France - Danemark (1-2) : Les notes complètes [Ligue des Nations - 1ère j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Benzema (7) : Le moins que l’on puisse dire est qu’il se sera montré en forme pour cette rencontre. En effet, il a fait preuve d’une aisance technique qu’on lui reconnaît bien et dont il fait la démonstration à plusieurs reprises et notamment lors d’une époustouflant montée en profondeur où il enchaîne les éliminations d'adversaire (12’) ou encore lors de son somptueux but (le 37ème en sélection) qu’il inscrit sur un une-deux de Nkunku qu’il agrémente d’un double-contact et d’un crochet (51’).  

 

France (3-4-3)

 

Lloris (5) : Une prestation mitigée avec d’une part de belles parades exécutées (71’) (85’) et d’autre part ces deux buts infligées par Cornelius en l’espace de vingt minutes (68’), (88’) qui ouvre la porte à une remise en question.

Koundé (4) : Trop approximatif dans ses réceptions de balles, un manque de communication avec ses coéquipiers placés à l’avant lui a fait défaut. Remplacé par Diaby (90’+2).

Varane (4) : Sans doute en raison de la fatigue liée à la fin de saison, il était loin de son meilleur niveau et a notamment eu du mal à rester solide sur ses appuis dans les quelques contacts qu’il a eu avec l’adversaire. Sur une gêne ressentie à la cuisse gauche, il est remplacé par Saliba (60’).

T.Hernández (5) : En dépit d’une bonne volonté dans la participation à la construction du jeu, il s’est montré négligent dans son positionnement sur son côté gauche, laissant ainsi le champ libre aux danois.

Coman (6,5) : Bien surveillé par Maehle, cela ne l'a pour autant pas empêché d’apporter sa valeur ajoutée à l’animation offensive avec une louable qualité technique. Il manque par ailleurs d’obtenir un coup franc sur une faute de Nelsson en première période (22’) . Remplacé par Clauss (90’+2). 

L.Hernández (4,5)  : Il a eu des difficultés à s’imposer dans un milieu de terrain où ses deux coéquipiers Kanté et Tchouaméni lui ont fait bien de l’ombre.

Tchouaméni (6,5) : En plus d’avoir été performant dans la récupération, il a su exprimer du caractère dans sa conservation de balle. Qui plus est, il a été crucial dans l’orientation du jeu français. 

Kanté (6,5) : Complétant à la perfection le travail de Tchouaméni dans la récupération, il a réalisé une activité intéressante. Plein d’énergie et de détermination, il a été en mesure de créer des occasions favorables à son équipe à l’image de cette frappe enroulée qui finit sur le poteau (80’)  laissant au passage de marbre le portier danois.

Griezmann (4,5) : Souvent amené à décrocher assez bas, il a eu du mal à briller offensivement, des difficultés qui sont en cohérence avec sa saison compliquée qu'il a eu avec son club L’Atlético de Madrid. Remplacé par Rabiot (77’).

Benzema :  Voir ci-dessus.

Mbappé (5,5) : Comme à son habitude, il n’a pas hésité à signaler sa présence sur le terrain entre autres au travers dans ce cadre-ci de sa plaisante complicité avec Benzema comme peut l'illustrer cette passe pleine de lucidité et bien amenée qui réalise à ce dernier (15’). Cependant, il n’a pas été apte à laisser libre recours à son efficacité offensive avec pour cause une gêne au genou qui le contraint à se faire remplacer en seconde période par Nkunku (46’).

 

  Danemark (4-5-1)

 

Schmeichel (5,5) : Malgré ce but encaissé sur une magnifique action conduite par Benzema (51’), il a su globalement rester vigilant et a été capable d'effectuer des arrêts intéressants comme l’illustre sa lucide intervention une nouvelle fois face au numéro 19 (48’).

Maehle (6) : Il a réalisé un bon marquage sur Coman qu’il n’a d'ailleurs pas lâché d’une semelle. Il a également été capable de mettre de la vitesse lorsqu’il le fallait et a représenté un appui de taille à son attaque comme sur cette reprise de balle en provenance Dolberg qui trouve le poteau (4’). 

Vestergaard (5,5): Solide défensivement, il a notamment effectué des interventions robustes. Remplacé par Kristensen (59’).

Nelsson (5,5) : Une appréciable réactivité dans ses déplacements qui a permis de faire barrage à certaines montées en profondeur de l’adversaire comme celle de Coman (18’).    

Andersen (5) : Correct dans ses interceptions de balles, il a néanmoins  manqué d’inspiration sur le plan offensif avec des difficultés à monter vers l’avant.

Delaney (5) : Impliqué dans la circulation du ballon, il a eu quelquefois du mal à résister dans sa conservation de balle face à la solidité du milieu de terrain central adverse. Remplacé par Jensen (85’). 

Hojbjerg (5) : Pas toujours le plus expressif dans les appels, il a toutefois réussi à produire des choses intéressantes balle au pied comme en atteste cette passe décisive pour Cornelius (68’).

Eriksen (5,5) : Une précisions dans ses passes et une clairvoyance dans l’orientation du jeu à saluer. 

Olsen (6) : Il a mis l’impact dans sa vitesse et à montrer que lui aussi était capable d'une grande qualité technique sur le terrain qui a par ailleurs su faire reculer à certains moments la formation française. Remplacé par Braithwaite (84’). 

Wass (5) : Peu visible, il a peiné à se montrer créatif dans la surface de réparation adverse. Remplacé par Damsgaard (59’).

Dolberg (5,5) : Combatif, il a donné du sien pour créer des occasions et a assuré sa présence dans la deuxième partie du terrain. Il manque de délivré une passe décisive pour Maehle qui voit sa frappe atterrir sur le poteau au plus grand soulagement de Lorris (4’). Remplacé par Cornelius (59’) qui réalise une entrée renversante avec un doublé inscrit de ses crampons en faveur des danois.

 

 

Lire plus