Ligue des Nations – 1ère j. | Les notes de Italie – Pologne (1-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Lewandowski (7): Tout prêt d’être passeur décisif dès la 5e minute il récidive sur le but de Zielinski d’un amour de centre au second poteau. Très intelligent dans le jeu il est à deux doigts de marquer suite à une frappe contrée de Blaszczykowski à la 47e. Dans tous les bons coups et excellent dans son utilisation du ballon et son jeu dos au but, le munichois été ce soir une classe au dessus.

Italie (4-3-3)

Donnarumma (6): Bon match de la part du futur taulier de la squadra. Sérieux il est déjà auteur d’un magnifique arrêt des la 5e minute. Une nouvelle grosse parade à la 25e mais il ne peux malheureusement rien sur la reprise de Zielinski. Il reste cependant léger au niveau des relances. 

Zappacosta (5): Moins offensif que son pendant à gauche il a plutôt bien fais le boulot défensivement malgrès quelques difficultés face à la bonne entente entre Reca et Blaszcikowski.

Bonucci (6): Solide, le revenant turinois est à créditer d’un bon match. Sérieux et appliqué défensivement il a parfois un peu trop usé du jeu long dans la relance oubliant bien souvent ses milieux.

Chiellini (6,5): Une erreur de relance dès la 3e minute qui aurai pu coûter cher, le patron de la défense italienne a très bien défendu sur un Lewandowski des grands soirs avec notemment une très bonne interception à la 43e. Averti après 8 minutes de jeu.

Biraghi (5,5): Discret en première période, le latéral Italien s’est ensuite montré très offensif en seconde période avec de nombreux centres manquants cependant de précisions. Une bonne première sélection dans l’ensemble.

Pellegrini (4): Le joueur romain a, comme ses coéquipier du milieu, eu beaucoup de mal en première mi-temps. Très peu d’impact sur le jeu italien. Logiquement remplacé à la mi-temps par  Bonaventura (6,5) : Auteur d’une bonne entrée avec beaucoup plus d’envie et une justesse technique appréciable. Il a fluidifié le jeux italien et a été le principale artisant de la meilleure seconde mi-temps des italiens.

Jorginho (4,5): Le récent londonien a été tout bonnement transparent. Lui qui a pour responsabilité d’être le regista de la squadra azzura n’été clairement pas au niveau ce soir. C’est lui qui perds la balle qui entraîne le but polonais. Il sauve quelque peu son match en égalisant sur pénalty d’un beau contre pied plein de sang-froid.

Gagliardini (4): Géné par le pressing polonais en première mi-temps il n’a pas vraiment montré meilleure visage en seconde. Un match raté du nerazzuri.

Bernardeschi (5,5): Il possède une qualité technique au dessus de la moyenne c’est certain. Cependant il agit beaucoup trop par intermittence. Une belle roulette à la 17e, tout proche de trouvé le cadre à la 36e et la 52e minute.

Balotelli (3,5): Inexistant. Le colosse italien n’était que l’ombre de lui même sur la pelouse de Bologne. A court de rythme le pensionnaire de ligue 1 ne s’est distingué que par une frappe forcée à la 36e minute. Remplacé par Belotti à la 60e, pas vraiment plus en vue. 

Insigne (6): Il Magnifico a été une des rares satisfactions coté italien en première mi-temps. Joueur le plus percutant il est notamment auteur de la première frappe italienne d’une reprise au dessus. Très remuant par la suite il cédera sa place à Chiesa à la 71e dont l’entrée pleine d’envie permettra au sien de revenir au score. Il concède le pénalty sur une faute de Blaszczykowski et aurai pu marquer d’une belle frappe flottante.

 

Pologne (4-4-1-1)

Fabianski (6): Le portier préféré à Szczesny à fais le boulot avec de belles parades notamment devant Chiesa . Une erreur de relance sans conséquence à la 36e. Averti dans les arrêt de jeu pour du gain de temps.

Bereszynski (5): Le latéral droit est l’auteur d’un match moyen. Volontaire il a cependant été gêné par les montées incessantes de Biraghi.

Glik (6): Solide et dur sur l’homme il a parfaitement muselé Balotelli puis Belotti. Peu inquiété en première mi-temps cependant.

Bednarek (6): Même constat que pour Kamil Glik, solide très juste dans son placement.

Reca (5,5): Première sélection pour le jeune latéral gauche polonais qui s’est montré entreprenant dan son couloir. Belle entente avec Blaszczykowski.

Blaszczykowski (5):  Averti dès la 17e minute, l’ailier de Wolfsburg a été plutôt bon sur son coté avec certaine abnégation qu’on lui connait. Auteur d’une jolie aile de pigeon qui découlera sur une frappe malheureusement contrée. Il terni sa prestation en concédant un pénalty suite a une faute par derrière sur Chiesa. Remplacé par Pietrzak à la 80e.

Krychowiak (6): Bon match de la part de l’ancien parisien. Il a été le véritable patron du milieu de terrain polonais coupant bien les lignes de passes et étant juste dans ses transmissions vers l’avant. Une belle frappe à la 25e.

Klich (5): La pierre angulaire du milieu de Marcelo Bielsa à Leeds a réalisé un match moyen. Auteur d’un gros début de saison en Champonship il a ce soir été discret. Averti à la 13e minute et remplacé à la 55e par Szimanski auteur d’une frappe contrée en fin de match.

Kurzawa (5,5): Le néo joueur de ligue 1 a fait un bon match sur son aile gauche étant très endurant et auteur de beaucoup d’aller retour pour aider son latéral. Relativement discret dans les phases plus offensives.

Zielinski (6,5): Il perds un premier face à face dès la 5e minute mais ouvre le score d’une belle reprise à la 39e, seul au second poteau et excellemment servi par Lewandowski. Un régal balle au pied il aura fais beaucoup de mal à la défense transalpine jusqu’à sa sortie à la 65e remplacé par Linetty autre pensionnaire de Calcio A.

Lewandowski (7): Voir ci-dessus.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.