Mondial 2018 – 3ème j. | Les notes de Danemark-France (0-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du matchKanté (6,5) : Quel métronome, le milieu de terrain de Chelsea est toujours aussi impressionnant. Pourtant très moyenne dans le jeu, l’équipe de France peut compter sur son meilleur joueur dans ce début de Mondial, Kanté. Présent à la récupération et la première relance, il a été le seul à garder le contrôle du jeu et du ballon dans le coeur du jeu.

 

Danemark

Schmeichel (5,5) : Hormis cette frappe sortie face à Fékir, il faut admettre que le portier danois n’a pas eu énormément de travail à effectuer dans cette partie très peu rythmée. Face à l’incapacité française à se rapprocher de sa cage, il n’a pas eu à se montrer très brillant.

Dalsgaard (5,5) : Moins sollicité que Kjaer, il a fait son travail. Jamais pris à défaut, sa performance est louable. Ni Giroud, ni Lemar n’ont su trouver de solution pour le mettre en danger.

Kjaer (6,5) : L’ancien Lillois a été exemplaire. En tant que capitaine, il a été le véritable patron de cette défense danoise en se montrant intraitable face aux attaquants tricolores. Serein, il a dégagé à chaque fois le ballon de sa surface sans aucun problème.

Jorgensen (3,5) : Seul défenseur à souffrir ce soir, il a eu du mal à se fondre dans le collectif de son équipe et à couper les passes. Souvent en retard à l’image de sa faute sur Griezmann en fin de première période, il a souvent été pris sur les rares phases offensives.

Christensen (6) : Dans cette défense à trois, lui aussi a été très solide. Si Lemar a été inexistant, il a privé Giroud de ballon dans les airs. Il a également parfaitement pris l’attaquant français dos au but le privant de ce rôle de pivot.

Larsen (3) : En souffrance face à Dembélé, il n’a jamais su comment le prendre. Moins rapide, moins vif et incapable de prévoir ses dribbles, il n’a jamais pu défendre comme souhaité dans cette défense à 5.

Delanay (5,5) : Intéressant dans le coeur du jeu, son rôle de relayeur a été capital. Premier joueur à faire les efforts défensifs dans le bloc mis en place par son entraîneur, à défaut de toucher souvent le ballon il a privé les français d’espaces. Remplacé par Lerager (90′).

Sisto (4) : De nouveau titularisé, il n’a pas profité de la confiance de son entraîneur. Moins servi que lors du match précédent, il n’a pas eu les ballons pour se montrer dans un rôle où il excelle. Remplacé par Fischer (60′).

Cornelius (5,5) : Capable de prendre les ballons de la tête face à Kimpembe, il n’a pourtant pas su profiter de sa supériorité dans les duels aériens. Moins présent que Braithwaite dans sa capacité à proposes des solutions. Remplacé par Dolberg (75′).

Eriksen (6) : Capable de coup de génie par moment, mais trop inconstant pour peser plus sur la rencontre, il aura été le joueur le plus dangereux avec son départ dans la profondeur et son coup-franc mal capté par Mandanda.

Braithwaite (5,5) : L’attaquant bien connu de la Ligue 1 avec ses passages à Toulouse et Bordeaux a fait mal par son engagement, son envie et ses appels. Il aurait pu être plus précis dans ses derniers gestes notamment à deux reprises.

France

Mandanda (3,5) : Titularisé pour ce dernier match de poule, le gardien de l’OM a été peu rassurant. Il a même fait peur. D’abord par une sortir tardive dans les pieds d’Eriksen ainsi que sur un coup-franc de ce dernier capté en deux temps. Une chose est sûre, Lloris n’a aucune inquiétude à se faire.

Sidibé (3) : Catastrophique prestation du latéral monégasque. Incapable de réussir une passe, il a inquiété. Des relances rendues directement aux adversaires, des ballons renvoyés au milieu de sa surface et des passes impensables. Il n’a clairement pas été au niveau d’un match d’une telle compétition.

Varane (5,5) : Comme Hernandez, il a été un des seuls à dominer son sujet dans ce dernier match du 1er tout. Il confirme qu’il est indéboulonnable en défense centrale.

Kimpembe (3) : Battu dans les duels dès les premières minutes, rien de bon n’était annoncé pour le défenseur central du PSG. Peut-être rattrapé par la pression de jouer un match de Coupe du Monde, il a n’a jamais su reprendre confiance dans ce match.

Hernandez (6) : Un des meilleurs bleus de la première période. Défensivement intraitable, il a su apporter aussi de l’autre côté du terrain. Blessé, il est remplacé par Mendy juste après la pause (46′).

Kanté (6,5) : Voir ci-dessus.

N’Zonzi (3) : Inexistant à côté de Kanté, il a semblé perdu sur la pelouse. Un système de jeu peu utilisé par Deschamps ? Sans aucun doute mais il était légitime de s’attendre à beaucoup mieux de sa part.

Dembélé (6) : Un des seuls à avoir essayé sur le front de l’attaque. Par ses courses dans un premier temps, mais aussi par ses tentatives de frappes. Certes pas toujours inspirées, mais il a essayé en allant chercher le ballon même loin parfois. Il a tout de même montré des difficultés pour servir ses coéquipiers proprement. Remplacé par Mbappé (78′).

Griezmann (4) : Frustré mais surtout peu trouvé dans un système de jeu pourtant offensif encore une fois, il a passé un match horrible. Il n’a jamais pu faire briller ses partenaires par ses passes ni être servi dans de bonnes conditions.Remplacé par Fékir (68′).

Lemar (3,5) : Sa forme physique était une énigme. Et vu sa transparence en première période, l’interrogation n’a pas duré longtemps. Des passes peu inspirées, des contrôles ratés, tout ce qu’il a tenté a été un échec.

Giroud (3) : Match partiuclièrement difficile pour l’avant-centre des Bleus tant il a été peu trouvé, et surtout peu cherché par ses partenaires. Il s’est souvent retrouvé excentré, sans plus aucun joueur dans l’axe pour prendre les centres de la tête.

 

Benoît Castéla

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.