* Ligue des Nations *

Ligue des Nations - 1ère j. | Les notes d'Islande - Angleterre (0-1)

Homme du match : Arnason (7,5) : Le capitaine islandais a livré une solide prestation ! Appliqué dans son marquage de Kane, il a laissé peu de libertés à l'attaquant anglais. Ses interventions ont été propres notamment dans le domaine aérien où il a été cherché un grand nombre de ballons.

Islande (4-4-2)

Halldorsson (5,5) : Le portier expérimenté de l'Islande a bien tenu son but. S'il a parfois peiné dans ses sorties, il a été plutôt solide dans ses interventions globalement. Néanmoins, il a du céder sur le penalty de Sterling.

Magnusson (5) : Son début de match ne fut pas évident. Il a été mis à contribution par Sancho qui l'a sans cesse provoqué sur le côté et l'a souvent éliminé grâce à sa vitesse. Mais, ensuite, l'écart s'est réduit et, avec Sterling, l'arrière-gauche a su tenir bon et empêcher au maximum les infiltrations dans la surface islandaise.

Arnason (7,5) : Voir ci-dessus.

Ingason (6) : Un match courageux, efficace défensivement. Il a été rigoureux pour fermer la porte aux attaquants anglais. Néanmoins, c'est lui qui concède le penalty de la victoire anglaise pour un bras qui traînait sur une frappe cadrée de Sterling. En outre, il a été exclu sur cette faute.

Hermannsson (6,5) : Assez discipliné sur le plan tactique, il a bien géré ses différents opposants que ce soit Sterling ou Sancho, les empêchant souvent de déborder sur son côté et les obligeant à repiquer dans l'axe. Il a affiché une propreté dans la relance et dans le jeu de passes également.

Traustason (5,5) : Physiquement, il a eu un match éprouvant avec de nombreux efforts à accomplir dans le registre défensif. Ce fut globalement une réussite tant il a su gêner les milieux anglais. Hallfredsson l'a remplacé (76').

Palsson (7) : Il a mis une grosse intensité en milieu ! Très présent dans l'axe, il fut sur chaque ballon, tout le temps, dans un rôle défensif pleinement assumé. Il a abattu un gros travail physique pour contrecarrer sérieusement le jeu collectif anglais dans l'entrejeu.

Bjarnason (5) : Très actif défensivement, il n'a pas pu souvent exprimer ses qualités techniques dans la construction du jeu. Son apport physique n'est pas négligeable. Par contre, il a raté l'occasion de ramener un point pour sa formation en ratant totalement le penalty de l'égalisation pour l'Islande.

Thorsteinsson (4,5) : Un peu effacé ! Il n'a pas été à la fête dans un rôle très défensif où il a beaucoup subi les courses de Sterling. Il a parfois même semblé un peu perdu sur le pré. Sigurdsson l'a remplacé (66').

Bödvarsson (3) : Ce fut un match difficile pour lui ! Peu de ballons à utiliser, pas d'occasions, il a surtout beaucoup couru et défendu mais son match ne sera pas mémorable. Remplacé par Fridjonsson (90+1').

Gudmundsson (4) : Un peu plus en vue que son partenaire de l'attaque, il a parfois réussi à prendre Walker dans son dos et à venir jeter le trouble dans la défense anglaise. Mais, il n'a pas vraiment su inquiéter Pickford avec un tir ou une occasion.

Angleterre (4-1-4-1)

Pickford (5,5) : Peu à dire sur lui tant son travail fut mince. Il a réalisé un bon arrêt et quelques bonnes sorties sur coups de pied arrêtés.

Trippier (5,5) : Défensivement, il a plutôt bien géré son match, commettant peu d'erreurs et restant vigilant pendant 90 minutes. Offensivement, il a apporté sur certaines actions, combinant avec ses attaquants pour ouvrir des espaces dans la défense adverse même s'il aurait sans doute pu mettre plus de vitesse dans ses incursions.

Dier (6) : Un match serein, calme et surtout propre de sa part. Il a bien tenu la défense anglaise et n'a pas commis d'erreurs importantes pendant cette partie.

Gomez (5,5) : Une prestation correcte. Il a été dominateur face à une attaque islandaise très limitée mais il a aussi été très actif dans la relance et la construction des actions offensives anglaises. Seul point noir, le penalty qu'il concède en fin de match et qui aurait pu faire perdre les trois points à son équipe.

Walker (4,5) : Trop d'erreurs pour le latéral des Citizens ! Il a réussi à subir défensivement face aux rares incursions adverses, se faisant piéger à plusieurs reprises dans la profondeur. Son jeu offensif fut plutôt correct et propre mais son engagement trop prononcé dans les tacles lui a coûté sa place sur le terrain. Il a été exclu pour deux cartons jaunes (70').

Rice (5) : Son match fut un peu terne. Il n'a pas semblé dans le bon tempo tout au long de la rencontre, ne réussissant pas à élever son rythme notamment dans la vitesse d’exécution. Par contre, il a montré des gages de sûreté dans le jeu défensif.

Sterling (6,5) : Il fut l'un des Anglais les plus actifs. Ses déplacements avec ou sans ballon ont été nombreux. Il a multiplié les débordements, donnant de la vitesse au jeu anglais même si ses actions ont parfois manqué de précision dans leur conclusion. Il a pris ses responsabilités en inscrivant le penalty anglais en fin de match (90').

Foden (4) : Pour sa première sélection, le jeune prodige de Manchester City a clairement déçu ! Trop peu en vue, il a été éteint par la densité islandaise dans l'axe du jeu et n'a pas réussi à donner du rythme au jeu anglais. Remplacé par Ings (68').

Ward-Prowse (6,5) : Grosse activité du milieu de Southampton ! Il fut le meilleur anglais de l'entrejeu grâce à sa qualité dans la récupération, sa projection vers l'avant et ses très nombreuses courses pour fendre le bloc islandais.

Sancho (5,5) : Il a réalisé une bonne entame de match, mettant beaucoup de vitesse sur son côté droit et causant de sérieux problèmes aux défenseurs islandais. Par la suite, son influence fut bien plus réduite notamment après son repositionnement à gauche. Alexander-Arnold a pris sa place (73').

Kane (5,5) : Une prestation honnête du capitaine des Three Lions. Il s'est montré dangereux en début de match, se créant quelques situations et marquant un but refusé pour hors-jeu. Par la suite, il a manqué de ballons et d'espaces pour continuer sur sa lancée. Il a paru plus isolé et surtout moins présent près des buts d'Halldorsson. Greenwood a pris sa place (78').

Fermer
Fermer