Accueil * Mondial 2019 (féminin) * Mondial 2019 (F) – 2ème j. | Les notes de Jamaïque –...

Mondial 2019 (F) – 2ème j. | Les notes de Jamaïque – Italie (0-5)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Joueuse du match: Girelli (8): son triplé n’est certes pas des plus spectaculaires, mais c’est bien elle qui permet à l’Italie d’obtenir une victoire conséquente. Elle manque le premier pénalty mais ne tremble pas lorsque l’arbitre néo-zélandaise prend la décision de le rejouer. Toujours aux aguets, c’est encore elle qui profite par deux fois des erreurs commises par les Caribéennes, offrant ainsi la victoire aux Azzurre. Girelli est également volontaire et n’hésite pas à redescendre pour participer à la construction du jeu italien. Elle sera remplacée par Giacinti à la 71ème.

Jamaïque (4-3-3)

Schneider (5.5): en première mi-temps, elle se montre attentive mais sa sortie hasardeuse devant Girelli provoque le troisième but italien.

Blackwood (5): malgré le score, le travail défensif des Jamaïquaines n’est pas à jeter. Ce sont leur quelques erreurs d’inattention  sur les coups de pieds arrêtés qui leur coûteront cher.

A. Swaby (5): c’est son intervention qui provoque le pénalty en première période, permettant ainsi aux italiennes de prendre l’avantage.

Plummer (5): elle aussi limite globalement le danger apporté par les Azzurre mais ses quelques erreurs ne pardonnent pas.

Campbell (5.5): c’est sans aucun doute la plus solide du groupe. Son bon placement permet d’anéantir les offensives lancées par Bonansea et à limiter les dégâts.

Asher (4.5): malgré quelques bonnes idées, elle ne parvient pas à proposer de vraie solution en raison d’un grand manque de précision.

C. Swaby (5.5): elle réalise un bon début de match en anticipant les mouvements des italiennes mais manque d’idées en phase offensive. C’est Sweatman qui prendra sa place dès le début de la reprise. Celle-ci ne parviendra pas à faire la différence.

Solaun (5): malgré ses quelques bonnes récupérations, elle ne parvient pas à avoir de l’impact sur le jeu des Jamaïquaines et se heurte à une bonne organisation italienne.

Adamolekun (4.5): elle n’hésite pas à  lutter mais le bon marquage de Bartoli ne lui permet pas de créer de situations dangereuses. C’est Silver qui prendra sa place à la 75ème.

Grey (5): ses bons mouvements lui permettent de se créer de l’espace au sein de la défense azzurra,  mais son manque de précision se fait cruellement sentir. Elle sera remplacée par la jeune Brown à la 72ème.

Shaw (5.5): elle n’hésite pas à s’imposer et à défier l’arrière garde italienne, mais ses gestes manquent également de précision et malgré tous ses efforts, elle ne parvient pas à trouver le chemin du but.

Italie (4-3-3) 

Giuliani (6): toujours attentive, elle ne prend pas de risque et répond présente lorsqu’elle est sollicitée.

Bartoli (6.5): elle parvient à fermer les espaces et à freiner les accélérations des Reggae Girlz.

Linari (5.5): elle peine à s’imposer face à Shaw mais réalise tout de même un match satisfaisant en effectuant quelques interventions salvatrices.

Gama (6): elle aussi laisse beaucoup trop d’espaces à Shaw et à Grey en première période. Elle progresse cependant après la reprise et limite le danger provenant des Jamaïquaines.

Guagni (7): l’italienne réalise une excellente prestation défensive, anticipant à plusieurs reprises ses adversaires et faisant de gros efforts pour protéger le ballon. C’est Boattin qui prendra sa place à la 56ème.

Bergamaschi (5): malgré quelques idées intéressantes, elle se heurte à la barrière jamaïquaine. Galli prendra sa place à la 64ème. Elle n’hésite pas à prendre sa chance et inscrit les deux derniers buts italiens.

Giugliano (7): son excellente lecture de jeu lui permet d’effectuer de très bonnes ouvertures qui entraîneront notamment deux buts italiens.

Cernoia (6): elle fait le travail au milieu de terrain et assure la liaison entre les différents secteurs.

Sabatino (4.5): l’italienne est beaucoup trop transparente et ne parvient pas à apporter le danger. Toutefois, elle frappe la barre transversale en première mi-temps, ce qui aurait pu alourdir le score.

Girelli (8): voire ci-dessus. 

Bonansea (7): celle qui avait offert la victoire aux Azzurre lors de la rencontre contre l’Australie n’a pas manqué d’inspiration. Cependant, elle s’est heurtée à une défense jamaïquaine qui, malgré le score final, a lutté jusqu’au bout. A noter sa remarquable talonnade en direction de Girelli qui amènera le second but italien.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...