Mondial 2018 – 1/8 finale | Les notes de Suède – Suisse (1-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Forsberg (7) : Le meneur de jeu suédois a vécu un début de match compliqué, tant il fut harcelé par Behrami. Il fut néanmoins dangereux dès qu’il a eu un peu d’espace, et donna l’avantage à son équipe sur une frappe contrée après s’être brillamment libéré du marquage. Sa deuxième mi-temps de très haut niveau offre la victoire à son équipe. Sorti sur blessure et remplacé par Olsson (81e)

 

Suède (4-4-2)

Olsen (6.5) : Même s’il n’a pas été trop inquiété par les attaques suisses, il fut le patron dans les airs et a beaucoup soulagé sa défense. Un bel arrêt en fin de match sur une tête de Seferovic.

Lustig (6) : Il s’est principalement concentré sur ses tâches défensives, et ne fut que peu inquiété par Zuber sur son côté. Il offre un caviar à Ekdal sur un très beau centre venu de la droite. Il ne fut pas assez aidé par son milieu et a laissé trop de possibilité de centre à Rodriguez. Remplacé par Krafth (82e).

Lindelöf (6) : Concentré, le mancunien livre une bonne prestation. Il a su répondre présent lors des nombreuses tentatives suisses. Un peu plus en difficulté au duel contre Seferovic en fin de match.

Granqvist (6.5) : Le capitaine suédois fut sérieux dans ses interventions, repoussant les centres les uns après les autres. Son adversaire du jour n’aura existé qu’en abandonnant l’axe. Toujours aussi impressionnant.

Augustinsson (4.5) : Même s’il ne se laissa pas passer en un contre un, il a laissé trop d’espaces à Shaqiri et peut s’estimer heureux que sa défense centrale ait été impériale lors des nombreux centres venus de son côté.

Svesson (5.5) : Le milieu défensif n’aura pas eu le même rendement que son compère

Ekdal (6.5) : Seul au second poteau, il manqua une très grosse occasion pour son équipe. Intéressant défensivement, il fut également précieux dans la relance et fut à l’origine de plusieurs offensives. Très bon match de sa part.

Claesson (4.5) : Il n’a jamais su exister face à son latéral. Peu en réussite devant, il n’a pas non plus su contenir les montées de Rodriguez qui ne s’est pas gêné pour prendre son couloir.

Toivonen (5) : Très peu en vue offensivement, le toulousain n’a pas assez proposé de solution à ses partenaires. Il soulage sa défense en récupérant quelques ballons chauds devant la surface.

Berg (5.5) : Le colosse n’aura pas eu le rendement habituel. Il manque une occasion en début de match, et n’a pas su renouvelé les performances affichées en phase de poule. Auteur d’une belle reprise bien sortie par le gardien. Remplacé par Thelin (89e).

 

Suisse (4-2-3-1)

Sommer (5.5) : Auteur de plusieurs bonnes inspirations, il réalise une superbe parade sur une reprise de Berg. Il ne peut rien faire sur le but, la frappe étant deviée par son défenseur central.

Lang (5.5) : Titulaire en l’absence de Lichsteiner, il fut peu inquiété par son vis-à-vis et fut l’auteur de plusieurs bonnes relances. Il a réussi plusieurs centres sur le côté droit. Exclu à la dernière minute pour une faute en position de dernier défenseur.

Djourou (6) : Serein défensivement, il fut solide dans les duels en première période. Il n’a pas hésité à monter pour essayer de récupérer le ballon assez haut en fin de match, mais a parfois semblé brouillon dans ses interventions.

Akanji (5.5) : Même s’il a réalisé une bonne prestation, il fut trop approximatif dans la relance, rendant plusieurs ballons aux suédois. Un très bon retour sur Berg suite à une mauvaise relance de son gardien. Malheureux, il contre la frappe de Forsberg qui offre l’avantage aux suédois.

Rodriguez (6) : Absolument pas inquiété par son adversaire direct, il laisse partir Berg dans son dos en début de match, sans conséquences. Comme à son habitude, il a apporté son soutien en attaque. Il a tenté de nombreux centres sans toutefois être assez précis pour être dangereux.

Behrami (6) : Le capitaine suisse aura très bien pris Forsberg en première mi-temps, l’empêchant d’influer sur le jeu et de créer le danger. Cela lui vaudra un avertissement à l’heure de jeu pour des fautes à répétition. Il fut ensuite beaucoup plus nerveux et sembla sortir légèrement de son match.

Xhaka (5) : S’il toucha beaucoup de ballons dans l’entrejeu, il ne pris pas de risques et n’a pas eu d’influence sur le jeu de son équipe. Il a manqué plusieurs transversales et frappes de loin. Cependant peu aidé par le manque de solutions apportées par ses offensifs.

Shaqiri (6.5) : Très actif, il a été le seul à pouvoir accélérer de jeu côté suisse. Il a proposé de nombreux centres côté gauche, et n’a pas hésité à redescendre pour demander le ballon, ou à apporter le surnombre à droite. Il manqua parfois de précision et aurait pu avoir plus d’influence en tentant de passer en un contre un, a

Dzemaili (4.5) : Il n’aura pas su se rendre disponible pour ses coéquipiers, et le jeu est donc passé principalement par les côtés. Un manque d’influence pénalisant pour son équipe. Remplacé par Seferovic (73e) qui aurait pu égaliser sur une tête en fin de match, bien captée par le gardien.

Zuber (5) : Match difficile son côté, il n’a pas su faire de différences malgré l’aide précieuse apporté par Rodriguez. Il fut présent plusieurs fois dans la surface à la réception de centres venus de la droite. Remplacé par Embolo (73e) qui ne mis pas longtemps à mettre le feu sur son côté.

Drmic (5.5) : Malgré aucune occasion franche, il aura fait preuve d’une activité impressionnante sur le front de l’attaque. Il n’a pas hésité à dézoner pour combiner avec ses partenaires et apporter des solutions. Il aurait tenté jusqu’au bout de forcer le verrou suédois.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.