Mondial 2018 – 2ème j. | Les notes de Allemagne – Suède (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Kroos (8) : Directement fautif sur le but des Suédois après une perte de balle, le maestro du Réal Madrid a su se remettre en cause afin de livrer une seconde mi-temps absolument délicieuse. Il a dirigé et orchestré d’une main de maître les longues phases de possession des siens. Pour conclure cette soirée et pour libérer tout un peuple, le génial milieu de terrain de la Mannschaft enverra au bout du suspense, un magistral coup-franc dans la lucarne d’Olsen, annihilant les espoirs adverses et permettant au champion du monde en titre, de complètement relancer son Mondial.

 

Allemagne 

Neuer (6) : Peu inquiété par les attaquants adverses, il s’inclinera face à Toivonen sur un geste de classe de la part du joueur toulousain.

Kimmich (6) : Toujours ce déficit de vitesse mais pallié par une lecture de jeu souvent parfaite. Artisan non négligeable du réveil de la Mannschaft, le jeune latéral de Munich s’inscrit durablement au sein de sa sélection.

Boateng (4) : Davantage préoccupé par des tâches offensives, il a encore déçu par ses replis défensifs, effectués avec une lenteur affligeante. Sanctionné d’un carton rouge en toute fin de match, il aurait pu vraiment déstabiliser le reste de ses coéquipiers par un tacle complément idiot à 30 mètres de ses buts.

Rüdiger (6,5) : Remplaçant de Hummels, le défenseur de Chelsea est trop court sur le but de Toivonen. Toutefois, il a répondu au défi physique imposé par les Suédois et a assumé l’ensemble de ses responsabilités.

Hector (5) : Foncièrement meilleur que son remplaçant Plattenhardt, le joueur de Cologne s’est énormément projeté et s’est souvent montré dangereux par ses centres précis. Remplacé par Julian Brandt en fin de match, ce dernier touchera le montant après une magnifique frappe en rupture.

Rudy (non noté) : A l’aise devant la défense,  le jeune milieu du Bayern devra laisser sa place après un coup reçu dans le nez un peu avant la demi heure de jeu. Son remplaçant Gundogan (5), ne s’est guère montré et a globalement déçu. Malgré une capacité à remonter le ballon plutôt intéressante.

Kroos (8) : Voir-ci dessus.

Draxler (4) : Décevant par rapport à sa première rencontre contre le Mexique, le joueur du Paris Saint-Germain n’est jamais parvenu à trouver des espaces entre les lignes défensives suédoises. C’est pourquoi, Joachim Lowe le remplacera par Mario Gomez (6) en début de seconde période. Le colosse de Stuttgart a changé le jeu de son équipe en devenant un point d’appui situé au coeur de la défense centrale adverse.

Reus (7) : Auteur de l’égalisation pour son équipe et toujours porté vers l’avant, le joueur du Borussia Dortmund a été d’une grande importance ce soir, avec sa facilité à plonger au coeur de la défense suédoise mais aussi par ses bons décalages.

Müller (3,5) : Encore un ton en dessous aujourd’hui, le joueur du Bayern déçoit énormément depuis le début de cette Coupe du Monde. Positionné dans son couloir droit, il a proposé trop peu de choses dans ce match.

Werner (6,5) : Dés lors que son entraineur l’a repositionné sur le côté gauche, le jeune numéro 9 s’est métamorphosé en mettent vraiment à mal ses différents vis-à-vis par sa grosse capacité d’accélération et sa non moins intéressante, qualité de centre.

Suède 

Olsen (7) : L’homme de ce match pendant plus de 90 minutes, le portier de Copenhague a multiplié les parades. Notamment face à Gundogan ou bien Mario Gómez. Il sera néanmoins légèrement fautif sur le but de Toni Kroos.

Lustig (5) : Le latéral du Celtic Glasgow a plutôt été à l’aise durant le premier acte mais le changement tactique allemand l’a énormément mis en difficulté avec le replacement de Werner à gauche.

Lindelöf (6) : Solide dans les airs et très discipliné, le défenseur de Manchester United n’a que rarement été gêné par les attaquants adverses.

Granqvist (6,5) : Décisif lors du premier match face à la Corée du Sud, l’expérimenté capitaine a réitéré une superbe performance avec une hargne impressionnante et un combat constant sur la totalité des ballons.

Augustinsson (5,5) : Assez peu en vue, il a souvent été obligé de coulisser dans l’axe face au surnombre adverse.

Claesson (6,5) : Toujours bien placé dans le bloc de sa formation, il a souvent été fondamental dans son apport défensif, en coupant les lignes de passes de l’entrejeu allemand. Remplacé par Durmaz.

Larsson (5) : Sevré de ballons, il s’est davantage distingué par sa rigueur défensive.

Ekdal (6,5) : Le joueur de Bundesliga connait très bien cette formation allemande et l’a prouvé ce soir. Il a toujours su se placer entre les joueurs adverses afin de limiter les solutions pour le porteur de balle.

Forsberg (6) : Le joyau de cette équipe ! Il a chamboulé les plans du sélectionneur allemand de par son jeu tout en toucher mais aussi grâce à sa vision de jeu nettement au dessus ce soir. Impeccable dans son repli défensif , une très bonne prestation pour le meneur du Rb Leipzig.

Toivonen (6) : Esseulé sur le front de l’attaque, son magnifique lob empli de sang froid a permis à sa formation de prendre l’avantage dans cette rencontre et de toujours espérer un résultat. Remplacé par Guidetti.

Berg (6,5) : A l’affût des moindres pertes de balle allemande, l’attaquant de Al Ain va se présenter seul face à Manuel Neuer et aurait peut-être dû bénéficié d’un penalty. Remplacé par Thelin.

V.D (@DionotValentin

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.