Mondial 2019 (F) – 1ère j. | Les notes de Norvège – Nigeria (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Femme du match : Graham Hansen (8) : Passeuse décisive sur le premier but, la norvégienne a régalé à Reims. Par ses passes millimétrées, remontées de balles somptueuses et un danger constamment apporté. Elle a su faire preuve de beaucoup de sérieux tout en démontrant son aisance balle au pied. A confirmer face à de meilleures adversaires.

Les notes de l’équipe de Norvège (4-4-2) :

Hjelmseth (5) : Une soirée plutôt tranquille pour la gardienne (un seul tir cadré pour le Nigéria), qui a su effectuer les sorties, aériennes notamment, pour rassurer sa défense quand il le fallait.

Wold (5) : Un match sérieux de sa part, à l’image de son équipe, mais parfois en difficulté sur des percées d’Ordega, le danger est principalement venu de son côté.

Mjelde (C) (7) : Toujours présente dans sa surface et efficace en début de rencontre, notamment à la 23e minute grâce à un magnifique retour, elle dégage une sérénité qui a rassuré son équipe et leur a permis de prendre le match à leur compte. Une défenseure qui peut poser des problèmes aux Bleues.

Thorisdottir (5) : A su se mettre au niveau de sa coéquipière de charnière en évitant quelques situations chaudes en première période, globalement un bon match de sa part. Une charnière solide.

Minde (6) : La latérale gauche norvégienne a été efficace offensivement et défensivement, le danger n’étant presque pas venu de son côté. Un match tranquille.

Boe Risa (5) : En difficulté en début de match, elle a su se reprendre et produire une fin de première période et une deuxième période de qualité en tenant son rang. (Remplacée par F.Manuum à la 85′) qui n’a pas pu montrer grand chose.

Engen (5) : Un match similaire à sa partenaire, avec du mal à contenir les avancées nigérianes en début de match avant de se reprendre. Une paire de milieu bien huilée.

Graham Hansen (8) : Voir ci-dessus.

Reiten (7) : Une passe décisive et un but. Très active sur son aile, elle a su apporter le danger et a concrétisé ses intentions avec de la réussite car son tir sans contrôle heurte une joueuse adverse avant de rentrer dans le but. Un match consistant. (Remplacée par E. Haavi à la 91′), dont on ne peut rien retenir.

Lenn Herlovsen (5) : Un match moyen, elle a su apporter du danger mais n’a pas dénoté dans cette attaque norvégienne. On attend plus de cette joueuse expérimentée.

Utland (7) : A la réception d’une passe de la très active Reiten, elle a avec une lourde frappe fait le break pour son pays. Très présente elle a posé beaucoup de problèmes à la défense adverse et sait se rendre disponible.

 

Les notes de l’équipe du Nigeria (4-3-3) : 

Oluehi (5) : Malheureuse, la gardienne a fait ce qu’elle a pu mais s’est laissée tromper à trois reprises lors de la première période, buts sur lesquels on ne peut rien lui reprocher avec un C.S.C et un tir dévié. Rassurante en seconde période, elle empêche l’addition d’être encore plus salée.

Ebere (4) : Une tête trop molle pour être dangereuse dès la première minute de jeu, puis plus rien. Mise en danger trop souvent, elle n’a pas été assez présente défensivement pour stopper les offensives norvégiennes. A l’image de son équipe.

Ebi (3) : Soirée cauchemar pour la défenseure centrale. Elle dévie dans son propre but le tir de Reiten sur l’ouverture du score puis perd la balle qui offre le troisième but norvégien. Un match à oublier.

Ohale (3) : Même constat que pour sa compère de charnière, le tout couronné du but contre son camp qui parachève la victoire norvégienne. On note néanmoins un sauvetage in extremis devant Herlovsen à la 56′. Il faudra se remettre en selle pour éviter la déconvenue lors du prochain match.

Michael (4) : Un match intéressant de sa part offensivement et défensivement mais elle n’a pas été assez tranchante pour inquiéter les norvégiennes. (Remplacée par C.Okeke à la 54′), qui elle n’a pas su se mettre en jambes et démontrer son talent.

Chikwelu (5) : A gauche du milieu, elle a été sérieuse et énergique et a été une des seules à surnager, notamment grâce à de bons relais avec sa coéquipière du couloir gauche Ordega. Elles ont apporté le danger et présentent une association intéressante.

Oshoala (5) : Tout comme sa compère du milieu, elle a effectué un match sérieux, posant des problèmes aux norvégiennes par sa présence physique, notamment lors du premier quart d’heure où les nigérianes ont imposé leur rythme.

OkobiOkeoghene (4) : Moins sérieuse et appliquée que ses coéquipières elle a néanmoins été intéressante. A surveiller.

Ordega (6) : La meilleure nigériane de la soirée. Elle a constamment apporté le danger devant la surface norvégienne et s’est rendu dangereuse à de nombreuses reprises par ses montées et contre-attaques. Rapide et technique elle est un véritable poison pour la défense adverse, la jeune joueuse peut montrer de belles choses lors de ce mondial.

Ayinde (4) : Un peu fantomatique, elle n’a pas été la plus dangereuse mais a montrer des choses intéressantes, son centre à la 49′ aurait pu être décisif si une joueuse avait été à la retombée. (Remplacée par C.Uchendu à la 51′), qui a réussi à se montrer dans cette seconde période dominée par les nigérianes.

Oparanozie (C) (4) : Sanctionnée dès la 13′ d’un carton jaune pour un coup de coude en duel aérien, la capitaine n’a pas rempli son rôle et n’a pas été bonne sur l’ensemble de la rencontre, elle a peiné à peser sur la sérieuse défense norvégienne. Une classe d’écart entre les deux équipes.

H.M

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.