) : Un match sérieux pour le sociétaire du championnat Belge. Il aura été très peu inquiété ce soir

Kabore (5.5) : Un défenseur rugueux et appliqué. Il était particulièrement nerveux mais a su tirer son épingle du jeu ce soir

Dayo (5) : Match compliqué face à un Slimani très mobile !

Yago (5) : S’il résiste mieux que Dayo aux offensives algériennes, ses relances ont souvent mis en difficultés ses partenaires.

Traore (5.5) : Un match compliqué mais il a résisté jusqu’au bout malgré des lacunes certaines défensivement. Plus à l’aise offensivement, le danger est souvent venu de son côté

Dabo (5) : Totalement étouffé une bonne partie du match, il n’a que rarement émergé ! Il cèdera sa place à Ouedraogo à la 87ème minute.

Sangare (5) : Beaucoup d’activités mais il aura souffert face à Zerrouki de gala ce soir

Guira (4) : Un physique impressionnant, mais techniquement trop faible afin de mettre en difficulté les Algériens ce soir.

Traore (6) : Le meilleur de son équipe ce soir, il aura su jouer simple et faire souffrir les défenseurs algériens qui devaient parfois être deux pour l’empêcher de marquer. Ses appels en profondeur ainsi que ses feintes ont fait voir 36 chandelles à toute la défense. Il cèdera sa place à Konaté à la 81ème minute.

Sanogo (5) : Un match transparent pour le joueur qui aura tout de même bien participé au travail défensif. Il cèdera sa place à Bandé à la 70ème minute.

Tapsoba (4.5) : Face à l’agressivité de Bensebaini, le joueur aura surtout défendu ce soir sans jamais réussir à faire la différence. Il cèdera sa place à Kouamé à la 81ème minute.

Algérie: 4-2-3-1

Mbolhi (5) : Quelques belles interventions, mais de trop nombreuses lacunes dans ses prises de balle pour rassurer une défense en difficulté.

Zeffane (4.5) : Un match moyen pour le joueur formé à l’OL. Il n’a pas eu d’apport notable offensivement et a connu une soirée compliquée défensivement. Il a su se reprendre après l’égalisation, mais son match reste insuffisant.

Mandi (5.5) : Moins impérial qu’a son habitude, Aissa fait plusieurs erreurs en voulant dégager le ballon. Pour le reste, il aura réussi à contenir ses adversaires malgré les mauvaises prestations de ses coéquipiers !

Benlamri (5) : Agressif comme à son habitude, il gagne plusieurs duels face à des adversaires rugueux, il a plus de mal face à la vitesse de Lacina Traore. Coupable sur l’égalisation Burkinabaise, l’ancien joueur de la JSK oubli de coulisser lorsque Mandi ferme le couloir droit. La sanction est immédiate.

Bensebaini (5.5) : L’infatigable joueur du Borussia Mönchengladbach aura été extrêmement nerveux ce soir à la suite de nombreuses interventions adverses plus que limite. Il a continué à défendre de manière rugueuse malgré son carton jaune et a mis en danger ses partenaires par son attitude. Plus calme en seconde période, il aura reussi à gérer sa colère mais pas ses relances !Il sortira sur blessure et est remplacé par Khacef à la 57ème minute.

Zerrouki (6.5) : Encore un match accompli pour Rookie Zerrouki ! Une première période de haute facture, il se sera bien battu pour récupérer des ballons dans toutes les zones du terrain et participer à la relance en se positionnant entre ses deux stoppeurs.

Bennacer (5.5) : Un match décevant pour le milanais que l’on attend à un tout autre niveau ! Lorsque l’on est habitué au caviar de ses prestations à la CAN, on a du mal à revenir au « cachir ». Un match correct mais sans plus.

Mahrez (6) : Totalement absent offensivement, il n’a pas non plus été d’un grand secours pour Zeffane défensivement. C’est le retour du Mahrez nonchalant que l’on pensait disparu depuis la CAN. La légende raconte que son maillot est resté sec à l’issu du match et qu’il est prêt à resservir en octobre !

Belaili (5) : Toujours aussi à l’aise techniquement, Youcef a abusé de gestes superflux. L’ouverture pour Slimani qui amène le but était simple et efficace. De nombreux mauvais choix ont aussi parasité sa prestation. Dommage car ce joueur a beaucoup plus à apporter sur le terrain lorsqu’il s’en donne la peine. Il cèdera sa place à Benrahma à la 67ème minute.

Feghouli (6.5) : Voir rubrique homme du match

Slimani (5.5) : Efficace comme pivot, ses déviations ont fait beaucoup de bien. Ses appels ont aussi apporté de la profondeur au jeu des fennecs et c’est sur une inspiration géniale qu’il offre un caviar à Feghouli. Il cèdera sa place à Bounedjah à la 67ème minute.