Mondial 2018 – Finale | Les notes de France – Croatie (4-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: A. Griezmann (7.5): Attendu sur cette finale après un mondial mitigé, le meneur de jeu de l’équipe de France est l’auteur du coup-franc qui contraint Mandzukic au CSC (18′), puis transforme avec tranquillité le pénalty concédé par Perisic (36′). Déterminant et à la hauteur des attentes placées en lui sur cette finale.

 

France (4-2-3-1)

 

H. Lloris (5): Efficace dans tout ce qu’il a entrepris, notamment dans le domaine aérien, il n’a rien pu faire sur la volée de Perisic. Il gâche toutefois quelque peu son match avec cette erreur balle aux pieds face à Mandzukic qui offre un second but aux Croates (69′).

B. Pavard (5): Constamment en difficulté face à Perisic en première période, il a mis du temps à rentrer dans son match en se montrant beaucoup moins nerveux par la suite.

R. Varane (7.5): Le défenseur du Real Madrid s’est imposé en leader de la défense depuis les huitièmes de finale et est complètement transformé dans la justesse de ses interventions et l’assurance qu’il dégage défensivement. Tout simplement impassable dans les airs.

S. Umtiti (6.5): Lui non plus n’a pas été impressionné par l’enjeu et a été déterminant dans ses interventions.

L. Hernandez (5.5): Tout comme Pavard, il a été mis en difficulté à plusieurs reprises, notamment par un positionnement parfois peu adéquat. Il est toutefois monté en régime au fil du match, notamment dans son apport offensif.

P. Pogba (6.5): Malgré la simplicité qu’on lui connait depuis quelques matchs sous le maillot bleu, il a perdu quelques ballons lors de remontées de balle qu’il fait habituellement avec merveille et a eu un déchet technique qu’on ne lui connaissait pas. Il se rattrape en marquant le troisième but des Bleus depuis l’entrée de la surface de réparation en s’y reprenant à deux fois (60′).

N. Kanté (5): Il a beaucoup souffert durant cette finale, ayant récolté un jaune très tôt ce qui l’a par la suite limité dans ses interventions, obligeant Didier Deschamps à le remplacer par Nzonzi (55′) qui a apporté toute sa tranquillité au milieu de terrain.

B. Matuidi (6): Une énorme débauche d’énergie comme à son habitude, alternant entre le poste d’ailier gauche en phase offensive et de troisième milieu de terrain en phase défensive. Il cède sa place à Tolisso (73′).

K. Mbappé (7): Quel génie ! Bien qu’on ne l’ait que peu vu en première période, il revient de la pause avec de toutes autres intentions, multipliant les débordements sur son aile droite et s’offrant un but splendide d’une frappe de 25 mètres (65′). Le tout à 19 ans, et en finale de coupe du monde.

A. Griezmann (7.5): Voir ci-dessus.

O. Giroud (6): S’il n’a ni scoré, ni marqué les esprits par son apport offensif, il a une nouvelle fois brillé par sa débauche d’énergie et sa détermination dans le taches défensives, notamment sur les coups de pied arrêtés adverses. Remplacé par Fékir (80′).

 

Croatie (4-3-3)

 

D. Subasic (5): Le gardien monégasque a passé une bien malheureuse soirée. Ne pouvant rien sur les buts français, il n’aura brillé que par son intervention face à la chevauchée de Kylian Mbappé en début de seconde période.

S. Vrsaljko (6): Souvent libéré de ses tâches défensives par le peu d’impact offensif démontré par Matuidi et Lucas Hernandez, le latéral de l’Atlético de Madrid en a souvent profité pour proposer des solutions sur son côté droit.

D. Lovren (5.5): Il a eu pour tache majeure de maîtriser Giroud et son jeu en déviation, ce qu’il a réussi à faire sans trop de difficultés.

D. Vida (4): Dans un autre style que Lovren, le joueur de Besiktas a lui eu davantage de soucis à maitriser sa zone, tardant souvent à sortir sur le porteur du ballon et se montrant beaucoup trop imprécis dans son placement.

I. Strinic (4.5): Le nouveau latéral du Milan AC a eu fort à faire face à Mbappé qu’il a eu beaucoup de mal à maîtriser. Remplacé par Pjaca (80′).

M. Brozovic (5): Très discret dans l’organisation du jeu comme dans l’aspect défensif de son poste, le joueur de l’Inter a manqué de dynamisme cet après-midi et n’a pas pesé sur la rencontre.

I. Rakitic (6): Précieux dans l’entre-jeu croate par sa vision du jeu et sa technique balle au pied, le Blaugrana a aimanté beaucoup de ballons qu’il a parfaitement distribués. Il n’a néanmoins pas eu de réussite dans ses frappes.

L. Modric (6): Omniprésent en première période, et notamment en début de match, le cerveau de la formation croate a peu a peu baissé de régime, disparaissant totalement en seconde mi-temps.

I. Perisic (6.5): Après avoir déjà été déterminant en demi-finale face à l’Angleterre, l’ailier de l’Inter remet ça en finale mais dans les deux sens cette fois: d’abord en égalisant dès la demi-heure de jeu (28′) d’une action individuelle splendide. Puis en concédant une main dans sa surface, offrant ainsi un pénalty aux Français (36′), transformé avec sang-froid par Griezmann.

A. Rebic (5.5): Aligné sur la droite du trident offensif, l’attaquant de l’Eintracht Francfort n’a pas ménagé ses efforts et a souvent mis en difficulté Lucas Hernandez. Il cède sa place à Kramaric (70′).

M. Mandzukic (5.5): Malheureux sur ce coup-franc de Griezmann qu’il prolonge dans ses propres filets (18′), il se rattrape en profitant d’une erreur de Lloris pour pousser le ballon aux fond des filets et inscrire le deuxième but croate (69′).

 

Lahcen SENHAJI (@LahcenSenhaji)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.