Qualif. Euro 2020 | Les notes de France – Islande (4-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Griezmann (8) : il fut le seul à sembler pouvoir apporter une touche de créativité pour perturber l’organisation islandaise. Plutôt libre dans le cœur du jeu, il fut toujours au bon endroit au bon moment, revenant en défense si nécessaire. Prestation remarquable ponctuée d’une belle passe décisive et d’un but.

France (4-2-3-1)

Lloris (6.5) : une soirée plutôt tranquille pour le capitaine français, qui fut tout de même attentif sur deux tentatives dangereuses des islandais.

Pavard (7.5) : quel match de sa part ! Intransigeant en défense, il délivre un centre parfait pour Giroud qui verra sa tête déviée en corner par le gardien. Partie remise pour le duo, puisque Pavard enroula magnifiquement un centre repris de la cuisse par l’attaquant de de Chelsea.

Varane (6.5) : match maîtrisé et plutôt calme pour le madrilène, tant la France a dominé son adversaire du soir. Il a semblé très concentré jusqu’à la dernière seconde, et le dernier corner.

Umtiti (7) : bien placé, il nous a régalés de plusieurs interceptions bien pensées. Premier buteur, il mit son équipe sur de bons rails face à une équipe islandaise regroupée en défense.

Kurzawa (6) : après de long mois dans l’ombre en club et en sélection, il semble peu à peu retrouver confiance, et ça se ressent dans ses prestations. Même s’il ne fut pas décisif, il semble être maître de son sujet. Remplacé par Kimpembe (85e).

Pogba (7) : plus discret qu’à son habitude, il fut auteur d’une première mi-temps étrangement terne. Il est revenu des vestiaires totalement transformé, remportant pratiquement tous ses duels, et redonnant vie au jeu des bleus.

Kanté (7) : du mal en début de match, puis une prestation étincelante de sa part. Il anticipa le jeu adverse de manière remarquable et n’hésita pas à prendre le jeu à son compte quand Pogba fut plus en retrait. Remplacé par Lemar (80e).

Mbappé (7.5) : peu inspiré en début de match, il a enchaîné les gestes techniques inutiles. Malgré cela, il n’hésita pas à dézoner pour donner des solutions à ses coéquipiers, et fut dangereux à plusieurs reprises. Bien plus à l’aise du fil du match et récompensé par un but et deux passes décisives. Presque une habitude.

Griezmann (8) : voir ci-dessus.

Matuidi (5.5) : en difficulté offensivement, il sembla gêné par l’organisation islandaise, lui qui préfère avoir de l’espace et évoluer face au jeu.

Giroud (6.5) : un nouveau but et un nouveau contrat rempli.  Peu d’erreurs techniques sur ses remises de balles et un placement qui perturba les centraux adverses. Remplacé par Sissoko (90e).

Islande (5-3-2)

Halldórsson (4.5) : une première mi-temps plutôt calme malgré la domination française. Deux face à face perdus et une interception manquée sur le but de Giroud, une soirée à oublier.

Sævarsson (4.5) : il fut présent défensivement pour contrer les combinaisons de  Matuidi et Kurzawa, mais n’aida absolument pas ses coéquipiers au milieu de terrain, alors qu’il aurait pu prendre son côté. Remplacé par Skùlason (84e).

Ingason (4) : peu inspiré, il laisse Umtiti s’échapper dans son dos sur l’ouverture du score, et eut du mal à tenir les attaquants français tout au long du match.

Árnason (4.5) : positionné au centre de la défense, il fit son possible pour retarder l’échéance, mais ne donna jamais l’impression de maîtriser les débats dans la surface.

Sigurðsson (5.5) : de loin le meilleur défenseur de son équipe, il fut agressif et intelligent dans ses interventions, neutralisant les tentatives bleues dans sa zone.

Hördur Magnússon (5) : au duel face à Mbappé, il savait qu’il aurait fort à faire. En difficulté sur les un contre un, il ne put que limiter la casse pendant un temps en recevant l’aide de ses coéquipiers

Gunnarsson (5.5) : le capitaine tenta tant bien que mal de conserver le ballon dès que possible, montrant l’exemple à ses coéquipiers tout au long du match.

Sigurjónsson (4) : en difficulté à la fois offensivement et défensivement face à un Kanté en grande forme, il n’aura jamais su aider ses coéquipiers à mettre le pied sur le ballon. Remplacé par Traustason (57e).

Bjarnason (5.5) : bien place au marquage, il n’aura jamais laissé à Pogba la possibilité d’orienter le jeu à sa guise, ou de s’approcher de la surface. Une belle frappe en début de deuxième mi-temps, avant de rentrer dans le rang, notamment à cause du réveil de Pogba.

Sigurdsson (4.5) : quelques ballons de relance à négocier à hauteur de la ligne médiane, mais bien insuffisant pour espérer mettre la défense française en danger.

Gudmundsson (4.5) : il a fait ce qu’il a pu sur le front de l’attaque. Bien seul au pressing, il a récupéré quelques ballons mais n’aura jamais été dangereux offensivement, notamment à cause du placement incroyablement bas de tous ses coéquipiers. Remplacé par Finnbogason (62e).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.