Qualif. Euro 2020 | Les notes de Suisse – Danemark (3-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Eriksen (8): Que dire de la prestation du maître à jouer danois? Il a tout simplement été dans tous les bons coups. Passeur décisif sur le premier but, il est à l’origine de toutes les actions de son équipe. On sens que chaque occasion doit passer par une passe, un dribble ou une frappe de sa part. Un joueur de grande classe qui bute sur le gardien adverse avant de faire briller ses coéquipiers pour la remontée.

 

SUISSE (3-5-2)

 

Sommer (7): Il a repoussé l’échéance avec des parades importantes en fin de match mais finit par céder à 3 reprises pour une remontée historique.

Mbabu (6): Il a multiplié les offensives dans son couloir lorsque son équipe était en forme. C’était un peu plus compliqué lorsque les danois ont accélérés.

Elvedi (6,5): Le joueur du Borussia Mönchengladbach est un véritable espoir du foot. Très solide en défense centrale, il a multiplié les interventions défensives.

Akanji (7): Il a, à 23 ans, la vista, l’intelligence de jeu, la justesse d’un joueur expérimenté. Très solide, il prouve match après match son potentiel. Ce soir, il ne pourra empêcher la remontée danoise et aura délivré une passe décisive sur le troisième but suisse.

Rodriguez (6): Le milanais montrait de très belles choses en première période avant de devoir céder sa place, probablement sur blessure, à la mi-temps. C’est Loris Benito, qui va le remplacer, auteur d’une rentrée pour le moins difficile.

Zakaria (6): C’était pas un match facile pour Zakaria ce soir. Peu en vue de par les performances de ces coéquipiers au milieu de terrain, le jeune espoir suisse n’a pas forcément briller sans être non plus un boulet.

Xhaka (7,5): Si le match se serait arrêté à 3-0, il aurait été l’homme du match. Buteur pour le break, le milieu de terrain d’Arsenal s’est montré très propre dans les récupérations et les relances. Il va vivre la remontée du banc puisque son entraîneur le sort à la 79’ pour la rentrée de Djibril Sow. Il y a clairement eu un avant et un après Xhaka.

Freuler (6,5): Entaché d’une main, il est l’auteur du premier but suisse très tôt dans le match. Il est resté concentré et appliqué tout au long du match.

Embolo (6,5): Disponible, le jeune joueur de Schalke 04, a su mettre son talent au profit de ses coéquipiers. Peut être un peu chanceux, il marque le but du 3-0.

Ajeti (6): Pour sa première titularisation en sélection, le joueur du FC Bâle a été plutôt discret. Il a tout de même beaucoup de potentiel et offre une passe décisive sur le premier but suisse.

Zuber (6,5): Pas le plus en vue des suisses ce soir, le joueur de Newcastle a eu un peu de mal à rentrer dans son match. Il sert son capitaine sur le deuxième but pour le chef d’œuvre de la soirée.

 

DANEMARK (4-2-3-1)

 

Schmeichel (4): Un match à oublier pour le gardien Leicester City. Il n’a réalisé aucune parade dans ce match et encaisse 3 buts. On a déjà vu Schmeichel plus décisif.

Stryger Larsen (5): Il apporte sa présence offensive dans son couloir. Il a cependant peut être oublié quelque chose: défendre son couloir car souvent dépasser par ses adversaires.

Zanka Jorgensen (6,5): D’une tête rageuse, le défenseur de Huddersfield sonne la révolte et ouvre le début de la remontée danoise. Sinon, il est plutôt solide défensivement et imposant par sa taille et son jeu de tête.

Kjaer (6): Un petit match pour le capitaine danois malgré une présence défensive importante. L’ancien lillois a quelquefois été dépassé par les attaquants suisses mais reste sur un match correct

Dalsgaard (6,5): Il est l’auteur du 3ème but danois, le but de la libération. Le numéro 14 danois a eu du mal tout de même dans son couloir avec quelques imprécisions dans la passe notamment.

Delaney (6,5): Milieu de terrain à Dortmund, Delaney a eu du mal à vraiment faire parler son jeu. Il reste intéressant dans le milieu de terrain et reste un atout pour son équipe.

Schöne (6): Souvent envieux d’aller de l’avant, le vétéran a perdu trop de ballons par son imprécisions par moment. Un match correct mais décevant lorsque l’on sait qu’il peut faire mieux.

Braithwaite (5): Dès les premières minutes du match, il rate une occasion toute faite. L’ancien bordelais n’a malheureusement jamais été dans son match en ne cadrant aucune frappe pendant 90 minutes.

Poulsen (7): Techniquement, le joueur de Leipzig a été très fort. Passeur décisif à la limite du hors-jeu sur le deuxième but, il montre toute sa classe dans ses dribbles et ses choix. Un grand match pour une grande deuxième mi-temps de son équipe.

Jorgensen (5): Le buteur danois est souvent à contretemps dans ses déplacements et donc, souvent hors-jeu. Il décroche beaucoup mais ne trouvera pas la faille ce soir. Finalement, il est remplacé par le buteur du Lech Poznan: Christian Gytkjaer (70’), auteur du deuxième but danois.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.