Accueil * Éliminatoires Euro 2020 * Qualif. Euro 2020 – 5ème j. | Les notes de Roumanie –...

Qualif. Euro 2020 – 5ème j. | Les notes de Roumanie – Espagne (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Ruiz: Oui il n’a pas marqué. Oui il n’a pas délivré de passes décisives. Mais le napolitain était partout! Impressionant, toutes les attaques de son équipes sont passées par lui. Il organise le jeu offensif, gratte quelques ballons défensifs, alimente ses attaquants de bons ballons et créer des espaces par sa vision de jeu hallucinantes. C’est un match exceptionnel d’un pur numéro 10 organisateur du jeu!

ROUMANIE 5-3-2

Tătărușanu (6,5): Si il n’était pas là, la Roumanie aurait pu encaisser beaucoup plus de buts. Le gardien de l’Olympique Lyonnais a repoussé une bonne partie des assauts espagnols.

Benzar (6): A l’aise dans ce système de jeu, il a su se montrer offensif dans son couloir mais aussi assez correct dans le repli défensif. Un peu mis à mal par son vis à vis, il apporte tout de même lors des quelques bonnes situations roumaines.

Nedelcearu (5): Trop de pertes de balles et trop de passivité pour espérer plus dans cette rencontre.Il est clairement passé à côté de son match.

Chiricheş (6): Plutôt solide, le capitaine roumain a su résister face au jeu espagnol. Leader de la défense, le joueur de Sassuolo a fait un match honorable.

Grigore (5,5): Un peu en souffrance, l’ancien du Toulouse FC a eu beaucoup de mal à exister dans cette défense à 5 mise à mal par l’attaque espagnole.

Toșca (5,5): Totalement en difficulté que ce soit offensivement ou défensivement, le joueur de 27 ans était réellement dépassé dans tous les compartiments du jeu

Deac (4): Auteur d’une vilaine faute sur Dani Ceballos, il provoque un pénalty qui met les espagnols en bonne posture dès la demi-heure de jeu. Il contraint ainsi sa nation à courir après le score. C’est ensuite le joueur de Mayence, Alexandru Maxim, qui le remplace.

Marin (6): Le joueur le plus en vue du milieu de terrain roumain. Même si c’était loin d’être flamboyant, le joueur de l’Ajax a réaliser un match correct.

Stanciu (5): Il a vraiment eu du mal à montrer ses qualités dans cette rencontre. Après il est vrai que face au jeu espagnol de possession, être dans le milieu de terrain adverse n’est pas une mince affaire. C’est le fils de la légende roumaine, Ianis Hagi qui le remplace dans le dernier quart d’heure.

Pușcaș (7): L’un des meilleurs joueur de champ roumain grâce à un super travail sur la défense espagnole. L’attaquant du Reading est même recompensé d’une superbe passe décisive sur le but d’Andone mais aurait ou inscrire le but de l’égalisation sur deux grosses occasions en fin de match.

Keșerü (4): Transparent, l’attaquant bien connu du championnat de France a eu beaucoup de mal à exister dans cette rencontre, faute de ballons notamment dans une rencontre où les roumains n’ont pas beaucoup eu l’occasion d’attaquer la cage espagnole. Il cède sa place à Florine Andone à la 56′ qui va inscrire le but du 1-2 sur l’une des premières frappes cadrées de la Roumanie.

 

ESPAGNE 4-3-3

Kepa (6,5): Alors qu’il n’avait eu aucun arrêt à faire durant une heure de jeu, il encaisse un but. Puis, il réalise deux arrêts face à Puscas qui permettent aux espagnols de gagner cette rencontre

Navas (7): Depuis son retour en 2017 au FC Séville, le joueur de 33 ans vit une seconde jeunesse dans un rôle plus défensif. On reconnait sa formation d’ailier dans ses montées qui apportent énormément au jeu de possession espagnol.

Llorente (5): Peut-être le joueur le moins en vue de son équipe. Auteur d’une faute en tant que dernier défenseur, il est exclu par l’arbitre d’un carton rouge direct et relance, à ce moment là, la Roumanie qui veut croire à l’égalisation.

Ramos (6,5): Buteur sur pénalty en première période, le rugueux défenseur du Real Madrid a assurer la solidité défensive en remportant la plupart de ses duels. Néanmoins, il est peut être un peu trop passif sur le but roumain ce qui ternit sa prestation.

Alba (6): Il a tout simplement réalisé un match comme lui seul en a le secret. Offensif, il gagne encore beaucoup de ballons et amène du danger dans son couloir et va même délivrer la passe décisive pour Paco Alcacer sur le deuxième but.

Busquets (6,5): Sans non plus réalisé le plus gros match de sa carrière, le joueur du FC Barcelone a encore un fois un taux de pourcentage de passe réussies autour de 90%. Il est la tour de contrôle du milieu de terrain de l’Espagne.

Ceballos (7): Quel match du milieu de terrain d’Arsenal! Une excellente vision du jeu qui lui permet de délivrer de vrais caviars notamment sur le deuxième but espagnol qui lance intelligemment Jordi Alba sur l’action. Il cède sa place au néo parisien Pablo Sarabia pour sa première sélection.

Ñíguez (6): Peu en vue, le joueur de l’Atlético Madrid n’a pas su imprimer ce match de son style de jeu. On l’a moins vu et c’est dommage quand on connaît le talent du joueur.

Rodrigo (6): Volontaire, l’attaquant de Valence est resté une menace constante pour la défense roumaine même si il n’a pas réussi à être décisif. Un match correct pour une victoire collective de son équipe. Le jeune Mikel Oyarzabal prendra sa place pour les 20 dernières minutes de la rencontre.

Paco Alcácer (6,5): En véritable renard des surface il vient inscrire le deuxième but au retour des vestiaires. Hors de ce but, l’attaquant du BVB n’a eu que très peu de ballons à jouer. Il fait les frais du carton rouge et est remplacé par le nouveau joueur de l’Atlético Mario Hermoso.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...