Euro 2020 - 1ère j. | Les notes de Turquie - Italie (0-3)

Homme du match : Spinazzola (7,5) : Il a été le métronome du jeu italien ce soir. Il a été très important défensivement, mais également dans la relance, tout comme dans l'apport offensif, allant jusqu'à offrir une passe décisive à Immobile. Match remarquable de la part d'un joueur que l'on attendait peut-être pas à ce niveau là ce soir.

TURQUIE (4-1-4-1) :

Cakir (4) : Très peu d'arrêts ce soir, des relances hasardeuses, mauvaise prestation ce soir.

Celik (3,5) : Il s'est totalement fait déborder tout le match par les joueurs adverses évoluant sur son couloir, il n'a de plus rien apporter offensivement.

Demiral (4,5) : Malgré un but contre son camp malheureux, c'est le seul défenseur turc qui a réussi à intercepter des tirs, des passes, des centres, et à maintenir à bonne distance les italiens quand ils avaient le ballon.

Soyuncu (3) : Match catastrophique de la part d'un joueur sortant pourtant d'une très bonne saison avec Leicester. On s'attendait à voir un autre niveau de sa part ce soir. Toujours en retard, absent dans les duels aériens, très mauvais placement et mauvaise lecture de jeu.

Meras (4,5) : Malgré un duel pas facile à gérer pour un joueur évoluant en ligue 2 face à un joueur sortant d'une très bonne saison à Sassuolo, il réalise la moins triste performance des 4 défenseurs en rivalisant sans complexe avec Berardi.

Yokuslu (3,5) : Incapacité totale à ressortir le ballon plus loin que la ligne médiane, à faire des passes courtes propres ou à proposer une solutions à ses coéquipiers, il est passé comme le reste de son équipe à côté de son match. Remplacé à la 65e minute par Kahveci.

Tufan (4) : Tout comme Yokuslu, pas dans son match, très peu de relance constructive, il se faisait facilement manger par le pressing italien. Remplacé à la 64e minute par Ayhan.

Yazici (3) : Il a perdu la quasi totalité des ballons arrivant jusqu'à lui. Il s'est ensuite résolu à jouer plus bas sur le terrain, sans grand impact sur la capacité défensive de son équipe. Remplacé à la mi-temps par Under.

Karaman (3,5) : Difficile de produire du jeu en recevant que très peu de ballons et le peu arrivant jusqu'à lui étant souvent mal donnés. Il a cependant su négocier aucun ballon pour créer le danger dans la défense italienne. Remplacé à la 76e minute par Dervisoglu.

Calhanoglu (3) : Il a en plus de montré aucun jeu, beaucoup de nervosité, il n'était très certainement pas concentré durant tout le match.

Yilmaz (3) : Il n'a provoqué aucun danger dans la défense italienne. Le peu de ballons venant jusqu'à lui, il les a gâché. Bien qu'il n'a pas été aidé par l'absence de jeu turque.

ITALIE (4-3-3) :

Donnarumma (5,5) : Il n'a pas réellement eu de travail à effectuer ce soir.

Florenzi (6) : Il a su allier présence offensive et repli défensif. Malgré qu'il soit moins monté qu'à son habitude. Remplacé à la mi-temps par Di Lorenzo.

Bonucci (7) : Il a totalement effacé Yilmaz, et réalisé une prestation défensive sérieuse, bien aidé par le pressing de ses milieux.

Chiellini (6,5) : Malgré quelques dépassements de fonctions douteux, il a réalisé une bonne prestation sur le plan défensif.

Spinazzola (7,5) : Voir en haut de l'article.

Jorginho (7) : Une bonne présence au milieu de terrain, avec un bon pressing, permettant à l'Italie une totale maitrise du ballon, très bon match !

Locatelli (7) : Tout comme Jorginho, très bon travail à la fois défensif, mais aussi offensif, il a pu grâce a ses récupérations hautes soutenir les attaquants dans l'apport offensif. Remplacé à la 74e minute par Cristante.

Barella (6,5) : Peut-être légèrement en dessous de ses deux collègues au milieu de terrain ce soir, il a moins apporter sur l'aspect offensif, mais a réalisé un super bon pressing permettant à l'Italie de garder le contrôle du ballon.

Berardi (6) : Il a eu beaucoup de mal à s'imposer sur son couloir face à un Meras bien attentif. Remplacé à la 85e minute par Bernardeschi.

Insigne (6,5) : Malgré un beau but, il a gacher beaucoup d'occasions en tentant sa chance à des moments où il n'aurait peut-être pas du. Il a cependant très bien participer au jeu de son équipe pour essayer de trouver les espaces dans une défense turque très compacte en première mi-temps. Remplacé à la 81e minute par Chiesa.

Immobile (7) : Malgré une première mi-temps compliquée, il est monté en puissance au fur et à mesure de la rencontre et a inscrit un but et a délivré une magnifique passe décisive à Insigne. Remplacé à la 81e minute par Belotti.

Fabien.D

Voir aussi :