Mondial 2019 (F) – 1/8 finale | Les notes de Espagne – Etats-Unis (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Femme du match: Rapinoe (8): Elle ouvre le score sur pénalty et met sa nation dans le bon chemin dans cette rencontre avant de doubler la mise, toujours sur penalty, cette fois très discutable, pour sauver une équipe difficilement engagée dans ce match. Elle finit par céder sa place, applaudie, à Christen Press (90’). Les Etats-Unis rejoignent ainsi la France en quarts de finale de ce mondial grâce au doublé de Megan Rapinoe.

 

Espagne (4-3-3)

 

Paños (6):  Elle fait un bon match sans être décisive mais est impuissante sur les deux pénalty américains.

Corredera (6,5): Très bon match pour la latérale qui a su prendre Rapinoe et maîtriser le un contre un. Elle a terminée un super match défensif.

Paredes (5): La capitaine espagnole a bien pris cette rencontre mais cependant il y a beaucoup d’erreurs de jugement avec des relances très approximatives.

Mapi León (4): Elle concède un pénalty transformé par Rapinoe très tôt dans le match et condamne son équipe à un exploit encore plus grand. Elle était perdue dans sa défense face à ses adversaires.

Leila (6): Une des satisfactions espagnoles! Un bon match pour la défenseuse du FC Barcelone. Très appliquée dans son couloir, elle s’est montrée impériale dans son couloir.

Torrecilla (6):  Beaucoup de qualités en tant que véritable taulière au milieu de terrain. L’espagnole a menée son équipe dans un match pourtant largement dominée par les américaines dans la possession. C’est finalement Mariona qui lui succède (84’).

Losada (Non notée): Elle sort au bout de 30’ sur blessure pour la rentrée de Nahikari Garcia qui fait une rentrée assez correcte sans être transcendante.

Guijarro (5): Peu en vue, elle a clairement eu du mal à rentrer dans sa partie. On la peu vu dans des phases intéressantes et défensivement c’était plutôt compliqué.

Lucía García (7): Elle inquiète beaucoup la défense américaine par sa vitesse et sa technique. Si elle amène beaucoup de danger sur la cage américaine elle ne réussit pas à être décisive.

Putellas (5): Un peu discrète par rapport à ses coéquipiers du front de l’attaque avec quand même quelques belles choses. Elle est remplacée par Andrea Falcon (78’).

Hermoso (7): Elle inscrit un but important sur une vraie erreur des américaines qui relance les espagnoles.

États-Unis (4-3-3)

Naeher (4): Quelle erreur sur son premier but encaissé de la partie et de la compétition! Elle rassure pas sa sélection avec beaucoup de mal à s’imposer. Celle qui devait succéder à Hope Solo a encore beaucoup de boulot.

O’Hara (5): Dans son couloir, elle a eu beaucoup de mal à s’imposer. Offensivement, elle est très peu en vue et défensivement, elle fait quelques erreurs qui pénalisent son équipe.

Dahlkemper (5): Pour la première fois de cette compétition, la défense américaine a eu du mal à s’imposer et les attaquantes espagnoles auraient pu plus en profiter.

Sauerbrunn (4): Elle est également responsable, tout comme sa gardienne, du but espagnol. Elle était peu à son aise et la défense américaine sera à surveiller lors du quart de finale et lors de la suite de la compétition.

Dunn (5): Par le passé dans ce mondial, on l’avait beaucoup offensivement et faisait le boulot défensivement. Sur ce match, c’était beaucoup plus dur et on sens que son repositionnement profite parfois aux équipes adverses.

Ertz (6,5): Elle fait un bon match la défenseuse de Chicago! Repositionnée au milieu de terrain, elle excelle dans la conservation du ballon et la relance du jeu.

Lavelle (7): Par ses transitions qui cassent des lignes, la jeune joueuse a marqué de son empreinte la rencontre. Toujours dans les bons coups, la native de Cincinnati, prouve match après match à quel point le milieu de terrain américain est très bien fourni. C’est l’habituelle titulaire Lindsay Horan qui prends sa place (89’)

Mewis (6,5): Dans la même intensité que ses deux compères au milieu de terrain, Samantha Mewis apportent de superbes passes pour amener du danger dans la surface de réparation adverse.

Heath (6,5): Elle provoque beaucoup et toutes les attaques passaient par elle en première période. C’est elle qui obtient le premier penalty de la partie. Elle fait un bon match sans être décisive.

Morgan (5): Pas dans sa meilleure forme physique, la star internationale américaine a déçue ce soir tant elle était très peu en vue. Peu de ballons touchés et finalement peu d’occasions. Elle cède sa place à Carli Lloyd en fin de match (85’).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.