Accueil * Coupe des Confédérations 2017 *

DC8 K5mV0AEJ0Eh

Homme du match: T. Werner (7.5): Une nouvelle fois très présent sur le front de l'attaque par sa vitesse de course et la qualité de son jeu collectif, c'est lui qui sert Stindl suite à l'erreur de relance de Marcelo Diaz. Une vrai révélation qui risque de s'installer définitivement sur le front de l'attaque allemande. De l'équipe "A" bien entendu. Remplacé par Emre Can (79'). Chili (4-1-2-1-2) C. Bravo (6): Il ne peut rien sur le but allemand, ayant allégrement accompli son rôle le reste du match. M. Isla (4.5): Coupable de quelques errements au marquage, il a cependant proposé de bons centres sur...

Image 1 8

Homme du match : Rui Patricio (7,5) : Il n'a peut-être pas réalisé de parades aussi exceptionnelles qu'Ochoa mais alors qu'il a été bon. Décisif pendant 120 minutes, il n'a concédé qu'un but sur une erreur de sa défense. On retiendra évidemment ses multiples arrêts face aux tentatives mexicaines qui ont d'abord permis à son équipe de rester dans le match avant de maintenir l'avance pour s'offrir ce podium. Comme en finale de l'Euro face à la France, il s'est montré infranchissable dans un grand moment.  Portugal  Rui Patricio (7,5) : Voir ci-dessus. Nelson Semedo (4,5) : Parfois trop haut sur la pelouse,...

2899383 BIG LND

Homme du match : Werner (7,5) : Lui qui est aligné en pointe, il lance bien Goretzka pour le second but (8'). Il marque dans le but vide après un bon service de Hector (59'). Globalement, il aura plus fait jouer ses partenaires que tenté l'exploit individuel, ce qui met davantage en valeur sa prestation d'ensemble. Allemagne Ter Stegen (7) : Quelques arrêts importants, surtout durant le temps fort mexicain. Il est sauvé par sa barre sur une tête de Jimenez. Il doit finalement s'incliner sur une frappe lointaine de Fabian (89') Kimmich (5,5) : Difficile de tirer un bilan individuel, car...

vidal 2

Homme du Match: Vidal (7): match de titan comme on en a l'habitude avec lui sous le maillot de la Roja. El Rey est monté en puissance tout au long du match pour livrer une prestation XXL box to box. Il aurait dû finir en apothéose mais sa reprise claquée aux 16m a trouvé le poteau à la 118'. Portugal Rui Patricio (5): décisif dès la 5' avec un duel gagné face à Vargas, il l'est à nouveau au retour des vestiaires face à ce même Vargas. Il passe ensuite un match sans grand danger mis à part une tête d'Alexis. Il est ensuite béni...

2115378 44264770 2560 1440

Homme du match : Werner (7) : Il a sans cesse proposé des solutions par ses déplacements et ses appels dans le dos de la défense. S'il a longtemps été peu en réussite, il s'est vu justement récompenser par un joli but d'une tête plongeante pour doubler la mise. Il s'offre même un doublé d'une reprise limpide en fin de rencontre.  ter Stegen (5) : Auteur notamment d'une belle claquette avant la pause, il doit s'incliner sur une tête surprenante d'Aboubakar sur laquelle il manque de fermeté. Ginter (5) : Prudent à la relance et peu inquiété en général, le défenseur du...

2898004 BIG LND

Homme du match : Quaresma (7) : Il a été à l'origine de quasiment tous les buts de son équipe : si c'est sur un de ses corners que le pénalty a été sifflé, il a décalé Eliseu sur l'action du second but. Il a enfin réalisé l'interception permettant le troisième but. Bref, un sens du collectif qui a profité à toute l'équipe. Remplacé par Gelson Martins (83') Nouvelle-Zélande Marinovic (5,5) : S'il ne peut pas grand-chose sur les buts encaissés, il a quand même effectué quelques parades histoire de limiter la casse Ingham (3,5) : Difficile d'exister quand on est en...

DDGj3eIXsAIAeDr

Homme du match: H. Herrera (7): Excellent dans la distribution du jeu, jeu court comme jeu long, le joueur du FC Porto est à l'origine des occasions les plus dangereuses côté mexicain, à l'image de cette longue ouverture pour la tête égalisatrice de Nestor Araujo (30'). Mexique (4-3-3) G. Ochoa (5.5): Pas toujours très sûr dans ses interventions, il a quand même le mérite d'avoir fait les arrêts qu'il fallait. Il ne peut rien sur l'ouverture du score russe. D. Reyes (non noté): Aligné au poste de latéral droit, lui qui est habituellement défenseur central, il sort blessé au profit de son homonyme L....

DC8f5GPXgAAbumo e1498162060127

Homme du match: A. Sánchez (7): De retour dans le onze titulaire, cela se sent immédiatement puisqu'il est le déclencheur de toutes les offensives chiliennes, et accessoirement l'auteur de l'ouverture du score dès la 5' suite à une mauvaise relance de Mustafi. Difficile de choisir l'homme du match ce soir entre Draxler, Emre Can et lui, mais son but fera la différence. Allemagne (3-4-3) M-A. Ter Stegen (5.5): S'il ne peut rien sur la première frappe d'Alexis Sánchez (5'), il s'impose juste avant la pause face au Gunner en se détendant pour repousser la frappe au sol de ce dernier (44'). Beaucoup...

2896992 big lnd

Homme du match : Cristiano Ronaldo (7) : Dans ce genre de match, c'est souvent le buteur qui est désigné homme du match. En dehors du fait qu'il a marqué sur sa première occasion de la tête (8'), il s'est procuré l'essentiel des occasions de son équipe tout en n'hésitant pas à combiner avec André Silva notamment. Russie Akinfeev (5,5) : S'il est un peu avancé sur la tête de Ronaldo, le gardien du CSKA a effectué plusieurs parades, dont un gros arrêt face à André Silva (50') pour empêcher une défaite plus lourde Shishkin (2) : Aucunement décisif dans son couloir,...

Image 1 4

Homme du match : Goretzka (6,5) : Un volume de jeu assez impressionnant pour Goretzka dans ce match. Il a multiplié les courses que ce soit dans ses efforts offensifs ou défensifs, il ne s'est pas ménagé. Même s'il a failli commettre l'irréparable avec une grosse faute sur Rogic, il a beaucoup défendu ce soir. Mais il n'a pas non plus hésité à se projeter vers l'avant, se retrouvant à plusieurs reprises dans la surface en position de marquer. Il a d'ailleurs inscrit le troisième but de l'Allemagne sur une belle action construite au retour des vestiaires. Un peu fatigué...