* Ligue des Nations *

Ligue des Nations - 6ème j. | Les notes de France - Suède (4-2)

Homme du match : Giroud (7,5) :

Déçu de ne pas avoir été titularisé lors du dernier match, Olivier Giroud fit preuve d’un bel état d’esprit en laissant son caractère de guerrier s’exprimer. En effet, il enchaîna tentative après tentative avant de finir par tromper le gardien adverse d’une reprise pleine de finesse. Il inscrit même un doublé après un centre millimétré de Mbappe, tout juste rentré en jeu. Remplacé par Coman à la 84e.

 

France (4-4-2) :

Lloris (4) : Pris à contre-pied sur l’ouverture du score suédoise, le capitaine des Bleus n’a pu intervenir sur les deux seules occasions adverses.

Hernandez (5,5) : Précis en termes de centre, le champion d’Europe n’a pas été plus dangereux que cela dans le camp de cette sélection suédoise. Contraint de céder sa place dès la mi-temps, Lucas Digne (5,5) le remplaça alors poste pour poste.

Kimpembe (4,5) : En difficulté face au remuant Kulusevski, le parisien a rarement réussi à empêcher son adversaire à s’infiltrer dans la surface de réparation. Un match moins abouti que lors de la confrontation face au Portugal.

Varane (6) : Ultra attentif lors des incursions des Suédois dans les 20 derniers mètres, le joueur formé au RC Lens n’a pas fait dans la dentelle en s’imposant lors de chacun de ses duels entrepris. Sorti sur blessure à la mi-temps, c’est finalement Zouma (5,5) qui le remplaça.

Pavard (6,5) : Second poteau Pavaaaaard ! Alors que sa volée face à l’Argentine reste encore dans les mémoires, le latéral du Bayern Munich réédite cette performance mais cette fois avec une à ras-de-terre qui trompa Olsen. Complet autant défensivement qu’offensivement.

Thuram (6) : A son avantage depuis que Didier Deschamps a fait appel à lui avec l’équipe A, le joueur de Mönchengladbach a été décisif pour la première fois sous le maillot de son pays. Il offre d’abord une merveille de passe décisive pour Giroud, avant de continuer 20 minutes plus tard en réalisant un enchaînement de classe qui amena par la suite le but de Pavard. Remplacé par Mbappe à la 58e qui s’illustra une minute plus tard en servant idéalement Giroud pour le doublé.

Rabiot (5,5) : Moins flamboyant que lors du dernier match, le coéquipier de Kulusevski en club a néanmoins été intelligent avec de justes choix de passes. Ses décalages pour trouver Thuram ont été tout aussi bons. Remplacé par Nzonzi à la 78e.

Pogba (5,5) : Une intervention approximative et il l’a payé cash. Voici le constat que l’on peut tirer du match de Paul qui a pourtant réalisé un bon match malgré le fait que le but encaissé soit de sa faute.

Sissoko (3,5) : De plus en plus décevant sous le maillot national, l’international de 31 ans a une nouvelle fois preuve d’insuffisance dans le jeu ; que ce soit de par son manque d’engagement, ou encore de par ses largesses défensives.

Giroud (7,5) : Voir ci-dessus.

Griezmann (6) : Pas forcément à son avantage en attaque, le natif de Mâcon a toutefois été plutôt bon grâce au nombre incalculable de ballons interceptés : ce qui démontre bel et bien sa qualité de lecture du jeu.

 

Suède (4-4-2) :

Olsen (4,5) : Alors que son équipe venait d’ouvrir la marque, le portier d’Everton a dû, par la suite, multiplier les parades pour repousser le moment où les champions du monde en titre allaient revenir à la hauteur de son équipe.

Bengtsson (5) : Bon face à Sissoko, face à qui il gagna de nombreux duels, mais beaucoup moins performant face à Pavard qui a été auteur d’une belle prestation ce soir.

Danielsson (4) : Fautif et quelque peu trop passif sur l’enchaînement de Thuram, le défenseur évoluant depuis près d’un an dans le championnat chinois ne fit pas le poids face à la technique des attaquants français.

Lindelöf (5,5) : Important en ce qui concernait de dégager les centres précis des latéraux adverses, la mancunien céda finalement sa place au profit de Helander à la 66e.

Lustig (4) : Bien trop faible pour défendre à la fois sur un Giroud des grands soirs et sur un Marcus Thuram déchaîné, l’expérimenté suédois n’a tout simplement pas fait le poids. Remplacé par Krafth à la 66e.

Forsberg (5) : Beaucoup moins créatif qu’avec son club du RB Leipzig, le numéro 10 n’a pas été en mesure d’inquiéter la défense adverse tant Pavard le marquait de près.

Olsson (4,5) : En manque d’impact physique dans le cœur du jeu, il n’a pas réussi à contrecarrer le plan des hommes de Didier Deschamps qui ont insisté sur l’intensité des duels ; là où il n’aura pas performé donc.

Larsson (5,5) : Joueur à vocation offensive le plus influent de la Suède, il a été indispensable dans les transitions en permettant à ses coéquipiers de se projeter rapidement grâce à ses passes de qualité. Remplacé par Cajuste à la 87e.

Claesson : (5,5) : Unique buteur de son pays, il profita d’une mauvaise relance de Pogba pour tromper Lloris avec une déviation involontaire d’un défenseur français. Remplacé par Quaison à la 66e.

Kulusevski (5,5) : Intéressant avec sa belle qualité de dribble notamment, c’est souvent le turinois qui a amené le danger dans la surface de Lloris en déstabilisant la défense des Bleus.

Berg (5) : Meilleur dans le domaine aérien que Presnel Kimpembe, il s’y est souvent imposé avec une certaine aisance. Remplacé par Isak à la 86e.

Romain Caballero.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer