Euro 2020 - 1/8 finale | Les notes de Suède - Ukraine (1-2 a.p.)

Homme du match: Zinchenko (8): au bon endroit au bon moment, il trouve la lucidité nécessaire pour débloquer la situation avec une très bonne frappe qui bat complètement Olsen. Généreux dans l'effort, c'est encore lui qui, dans un match tendu, délivre la passe décisive à Dovbyk, offrant ainsi à l'Ukraine la qualification pour les quarts de finale de cet Euro 2020.

Suède (4-4-2)

Olsen (5.5): il réalise quelques bonnes interventions lorsqu'il est sollicité mais ne parvient pas à éviter la défaite.

Augustinsson (5.5):  il tente quelques centres en début de match pour aider ses coéquipiers à débloquer la situation mais manque de précision. En phase défensive, il a tendance à laisser s'échapper un peu trop Yarmolenko. C'est Bengtsson qui prend sa place à la 83ème minute.

Danielson (5): il est solide et anticipe les mouvements des attaquants ukrainiens qui doivent rivaliser de créativité pour apporter du danger. Son intervention dangereuse dans les prolongations lui valent cependant un carton rouge qui met sérieusement en difficulté les siens pour la suite de la rencontre.

Lindelöf (6.5): bien placé, il oblige les hommes de Shevchenko à la frappe lointaine. Il finit par fatiguer au bout d'un match particulièrement intense, mais réalise globalement une prestation satisfaisante.

Lustig (6.5): efficace quand il le faut pour freiner la progression de son adversaire du soir, il cède sa place à la 83ème minute à Krafth. 

Forsberg (7.5): infatigable ce soir, il est omniprésent dans l'animation offensive suédoise. C'est lui qui, d'une frappe lointaine, répond au but de Zinchenko à la fin de la première période. Il touche également le poteau à deux reprises, manquant de peu d'offrir la victoire aux siens.

Ekdal (6.5): précieux dans le jeu suédois lorsqu'il s'agit de conserver le ballon, il manque peut-être légèrement d'impact offensif mais ne néglige pas d'apporter son aide en phase défensive.

Olsson (6.5): fondamental dans le coeur du jeu, il gagne une grande partie de ses duels et apporte beaucoup de solidité à cette équipe de Suède. C'est Helander qui prend sa place à la 101ème minute.

Larsson (5.5): mise à part quelques actions intéressantes, il a très peu d'influence sur la partie, du moins en ce qui concerne la phase offensive. Il cède sa place à Claesson à la 97ème minute.

Isak (5): très discret ce soir, il parvient tout de même à se procurer quelques actions éclatantes qu'il ne concrétisera pas. C'est Berg qui prend sa place à la 97ème minute.

Kulusevski (6.5): s'il ne trouve pas le chemin du but, il ne manque pas d'inspiration et participe activement à l'animation offensive de son équipe. Il cède sa place à Quaison à la 97ème minute.

Ukraine (4-3-3)

Bushchan (6): sa grosse intervention sur une frappe lointaine de Kulusevski permet aux siens de rester dans la partie. Il passe ensuite une soirée plutôt tranquille, puisque les Suédois bien qu'insistants ont du mal à trouver le cadre.

Karavaev (5.5): pas toujours à l'aise dans ses duels, les attaquants suédois lui donnent du fil à retordre. Il parvient à limiter la casse, mais prend quelques risques.

Zabarnyi (5.5): malheureux sur le but de Forsberg qu'il dévie dans ses filets, il a du mal à le contenir pendant une bonne partie du match. Il ne lâche toutefois pas l'affaire et finit par se rattraper avec quelques interventions décisives.

Kryvtsov (6): solide, il ferme des espaces que les Suédois très entreprenants ce soir n'auraient pas hésité à exploiter.

Matviyenko (6.5): il parvient à maîtriser son adversaire avec beaucoup de sérénité et enlève quelques ballons dangereux des pieds des Suédois.

Sydorchuk (6.5): précieux en phase défensive, il parvient à intercepter de précieux ballons. A noter qu'il tente également sa chance pour prendre l'avantage sur son adversaire du soir, mais sa frappe s'écrase sur le poteau. Bezus prend sa place à la 118ème minute.

Stepanenko (6.5): précieux dans le coeur du jeu, il ferme avec conviction les espaces aux hommes d'Andersson  mais a eu du mal à se faire valoir en phase offensive. Makarenko prend sa place à la 95ème minute.

Zinchenko (8): voir ci-dessus.

Yarmolenko (6.5): il réalise un match de grande intensité et manque à plusieurs reprises de trouver le chemin des filets. Son impact se fait tout de même sentir puisque c'est lui qui offre la passe décisive à Zinchenko en début de match. Il cède sa place à Dovbyk à la 106ème minute, qui inscrira le but décisif de la rencontre.

Yaremchuk (5.5): malgré quelques actions intéressantes, il est très peu trouvé par ses partenaires. Besedin, qui prend sa place à la 91ème minute, est contraint de sortir sur blessure à la 102ème minute pour Tsygankov. 

Shaparenko (6): si son impact offensif est plutôt limité ce soir, il fournit beaucoup d'efforts pour servir ses partenaires et n'hésite pas non plus à apporter son aide en phase défensive. Malinovskyi à la 61ème minute.