Homme du match : Zielinski (7) : Le milieu polonais du Napoli a été étincelant ! Timoré en début de match, il a pris ses marques au fil de la rencontre. Au fur et à mesure, son influence a été manifeste dans une équipe polonaise qui a pris le dessus sur son hôte portugais. Son jeu de passes et sa vision du jeu ont fait la différence sur la défense lusitanienne. Il a été remplacé par Szymanski (90+5'). Portugal (4-3-3) Beto (6,5) : Le portier de la Seleção a eu du boulot ! Il a ainsi réalisé plusieurs arrêts déterminants face...

Homme du match: Rui Patricio (7): S'il n'a été que peu sollicité en seconde période, c'est en première que ses qualités se révèlent salvatrices. Quand les Italiens se montrent dangereux devant le but, il exploite son sens du timing et enchaîne les choix judicieux pour les empêcher de prendre l'avantage, permettant ainsi aux Portugais de pouvoir continuer à gérer le match et à s'en sortir avec un nul qui leur assure la qualification. Italie (4-3-3) Donnarumma (6.5): S'il n'est que rarement sollicité, il répond présent lorsque les Italiens ont besoin de lui, comme sur cette frappe de Bruma en fin de match qui...

Homme du match : De Jong (8,5) : Un récital. Toutes ses sorties de balles, ses orientations et ses contrôles ont été justes. Il a aussi délivré plusieurs caviars et a été présent au pressing et à la récupération. Une capacité incroyable à dicter le contrôle du match. Si l'équipe de France n'a quasiment pas eu la balle, c'est en grande partie grâce à l'excellente prestation du milieu de l'Ajax. Il aurait réalisé le match parfait s'il avait marqué en fin de match, mais il obtient tout de même un pénalty à la 94ème. Pays-Bas (4-2-3-1) Cillessen (6) : Très peu sollicité,...

Homme du match : Griezmann (7,5) : Encore un grand rendez-vous ou le colchonero répond présent avec les Bleus. Auteur d'un doublé ce soir dont une magnifique tête du haut de ses 1m75, Griezmann a été très bon dans le jeu. Il est également un des rares français à avoir existé en première période. Des efforts défensifs qui rassurent, il a impacté le jeu offensif des Bleus. Remplacé par Ndombélé a la 90ème.   France (4-3-3)   Lloris (6) : Le gardien de but des Bleus n'a pas la main ferme sur le penalty, mais il se rattrape bien à plusieurs reprises sur les occasions allemandes en première période. Il a montré une légère fébrilité au pied mais a assuré l'essentiel en repoussant une frappe de Gnabry en seconde...

Homme du match: Verratti (7,5): Le petit hibou des grands soirs, dans son style habituel, technique, fin, intelligent dans les petits espaces, et à l'initiation de nombreuses occasions. Il a été l'architecte d'une victoire qui aura mis du temps à se dessiner. Une pléthore de ballons touchés (130 au total) pour des pertes qui doivent se compter sur les doigts d'un seul pied.   Pologne Szczesny (7): Un match qui aurait été quasi-parfait sans ce cruel but dans le temps additionnel de la seconde mi-temps. Seul polonais réellement au niveau, il a longtemps maintenu le hold-up de son équipe grâce à des parades...

Homme du match : Henderson (6,5) : Il a beaucoup dézoné, a beaucoup récupéré et ses coups de pied arrêtés ont fait mal à la Croatie, offrant aux Three Lions ses deux plus grosses occasions. L'Anglais le plus dangereux. Croatie (4-3-3) Livakovic (6) : Il a fait l'arrêt qu'il fallait face à Rashford pour assurer le nul, et a été sauvé à deux reprises par ses montants. Pas un grand match, mais il a répondu à son devoir. Jedvaj (4,5) : Très maladroit et souvent pris de vitesse, il s'est souvent laissé débordé et s'est montré complètement absent du jeu offensif. Insipide. Lovren (5,5) : Très rustre...

Homme du match : Griezmann (7,5) : C'est le Griezmann que l'on a envie de voir. Celui qui a une grande activité sur le plan offensif, qui trouve ses attaquants dans le bon tempo. Sa relation avec Mbappé s'est bien vue ce soir mais c'est la prestation globale de Griezmann qui est remarquable notamment par sa capacité à se situer entre les lignes et à demander le ballon toujours au bon moment. S'il n'a pas marqué ou donné de passe décisive, son importance dans le jeu est capitale. Il a été de toutes les offensives de son équipe et a...

Homme du match : Lewandowski (7): Tout prêt d’être passeur décisif dès la 5e minute il récidive sur le but de Zielinski d'un amour de centre au second poteau. Très intelligent dans le jeu il est à deux doigts de marquer suite à une frappe contrée de Blaszczykowski à la 47e. Dans tous les bons coups et excellent dans son utilisation du ballon et son jeu dos au but, le munichois été ce soir une classe au dessus. Italie (4-3-3) Donnarumma (6): Bon match de la part du futur taulier de la squadra. Sérieux il est déjà auteur d'un magnifique arrêt des la...

* Ligue des Nations *Homme du match : Aréola (8): Pour sa première titularisation, le portier français a été parfait dans sa gestion, sa concentration et ses anticipations. Il a fait preuve de vigilance face aux tirs de Werner (18',57') mais a réellement impressionné sur quatre grosses parades (65',72',75',75'). Première titularisation, pleine de promesse pour l'avenir du jeune portier français. France (4-2-3-1) Aréola (8): voir ci-dessus Pavard (5): En difficulté sur son côté droit face aux nombreuses accélérations de Werner, il n'aura pas su s'imposer sur son côté droit d'un point de vue offensif comme défensif. Varane (7): Capitaine en l'absence d'Hugo Lloris, il a encore une...