Euro 2020 - 1ère j. | Les notes de France - Allemagne (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Pogba (7,5) :

A l’aise ce soir, La Pioche a régalé de par des gestes techniques aussi beaux à voir qu’efficaces. Ses transmissions, courtes ou longues, ont toujours été bien dosées : preuve en est avec celle précédant le centre gagnant de Lucas Hernandez.

 

France (4-3-3) :

Lloris (5,5) : Le capitaine des Bleus a assuré l’essentiel en se montrant décisif lors des moments cruciaux.

L. Hernandez (6) : Tout de suite rentré dans le vif du sujet, en étant autoritaire dans ses premiers contacts, le natif de Marseille a coupé court à de bien nombreuses montées de Joshua Kimmich.

Kimpembe (5,5) : Bonne performance globale de la part du défenseur parisien qui est resté solide et attentif pour repousser le danger des seize mètres cinquante.

Varane (6,5) : Impérial dans ses duels entrepris, le joueur formé à Lens a joué un rôle prépondérant quant à la gestion des phases défensives de son équipe.

Pavard (5,5) : Finalement assez peu monté dans le camp adverse, le latéral droit a malgré tout assuré un travail défensif de qualité ; où il a mis en échec constant un Gnabry, contraint de se réaxer.

Pogba (7,5) : Voir ci-dessus.

Rabiot (6,5) : Impressionnant dans l’entre-jeu, le joueur de la Juventus a régulièrement fait la différence en récupérant lui aussi de nombreux ballons. Sa faculté à se projeter dans la foulée a également fait un bien fou aux attaques françaises. Remplacé par Dembélé à la 94e.

Kanté (6) : Récemment vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea, Ngolo Kanté rend une copie une nouvelle fois excellente. Présent aussi bien à la récupération, qu’à la distribution du ballon, le Français s’est montré déterminant pour amener les Bleus à cette victoire.

Griezmann (5,5) : Peut-être moins dangereux en attaque, Grizou est resté concentré pour effectuer d’innombrables replis défensifs qui auront donc suppléé ses coéquipiers du milieu et de la défense.

Benzema (5) : Pas toujours trouvé dans la surface allemande, KB19 a néanmoins participé aux tâches défensives, ainsi qu’aux unes-deux dans le camp adverse. Prestation encourageante pour son retour, mais il peut encore mieux faire en redevant décisif. Remplacé par Tolisso à la 89e.

Mbappe (5,5) : En jambes durant ce match, la pépite des Bleus a pu mettre des coups d’accélération dés qu’il touchait la balle. Il a été en mesure de mettre en difficulté le côté droit du milieu de la Mannschaft.

 

Allemagne (3-4-3) :

Neuer (5,5) : Rassurant dés son premier arrêt face à Mbappe, le gardien mythique de l’Allemagne et du Bayern est toutefois pris à contre-pied par un de ses défenseurs.

Rüdiger (5) : Premier relanceur de cette équipe dirigée par Joachim Löw, il a été moins impressionnant dans sa propre partie de terrain ; lui qui fut si solide pourtant cette saison avec Chelsea.

Hummels (3,5) : Malheureux au bout d’une vingtaine en marquant contre son camp, le Champion du Monde 2014 a eu un bien grand mal pour contrôler les offensives tricolores.

Ginter (6) : Précieux défensivement parlant, le joueur de 27 ans a été le défenseur le plus en réussite lors de cette rencontre. En effet, c’est bien lui qui repoussait inlassablement les centres venus des pieds de Mbappe ou de Hernandez. Remplacé par Can à la 88e.

Gosens (5,5) : Des percées toutes à fait louables, mais qui ont manqué d’être plus percutantes pour devenir réellement dangereuses. Une bien belle surprise pour un joueur fêtant ce soir sa 7e sélection en équipe nationale. Remplacé à la 88e par le joueur de l’AS Monaco, Volland.

Gundogan (5,5) : Une grosse occasion ratée en première mi-temps, ce dont il n’est pourtant pas habitué lorsqu’il joue avec Manchester City. De plus, il a mené un combat équilibré avec Kanté. Enfin, ses choix d’orientation de jeu ont été bien pensés et réussis.

Kroos (6) : Pas dans un bon jour d’un point de vue de ses coups de pieds arrêtés, le numéro 8 évoluant au Real Madrid a été d’une justesse remarquable afin de distribuer idéalement le jeu pour son équipe.

Kimmich (5,5) : Bien muselé par son coéquipier au Bayern Munich (L. Hernandez ndlr.), le champion d’Allemagne cette saison s’est bien repris au retour des vestiaires. Il a davantage réussi à se démarquer, avant d’enchaîner avec des centres envoyés dans des zones dangereuses.

Gnabry (3,5) : Difficilement trouvé dans de bonnes dispositions sur son côté gauche, le rapide ailier n’a pas été en mesure de faire des différences ce soir. Remplacé par Werner à la 74e.

Müller (4,5) : Ses tentatives de frappes, parfois lointaines, ont démontré le manque d’occasions franches pour l’Allemagne. Il a perdu quelques ballons qui ont souvent débouché sur des contre-attaques concédées.

Havertz (4) : L’homme qui avait donné la Ligue des Champions aux Blues de Chelsea, n’aura pas été aussi efficace ce soir. Effectivement, il s’est effacé petit à petit et se heurta presque systématiquement à la bonne défense de Lucas Hernandez. Remplacé par Leroy Sané à la 74e.

Romain Caballero.