Mondial 2018 – 1ère j. | Les notes de Costa Rica – Serbie (0-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Kolarov (7): Capitaine et héros de son équipe. D’un subtil coup franc il a donné la victoire à la Serbie. Son match a été plus que correct avec une grosse activité comme on a l’habitude de lui connaître. Un vrai match de patron.

Costa Rica

Navas (7): Le portier du Real Madrid a réalisé un match de très haut niveau. Devant Mitrovic, Milinkovic ou Ljajic, il a réussi à s’interposer. Malheureusement, il commet une erreur de placement sur le coup franc de Kolarov.

Acosta (5.5): Dans l’utilisation du ballon, il a été assez intéressant. Défensivement, il a eu du mal à maîtriser la vivacité des joueurs serbes, surtout dans le un contre un. Il a eu plus de réussite dans les duels physiques.

Gonzalez (5): Au duel face à Mitrovic, il a vécu un match très difficile. Physiquement, le buteur serbe affecte beaucoup ses adversaires directs, notamment avec son jeu de corps. De la tête ou des pieds, il a souvent repoussé le danger, avec un bémol tout de même sur son placement.

Duarte (5): Comme pour ses deux compères de la défense axiale, il a paru un peu lourd sur les appuis. Les meneurs de jeu serbes sont virevoltants et cela gêne le bloc costaricain. Très bon dans le jeu de tête.

Guzman (5): Dans un poste de relayeur, il a tenté de fluidifier le jeu de son équipe dans les rares moments ou ils ont eu le ballon. Défensivement, il a beaucoup couru après le ballon, comme toute son équipe. Remplacé par Colindres (72′).

Borges (5): Comme son compère, il a vu les appels de Milinkovic entre lui et sa défense faire beaucoup de mal au bloc costaricains. Sans le ballon il a eu du mal, avec cela a été guère mieux. Certes il est très combatif, mais à un certain niveau cela ne suffi pas.

Gamboa (5.5): Dans un rôle de piston sur le côté droit, il a su apporter le danger, notamment par ses débordements de plus en plus fréquents au fil du match. Défensivement, il n’a pas trop souffert.

Calvo (4.5): Contrairement à Calvo, il a eu plus de difficultés défensivement. Face à Tadic qui monopolise beaucoup de ballons, il a souvent été battu. Son apport offensif est également moindre, ce qui a pénalisé son équipe en fin de match.

Ruiz (5.5): Le leader technique de l’équipe nord américaine a été très influent, notamment dans le début du match. Après cette période, il a été intermittent, et victime du manque de technique du reste de ses coéquipiers.

Venegas (6): Une première période ou il a été le seul a provoqué l’arrière garde serbe. Sa vitesse, sa volonté et sa technique ont causé du tort à la défense adverse. Après le retout des vestiaires, il a perdu en précision. Remplacé par Bolanos (59′). 

Urena (6): Il a une première occasion juste après le coup d’envoi, sur laquelle il pousse trop le ballon. Après ça, il a montré beaucoup de bonne volonté, malheureusement il manque clairement de justesse technique dans la surface. Remplacé par Campbell (67′), qui a fait beaucoup de bonnes choses sur son entrée.

Serbie

Stojkovic (6): Très bon premier match pour le gardien serbe. Facile dans ses interventions aériennes, et solide sur sa ligne. Il a repoussé les rares tentatives adverses.

Ivanovic (6.5): Le vétéran est un peu moins rapide qu’avant, déjà que ce n’était pas une fusée. Il compense avec un très bon placement, et une qualité de tacle très au dessus de la moyenne. Un match correct.

Milenkovic (6): Très bonne qualité de passe et de relance pour lui. Défensivement il a réussi de nombreuses interventions dans les pieds des attaquants costaricains.

Tosic (6): Comme Milenkovic il a fait le boulot de façon très propre. L’alignement et la qualité de son placement ont fait du bien à cette défense.

Kolarov (7): Voir ci-dessus.

Milivojevic (5.5): Le moins connu du milieu serbe a livré un match plus que respectable. Un jeu court très bon, et une volonté d’accélérer le jeu qui a fait du bien aux attaques placées serbe. Il aurait pu prendre plus d’initiatives à la frappe.

Matic (6.5): Très nerveux en fin de match, il a crée une altercation avec le banc adverse. Le reste du match il a fait l’étalage de tout son savoir faire en matière de jeu court et long. De nombreuses récupérations également.

Tadic (6.5): Il a monopolisé l’attention de son équipe, avec beaucoup de ballons touchés sur son côté droit. Si sa technique n’est plus à démontrer, sa capacité à être décisif, elle, a été défaillante ce soir. Remplacé par Rukavina (82′), 

Milinkovic-Savic (6): Cinquième sélection pour le nouveau crack serbe. Positionné en numéro 10, il n’a pas pu inscrire son premier but sous le maillot de son équipe. Son activité a causé de nombreux soucis au Costa Rica, il ne lui manque plus qu’à être décisif pour lancer sa coupe du monde.

Ljajic (5.5): Très bon sur les coups de pieds arrêtés, il a provoqué des situations intéressantes pour son équipe. Il doit faire plus balle au pied, plus de provocation, il en est capable. Trop discret en seconde période. Remplacé par Kostic (70′), qui a tout raté.

Mitrovic (6): Il y a deux écoles pour juger son match, ceux qui vont voir ses occasions créées, et ceux qui vont voir qu’il les a loupé. Il a énormément gêné la défense costaricaine, par son physique et sa technique du placement dans la surface. Remplacé par Prijovic (88′), qui aurait pu prendre rouge avec la vidéo.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.