Mondial 2018 – 3ème j. | Les notes de Sénégal – Colombie (0-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Gueye (7) : Si la Colombie a mis si longtemps à trouver la faille dans le défense sénégalaise, c’est en grande partie à cause du travail de Gueye. Associé à Kouyaté dans l’entrejeu, il aura été omniprésent au pressing et à la récupération. Il ne s’est pas énormément projeté vers l’avant mais a abattu un travail de l’ombre considérable.

Sénégal (4-4-2)

N’Diaye (5,5) : Quelque belles interventions, notamment sur un coup franc dangeureux de Quintero (12′). Il ne peut pas faire grand chose sur le but colombien.

Sabaly (4,5) : Match moyen du joueur des Girondins de Bordeaux. Il a bien contenu Cuadrado dans son couloir mais a aussi été timide et maladroit offensivement, avec plusieurs pertes de balles à son actif. Remplacé par Wagué (74′).

Koulibaly (6) : Il a été très agressif et a mis beaucoup d’intensité dans ses duels. Parfois à la limite de la faute, il a toutefois été très solide tout au long du match. Ses relances sont cependant souvent imprécises.

Sané (6) : Comme son compère de défense centrale, il est beaucoup plus à l’aise dans les duels que dans les relances (70 % de passes réussies seulement).

Gassama (6,5) : Match très intéressant du latéral droit, qui n’a rien laissé passé sur son côté. Légèrement plus entreprenant offensivement que Sabaly, il n’a pas perdu beaucoup de ballons et a su combiner par intermittence avec Sarr.

Baldé (6) : Très bon début de match du monégasque, impliqué dans tous les bons coups comme sur cette passe pour Mané sur l’action qui aurait pu donner lieu à un pénalty. Il a aussi participé au pressing collectif de son équipe et a beaucoup travaillé défensivement. Il est toutefois beaucoup plus discret en seconde période. Remplacé par Konaté (80′).

Gueye (7) : voir ci-dessus.

Kouyaté (5,5) : Très actif au pressing et à la récupération, beaucoup moins dans l’élaboration des actions et la projection vers l’avant. Il est coupable sur le but de Yerri Mina car il n’est pas au marquage.

Sarr (4) : D’abord discret en début de match, il a, par la suite, été plus entreprenant mais aussi assez maladroit dans le dernier geste. Malgré une bonne participation défensive, son match est dans l’ensemble décevant.

Niang (3,5) : Auteur d’un début de match assez encourageant, il a ensuite connu beaucoup de déchet technique. Son incapacité à conserver les ballons, sa maladresse et ses nombreuses pertes de balle ont été préjudiciables à son équipe. Il a parfois été trop agressif, et a récolté un carton jaune (51′). Remplacé par Sakho (86′).

Mané (5,5) : Il a tenté, il a beaucoup dribblé, a obtenu des coups francs intéressants mais, comme ses coéquipiers, il s’est montré trop imprécis dans l’avant dernier ou le dernier geste pour inquiéter Ospina.

Colombie (4-2-3-1)

Ospina (5,5) : Très peu de travail pour le gardien d’Arsenal. Il est vigilant sur une frappe puissante de Niang (77′).

Mojica (4,5) : Dans un match où le jeu colombien penchait clairement à droite, il a été invisible offensivement. Les rares fois où il est monté, il n’a pas fait les bons choix (quelque mauvais centres).

D. Sanchez (5) : Pas franchement rassurant. Il rattrape quand même souvent ses erreurs de placement par des tacles, comme sur l’action de Mané (16′), qui a failli coûter un pénalty à la Colombie.

Mina (6,5) : Meilleur que son coéquipier en charnière centrale. Les actions sénégalaises étant relativement rares, il n’a pas vraiment pu s’illustrer en défense. C’est dans l’autre surface de réparation qu’il a su se montrer décisif, en délivrant son équipe d’un coup de tête puissant (74′).

Arias (6) : Il a été plus offensif que Mojica et a parfois apporté du danger sur son couloir droit en tentant de combiner avec Cuadrado et Quintero. Quelque imprécisions cependant.

C. Sanchez (4,5) : Il a joué assez bas en première mi-temps et a touché pas mal de ballons. Sobre mais un peu neutre dans ses passes en première mi-temps, on l’a beaucoup moins vu en seconde période. Il concède un coup franc dangereux pour une faute grossière sur Mané (63′).

Uribe (5,5) : Assez discret en première période, il réalise une bonne deuxième mi-temps, à la fois défensivement et offensivement. Remplacé par Lerma (83′).

Cuadrado (4) : Il n’est jamais parvenu à faire la différence balle aux pieds, malgré un nombre important de ballons touchés. Muselé par la défense sénégalaise, il a joué la plupart du temps arrêté et n’a pas réussi à déborder. Il a même cessé de provoquer en fin de match et a privilégié des centres très prévisibles.

Quintero (7): Un artiste. Mais aussi un intermittent du spectacle. Il réalise un excellent début de match, en multipliant les dribbles, les passes clés et les coups francs précis. Puis il disparaît complètement. Jusqu’à la 74ème minute, où il vient déposer un corner sur la tête de Yerri Mina. Irrégulier mais parfois génial.

Rodriguez (non noté) : Transparent pendant 30 minutes, James, blessé, cède sa place à Muriel (31′) (4). Celui-ci a été discret et n’a pas eu beaucoup de bons ballons à exploiter.

Falcao (3,5) : Match très compliqué pour le capitaine colombien. Difficile à trouver, il ne s’est pas créé beaucoup d’occasions et a eu du mal dans la conservation du ballon. Un match à oublier. Remplacé par Borja (89′).

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.