Accueil * Euro 2017 (féminin) *

DGj02XoWsAQnp9G

Joueuse du match: S. van de Sanden (8): Très en jambes et rapide sur son aile droite, elle en a fait voir de toutes le couleurs à Sandvej et, sur l'un de ses déboulés côté droit, elle offre le but de l'égalisation à Vivianne Miedema (10'). Constamment dangereuse sur son aile, elle n'a pas cessé de provoquer son adversaire directe et de débouler sur son aile droite jusqu'à son remplacement par Jansen (89'). Prestation incroyable et déterminante de la chouchou du public néerlandais. Pays-Bas (4-3-3) S. van Veenendaal (6.5): La portière Oranje ne peut rien sur les buts danois, mais elle s'est souvent employée avec efficacité...

2490617 w1

Joueuse du match : Van De Donk (6,5) : Alignée dans le cœur du jeu, elle a plus occupé un rôle de relayeuse plutôt que de meneuse de jeu, mais elle parvient à faire garder un bloc assez haut sur le terrain et s'adapter face au manque de solutions sur les côtés. Elle profite d'une erreur de la défense anglaise pour devancer Chamberlain et doubler la mise (61'). Remplacée par Roord (90'+1) Pays-Bas Van Veenendaal (6) : Des arrêts très importants, surtout face à Taylor en seconde période. Bien suppléée par sa capitaine à deux reprises, mais une prestation d'ensemble assez...

824513868 14067

Joueuse du match : Bronze (6,5) : La latérale droite n'a pas hésité à montrer son impact en phase offensive en se frottant systématiquement à Karchaoui ou M'Bock. Mais c'est face à Le Sommer qu'elle s'impose physiquement pour lancer un contre foudroyant avant de servir Taylor. Angleterre Bardsley (5) : Peu inquiétée la plupart du temps,  elle se blesse après un duel avec M'Bock. Elle se relève deux fois avant de finalement céder sa place à Chamberlain (74') Bronze (6,5) : Voir ci-dessus Houghton (6) : La capitaine anglaise a bien tenu son rôle en empêchant toute combinaison rapide entre les joueuses offensives...

DGARPQ6XsAAaaSJ

Joueuse du match: M. Zinsberger (7): Attentive sur les rares ballons dangereux devant ses buts, elle n'a pas eu grand chose à faire du reste, le jeu espagnol étant extrêmement stérile. Elle arrête le tir au but de Meseguer et cela suffit pour être décisive. Autriche (4-5-1) M. Zinsberger (7): Voir ci-dessus. K. Schiechtl (5): Elle aussi très défensive, elle a parfois eu du mal à maitriser la vitesse de course de Barbara Latorre. C. Wenninger (6): Bien place défensivement, elle n'a pas été sollicitée outre-mesure puisque le groupe autrichien très reculé servait de premier rempart contre les offensives espagnoles. V. Schnaderbeck (6): Même constat que pour son...

2489566 w1

Joueuse du match : Martens (7) : Toujours très à l'aise techniquement sur son aile gauche, elle n'hésite pas non plus à donner un coup de main défensivement. Elle transforme un coup franc obtenu à la limite de la surface (33'). Elle n'a pas non plus été avare de longues passes bien ajustées, dont une est à l'origine du second but. Remplacée par Beerensteyn (87') Pays-Bas Van Veenendaal (6) : Très peu inquiétée en début de partie, elle a su se montrer très vigilante en fin de match, en particulier face aux occasions de Blackstenius. Van Lunteren (6) : Ménagée face à...

DFxQFXaUIAEwyO8

Joueuse du match: L. Crichton (7.5): Prestation XXL de la sentinelle écossaise qui, dans un travail de l'ombre de tous les instants, a récupéré un nombre incalculable de ballons et a toujours relancé son équipe avec justesse. Ecosse (4-1-4-1) G. Fay (6.5): Auteure de plusieurs réflexes impressionnants qui lui ont permis de repousser plusieurs coups de tête espagnols à bout-portant, elle s'est toutefois fait peur lors de sa première intervention ratée sur un coup-franc direct de Marta Torrejon qui lui échappe des mains et s'écrase sur le poteau (5'). Elle se montre globalement très fébrile sur les frappes de loin. Fr. Brown (7): Elle se bat...

823176048 9518

Joueuse du match : Bachmann (6,5) : Très volontaire d'entrée de match, l'attaquante suisse de Chelsea provoque le carton jaune de Renard et l'exclusion de Perisset, ainsi que le coup franc amenant le but. Sa vitesse lui a permis de prendre en défaut à plusieurs reprises l'arrière-garde française, même si ce n'est pas toujours suivi d'effets. Elle a la balle de match, mais son coup franc est trop centré sur la gardienne. Suisse Thalmann (5,5) : La gardienne helvétique est parvenue à effectuer des parades importantes, mettant notamment en échec Lavogez (15') et Abily (29') mais elle est battue sur le...

2488326 w1

Joueuse du match : Martens (7) : Un temps incertaine, elle semble avoir retrouvé les moyens d'être très active et presque toujours disponible sur son aile gauche, comme depuis le début de la compétition. Elle est finalement récompensée par un but, lancée en profondeur par Groenen, même si le tir est contré (74'). Belgique Odeurs (5) : Prise à contre-pied sur le pénalty, elle n'est pas heureuse sur le second but car le ballon est contré. Dommage pour sa prestation relativement propre par ailleurs. Deloose (3,5) : Il a forcément été difficile de défendre sur Martens et sa vitesse, ce qui fait...

DFcYqqaWAAERu Q

Joueuse du match: E. White (7): Déjà déterminante face à l'Ecosse, elle récidive ce soir en servant parfaitement l'unique buteuse du match Kirby dans la profondeur, et se montre très pertinente dans son pressing et son repli défensive. Ce dernier a d'ailleurs failli lui coûter un pénalty puisque, voulant dégager le ballon hors de la surface, elle le touche involontairement du bras. L'arbitre désigne d'abord le point de pénalty avant de se raviser. Remplacée par Duggan (79'). Angleterre (4-2-3-1) K. Bardsley (6): Toujours aussi présente dans ses sorties, elle n'a pas beaucoup été inquiétée ce soir, les Espagnoles éprouvant toutes les peines du monde...

820964504 9444

Joueuse du match : Henry (6) : En dépit de sa position, elle prend déjà beaucoup de ballons et amène des possibilités, tout en prenant sa chance de loin quand c'était possible. Elle domine finalement les airs sur corner pour égaliser (51') et aurait même pu doubler la mise si Zinsberger n'avait pas repoussé sa frappe sur la transversale (66'). France Bouhaddi (5) : Une grosse erreur de relance qui a failli coûter cher mais elle éteint l'incendie quelques secondes plus tard (22'). Elle est en revanche masquée sur le but de Makas et est contrainte à une envolée peu orthodoxe...