Euro 2020 - 1/8 finale | Les notes de France - Suisse (3-3 a.p., 4 tab à 5)

Homme du match: Yann Sommer (7,5): Auteur de plusieurs interventions décisives (5 arrêts), notamment devant Pavard en prolongations, il repousse malgré lui le piqué de Griezmann sur Benzema et est impuissant sur la frappe de Pogba. Il envoie son pays en quarts de finale de l'Euro après avoir arrêté le dernier tir au but de Kylian Mbappé.

 

France (3-4-3):

 

Lloris (6,5): Il ne peut strictement rien faire sur les trois buts suisses. Néanmoins, il arrête le penalty de Rodriguez alors que le score était en défaveur de la France. Sans lui, les Bleus auraient certainement été éliminés bien avant.

Kimpembe (5): Bien concentré dans les premiers instants, il a été l'auteur de bonnes interventions défensives mais il est pris dans son dos par Seferovic sur la deuxième réalisation de la Suisse. Il a transformé son tir au but mais cela n'a pas suffi.

Lenglet (3): Titulaire dans une défense à trois, il a vécu une première période compliquée, marquée par son duel qu'il perd avec Seferovic sur le but suisse. Remplacé par Kingsley Coman (46', 5,5), qui a participé à la quasi-totalité des occasions françaises après la pause. Dans le temps additionnel, il trouve la transversale de Sommer avant de se blesser en prolongations. Remplacé par Marcus Thuram (111').

Varane (6): Le meilleur défenseur français sur la pelouse. A plusieurs reprises, il a sauvé les meubles en étant bien placé dans la surface. Seule ombre au tableau: son manque d'agressivité sur le porteur sur l'égalisation à 3-3.

Rabiot (5): Des bons passages pour lui dans cette rencontre, il a pas mal apporté offensivement malgré un déchet important dans le dernier geste. Défensivement, il s'en est globalement bien sorti, si ce n'est sur le second but suisse où il est en retard.

Kanté (5,5): Dépassé en première période, ce qui est assez rare pour être souligné, il a tout de même haussé son niveau ensuite. Il s'est battu jusqu'au bout de la nuit pour récupérer des ballons même si cela n'a pas suffi.

Pogba (6,5): Il aura été certainement le meilleur joueur de l'Equipe de France lors de cet Euro. Encore aujourd'hui, il a dicté le tempo au milieu du terrain, et a inscrit le plus beau but du match à un quart d'heure de la fin. Il offre à Mbappé une grosse occasion juste avant les tirs au but.

Pavard (4): Il a vécu une soirée difficile. Le premier but vient de son couloir. Ensuite, il est coupable d'un tacle irrégulier dans la surface sur Zuber. C'était un peu mieux en prolongations mais on sait qu'il est capable de mieux faire.

Griezmann (6,5): Comme à son habitude, une grosse activité pour lui. Pas de but ou de passe décisive, mais il est impliqué malgré tout sur le deuxième but de Benzema, puisqu'il oblige Sommer à repousser comme il peut son piqué. Remplacé par Moussa Sissoko (88'). 

Mbappé (5,5): En jambes en début de partie, il n'a pas marqué. En revanche, il s'offre une passe décisive pour Benzema. Il se procure la meilleure occasion de la prolongation mais il s'est emmêlé les pinceaux dans le dernier geste. Il rate le dernier tir au but et envoie la Nati en quarts de finale.

Benzema (7): Transparent dans le premier acte, l'attaquant français a inscrit un doublé en deux minutes juste avant l'heure de jeu. Dans l'ensemble, ses combinaisons avec Griezmann et Mbappé furent intéressantes. Remplacé par Olivier Giroud (94'). 

 

 

Suisse (3-4-3):

 

Sommer (7,5): Voir ci-dessus. 

Rodriguez (4,5): Malheureux, le défenseur a raté le penalty qui aurait permis à la Suisse de mener 0-2. Moins de cinq minutes plus tard, il oublie Benzema au marquage sur le deuxième but de l'attaquant du Real Madrid. Remplacé par Admir Mehmedi (87'). 

Akanji (5): Quelques erreurs de placement qui ont coûté l'égalisation, mais cela aurait pu avoir des conséquences plus fâcheuses notamment dans les derniers moments du match avec l'action de Mbappé.

Elvedi (5,5): Il n'a pas eu peur d'aller au combat, et il a au final été très rarement pris à défaut, si ce n'est sur le premier but de Benzema et sur l'accélération de Mbappé.

Zuber (6): Passeur décisif pour Seferovic, il a été très actif sur son côté et il a bien combiné avec ses attaquants. Pavard a passé une soirée compliquée face à lui, et c'est lui qui provoque le penalty. Remplacé par Christian Fassnacht (79'). 

Xhaka (6): Le milieu d'Arsenal a été excellent en première période, puis un peu plus sur la défensive mais à l'image de son rôle avec les Gunners, il est combatif et a réussi à résister à la pression mise par la France.

Freuler (5,5): Une bonne complémentarité avec Xhaka au milieu de la Suisse. En lumière essentiellement dans le premier acte, il a fait preuve de courage dans l'entrejeu pour tenir le score en prolongations.

Widmer (5,5): Même si le couloir droit était mieux rodé, il a été précieux défensivement pour son équipe, notamment sur les coups de pied arrêtés. Remplacé par Kevin Mbabu (73'), passeur décisif pour Seferovic suite à un centre parfait.

Shaqiri (5): Une rencontre moyenne pour le milieu offensif de Liverpool, qui a eu une activité mais pas assez tranchante pour mettre en danger la défense de la France. Remplacé par Mario Gavranovic (73'), qui a offert la prolongation à la Suisse après avoir vu son but précédent refusé pour hors-jeu.

Embolo (5,5): En première période, ses courses et sa vitesse ont mis à mal la défense des Bleus qui était perdue. Il a ensuite été plus discret après le repos malgré une grosse débauche d'énergie. Remplacé par Ruben Vargas (80'). 

Seferovic (7): Auteur d'un doublé de la tête, il a donné beaucoup d'espoir à son pays. Sa rage fut symbolique d'une équipe helvète galvanisée dans le dernier quart d'heure. Remplacé par Fabian Schär (97').