Ligue des Nations – 2ème j. | Les notes de France – Pays-Bas (2-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du matchGriezmann (7,5) : C’est le Griezmann que l’on a envie de voir. Celui qui a une grande activité sur le plan offensif, qui trouve ses attaquants dans le bon tempo. Sa relation avec Mbappé s’est bien vue ce soir mais c’est la prestation globale de Griezmann qui est remarquable notamment par sa capacité à se situer entre les lignes et à demander le ballon toujours au bon moment. S’il n’a pas marqué ou donné de passe décisive, son importance dans le jeu est capitale. Il a été de toutes les offensives de son équipe et a été capable de jouer en une touche et en déviation pour mettre de la vitesse dans le jeu. Remplacé par N’Zonzi (80′).

 

 

France

Areola (4,5) : Rien à signaler pendant plus d’une heure jusqu’à une double occasion. La première termine en six mètres et la seconde termine au fond des filets. Loin d’être exempt de tout reproche sur l’intérieur du pied de Babel, Areola, la main pas assez ferme ne fait que dévier la trajectoire du ballon qui termine dans ses buts.

Pavard (5,5) : Solide défensivement pendant toute la partie, il se laisse pourtant passer devant par Babel sur l’égalisation. Il a réalisé plusieurs interceptions qui lui ont permis de se projeter vers l’avant. Peu timide à l’idée d’aller de l’avant, il a beaucoup apporté sur le plan offensif également.

Varane (6,5) : En véritable patron de cette défense, il a su contenir l’armada offensive adverse amené par Depay. Plusieurs fois il a couvert les erreurs de ses coéquipiers comme sur la glissade d’Umtiti devant Depay.

Umtiti (5,5) : Hormis une glissade devant Depay, le match du défenseur du Barça a été propre. Il n’a pas eu beaucoup de tâches défensives à réaliser mais a effectué le peu de travail qu’il a eu à faire.

Hernandez (6) : Jamais mis en danger, il faut dire que les ailiers bataves n’ont pas touché beaucoup de ballons pour se projeter et aller défier les latéraux français. Hernandez s’est même distingué offensivement avec des courses vers l’avant toujours bien senties. Remplacé par Mendy (62′).

Pogba (7) : Celui qui s’est révélé comme un leader pendant la Coupe du Monde l’a encore une fois démontré ce soir, tout comme il l’avait fait contre l’Allemagne. Des passes qui cassent des lignes et qui créent des décalages, un jeu en une touche mais surtout Pogba a toujours suivi ses actions apportant une solution supplémentaire. C’est souvent lui qui a lancé le pressing avec Griezmann, et c’est aussi lui qui est le dépositaire du jeu français. Si on le voit souvent très bas sur le terrain depuis plusieurs matchs, c’est aussi pour cette raison.

Kanté (7) : Kanté a fait du Kanté, comme toujours on a envie de dire. Mais il ne faut pas banaliser ses performances car elles sont toujours aussi impressionnantes. Toujours aussi important à la perte du ballon mais dans ce genre de match c’est surtout par sa sobriété et sa première relance qu’il se distingue.

Matuidi (5,5) : Peut-être le joueur le moins en vue de l’équipe ce soir malgré ses multiples courses vers l’avant. Capable aussi de faire les efforts des deux côtés du terrain, c’est lui qui délivre la passe décisive sur l’ouverture du score de Mbappé d’un centre parfait.

Mbappé (6) : Auteur de l’ouverture du score sur un centre de Matuidi, il a passé beaucoup de temps à venir chercher les ballons très bas sur le terrain. Pas toujours juste dans ses choix, il a eu le mérite de vouloir dynamiter la défense adverse et mettre le feu. Il a bien tenté à plusieurs reprises de partir de loin mais a souvent été attendu et même en un contre un, il n’a pas eu le coup de rein nécessaire.

Griezmann (7,5) : Voir ci-dessus.

Giroud (6,5) : Après 10 matchs sans marquer en équipe de France, Olivier Giroud a mis fin a cette disette seulement quelques secondes avant d’être remplacé par Dembélé (88′) qui n’est finalement rentré que très tard. Il a pesé sur la défense et a réalisé de nombreux appels notamment sur les centres.

 

Pays-Bas

Cillessen (4,5) : Malgré la domination tricolore, le portier des Pays-Bas n’a pas eu énormément de trail à réaliser. S’il ne peut rien sur le premier but, il dévie la reprise puissante de Giroud dans ses buts mais ne peut rien faire de plus.

Tete (4,5) : En souffrance dans la première demi-heure face à Matuidi, Hernandez et les autres, il a su remonter la pente notamment après la pause. Il a ensuite pris le dessus dans son duel avec Matuidi poussant la France a passer de l’autre côté. Remplacé par Janmaat (80′).

De Ligt (5) : Très peu hésitant à l’idée de mettre le pied, souvent à la limite de la régularité, il a eu toutes les peines du monde à contenir le côté gauche français en première période, tout comme Tete. Incapable de venir au soutien de son coéquipier dans un premier temps, il a fait les efforts ensuite pour bloquer les offensives de ce côté.

Van Dijk (6,5) : Capitaine de cette équipe et pas pour rien puisqu’il est le vrai patron de cette défense hollandaise. A l’image de son un contre gagné face à Mbappé, il excelle dans son rôle d’axial et si par moment il est pris de vitesse, il est toujours capable de compenser par sa science du placement et de l’anticipation. Il a, a plusieurs reprises, rattrapé les errances défensives de ses coéquipiers mais n’a pas pu empêcher la défaite.

Blind (6) : Pas spécialement sollicité directement, il est surtout venu en renfort de Babel, joueurs très offensif. Et à eux deux, ils ont constitué un mur très solide pour les attaquants français qui ne sont que très rarement passés. L’ancien Mancunien a stoppé à plusieurs reprises les courses de Mbappé en défendant debout ce qui est notable.

Babel (6,5) : S’il a égalisé après être passé devant Pavard sur un centre parfait, c’est par son activité globale que Babel s’est faite remarquer dans cette partie. Que ce soit son travail défensif mais aussi ses courses vers l’avant lorsque son équipe a été en position d’attaquer. Remplacé par De Jong (88′).

Pröpper (5,5) : Un des seuls milieux à avoir surnagé dans cette partie. Mais bien trop seul pour résister à la force des Bleus dans le coeur du jeu, il a souffert surtout lorsque son équipe n’avait pas ballon mais ne faisait pas les efforts pour le récupérer. Bien plus à l’aise dans un rôle de distributeur et relanceur lorsque la Hollande a eu le ballon.

De Jong (4) : Asphyxié par le duo Pogba-Kanté, il a passé une sale soirée. Jamais vraiment dans le coup, ni en défense, ni en attaque il n’est pas venu au soutien de son équipe. Dépassé par la vitesse dans l’entre-jeu, il s’est fondu dans le bloc défensif mais n’a pas su contenir les déplacements de Griezmann, Pogba ou Mbappé.

Promes (5) : Malheureux de rendre le ballon à Matuidi de la tête sur le premier but, le jeune joueur qui vient de signer à Séville a montré quelques unes de ses qualités dans cette partie mais n’a pas pu faire étalage de tout son talent face à la domination de l’équipe de France.

Wijnaldum (3,5) : Fantomatique pendant une grande partie du match, il n’a jamais osé lancer le premier pressing vers les milieux tricolores qui faisaient trop facilement ce qu’ils voulaient dans le jeu. Peu en vue sur les phases offensives de son équipe, il est remplacé par Vormer (82′).

Depay (4) : Peu trouvé, l’attaquant de l’OL n’a pas pu profiter de sa bonne forme du moment pour se signaler dans cette partie. Il faut dire que Varane et Umtiti ont été deux clients très sérieux pour le priver de ballon. On a senti que ses déplacements avaient été étudiés.

 

 

Benoît Castéla

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.